bandeau3-bigbang



Les uns sur les autres

De Léonore Confino

Mise en scène de Catherine Schaub

Avec Agnès Jaoui, Pierre Vial, Olivier Faliez, Marie Petiot et Benjamin Witt

À partir de 21 janvier 2014
Du lundi au samedi à 21h
Le dimanche à 16h

Tarif Carré Or : 48€ // 1ère cat. : 38,50€ // 2ème cat. : 29€ // 3ème cat. : 17€ // Tarif moins de 26 ans : 10€

Reservations en ligne ou par tél.

Durée : 1h25
 

Théâtre de la Madeleine
19, Rue de Surène
75008 Paris
M° Madeleine

www.theatre-madeleine.com

les_uns_sur_les_autresÀ partir de 21 janvier 2014

L’histoire poignante d’une famille qui mange vite, respire vite, dort vite et digère lentement son passé. Une mère, un père, un grand-père, deux adolescents et un chien vivent dans un pavillon de bon standing, en banlieue parisienne.


La mère ne cesse de répéter « À taaaaaaable ! », incapable de réunir cette famille trop occupée : le fils confond télé et réalité, la fille rêve de devenir anorexique, le grand-père égrène des souvenirs de guerre (dont certains sont peut-être inventés) et le père prétexte à toute heure une réunion au CNRS, ne sachant pas très bien s’il veut rester ou partir.

Quand un matin la mère ne trouve plus Jane dans son lit, tout bascule. Les péripéties s’enchaînent jusqu’à la révélation d’un secret qui va rappeler à tous les membres esseulés de cette famille qu’ils partagent bien plus qu’un simple toit. Ils auront la nécessité de se questionner, se révéler, se rapprocher… Un texte poignant et hilarant sur l’importance des liens familiaux.


Note du metteur en scène :

« Quand Léonore Confino m’a fait lire Les uns sur les autres j’ai été frappée par l’universalité du propos malgré la singularité des personnages et de leur langage. Le texte m’a rappelé à ma propre vie de famille, à ses questions intimes, ses règles implicites, ses transmissions, à mon rôle de mère qui se demande en permanence si elle est une bonne mère…

La pièce est tramée par un mouvement organique, profondément humain malgré l’omniprésence du monde de la « technologie ». Le jeu des acteurs doit être incarné, viscéral. Tous se débattent avec leurs émotions, contrastant avec la fonctionnalité de leur environnement. Le choix d’Agnès Jaoui dans le rôle de la mère suit cette direction : terrienne, à fleur de peau, une diction abrupte, elle révèle toutes les complexités d’une chef de famille qui a perdu le sens de ses actions. Le rythme est soutenu, les personnages parlent vite, mangent vite, dorment vite, respirent vite. Les bips, grésillements, sonneries de téléphones, minuteries entravent une communication déjà à l’agonie.

Dans la première partie, la circulation des personnages à travers les différentes hauteurs et profondeurs du décor, donnent la sensation d’un manège détraqué et accéléré du quotidien. La pièce est en effet une reconstruction brutale du réel, un monde où les névroses du quotidien poussées à leur paroxysme deviennent poétiques et drôles.

La transparence de la fille anorexique est une des manifestations de ce « sur-réalisme ». Pendant un quart du spectacle, à l’aide de petites enceintes intégrées dans le décor, elle sera uniquement présente par sa voix, dialoguant avec les membres de sa famille. Le public suivra ses déplacements. Il me semble passionnant de traiter l’intrusion du paranormal avec normalité : cette famille est si peu connectée à son corps, si confuse sur les frontières entre réalité et virtualité, que la transparence d’un de ses membre ne la perturbe pas outre mesure. Dans la même idée d’introduire un « couac » dans la « norme », nous avons choisi, avec la scénographe Sophie Jacob, de perturber cet intérieur moderne et fonctionnel : la chambre du grand-père (le poids du passé) crée un affaissement à cour, faisant subtilement vaciller l’ensemble.

Malgré ces discordances, l’ensemble tient bon jusqu’à la révélation d’un mensonge qui brise le tamis voilant la vérité pour transformer l’héritage silencieux en héritage bruyant, évident, cru, étalé là sous la lumière. Les parasites sonores s’effacent, les logorrhées de la mère retrouvent lentement le sens de la syntaxe, elle se met à dormir en plein jour, le silence va à nouveau avoir le droit à la parole et permettre à chacun de respirer. Cet électrochoc va fédérer la famille et rappeler à tous ces membres esseulés qu’ils sont rattachés à un même corps. Les personnages osent enfin se toucher, se rapprocher, les cloisons des pièces deviennent transparentes. La reconstruction semble possible grâce à la parole libérée. Il y a dans ce théâtre un désir vital d’avoir les yeux ouverts, un regard lucide sur le monde. L’originalité et la subversion de l’écriture de Léonore Confino nous tend un miroir qui me semble salutaire. » - Catherine Schaub

Agenda

Vernissages - Paris - Octobre 2017

Vernissages - Paris - Octobre 2017

Octobre 2017

Au mois de octobre, de nombreux lieux (galeries, musées, centres d'art...) organisent des vernissages accessibles à tous. De très belles découvertes en perspective !

Sorties ciné - Octobre 2017

Sorties ciné - Octobre 2017

Octobre 2017

Quels sont les films qui sortent en Octobre dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l'affiche ! Des films pour se faire plaisir, se...

 
Prev Next

Le fameux Mnozil Brass fait le cirque à la Seine Musicale

Le fameux Mnozil Brass fait le cirque à la Seine Musicale

Le vendredi 3 novembre à 20h30 Les sept musiciens iconoclastes du Mnozil Brass présentent pour la première fois à Paris leur spectacle, virtuose et décalé, créé en 2017 : « Cirque...

Nature morte dans un fossé - Théâtre du Gymnase

Nature morte dans un fossé - Théâtre du Gymnase

Du 18 octobre au 27 décembre 2017 Un patelin paumé entre Gènes et Milan. La nuit. Boy rentre de boite. Emboutit la voiture dans un arbre. Descend, fait quelques pas, et...

M.M.M.M. - Théâtre du Rond Point

M.M.M.M. - Théâtre du Rond Point

Les 20 et 21 octobre 2017 Marie et moi, mais pas ensemble.Jean-Philippe Toussaint évoque sa rencontre, ses amours avec Marie Madeleine Marguerite de Montalte. Créatrice de mode, artiste discrète et femme...

Princesse Pirate ! - Théâtre du Petit Gymnase

Princesse Pirate ! - Théâtre du Petit Gymnase

Du 21 octobre au 5 novembre 2017 Princesse Léa n’a qu’un seul rêve : devenir Pirate ! Mais pour cela elle va devoir échapper à sa vieille Tante poilue qui la...

Un Album - Théâtre du Rond Point

Un Album - Théâtre du Rond Point

Du 11 octobre au 5 novembre 2017 Je voudrais devenir Zouc.Lætitia Dosch, désopilante, incarne des gens, inconnus et normaux, tous extraordinaires, croisés lors de son tour de France. Pôle emploi, castings...

La révolte - Théâtre Les Déchargeurs

La révolte - Théâtre Les Déchargeurs

Du 31 octobre au 9 décembre 2017 Il y a des heures où tient toute la vie et qui sonnent tous les adieux !

Vincent C - Apollo Théâtre

Vincent C - Apollo Théâtre

Du 5 octobre 2017 au 30 décembre 2017 Arrivant du Québec et doté d’un style bien à lui, Vincent C nous amène une magie nouvelle. Ses diableries maltraitent les ficelles traditionnelles...

Le pavé dans la Marne - Théâtre Le Lucernaire

Le pavé dans la Marne - Théâtre Le Lucernaire

Du 18 octobre au 2 décembre 2017 « La guerre de 14, ça c’est du vrai feu d’artifice, pas comme ceux du 14 juillet ! Pourtant, elle a duré beaucoup moins...

Barbara, mes oiseaux pour escorte - Théâtre Les Déchargeurs

Barbara, mes oiseaux pour escorte - Théâtre Les Déchargeurs

Du 10 au 21 octobre 2017 Un voyage autour Barbara à travers ses textes, ses musiques et celles d’Astor Piazzolla. Seules ses chansons parlent d’elle et nous transportent dans son univers...

Fille de personne, hommage à Jeanne Moreau - Théâtre Les Déchargeurs

Fille de personne, hommage à Jeanne Moreau - Théâtre Les Déchargeurs

Du 9 octobre 2017 au 18 décembre 2017 " Elle avait des bagues à chaque doigt... " Deux voix, une guitare... Bonjour Jeanne !

Robin des bois - Théâtre de Ménilmontant

Robin des bois - Théâtre de Ménilmontant

Du 15 octobre au 7 janvier 2018 Plus rien ne va dans le royaume… Le Prince John a profité de l'absence de son frère le Roi pour s'emparer du trône, et, avec...

Les Divalala présentent Femme, femme, femme - Théâtre de Ménilmontant

Les Divalala présentent Femme, femme, femme - Théâtre de Ménilmontant

Du 13 octobre 2017 au 31 décembre 2017 Plus femmes que jamais, les Divalala offrent une redécouverte originale et décoiffante de 50 tubes de la Variété française et internationale.

Chambre 113 - Théâtre de Ménilmontant

Chambre 113 - Théâtre de Ménilmontant

Du 13 octobre 2017 au 30 décembre 2017 Chambre 113, une co-médico musicale romantique, drôle et émouvante, qui va vous faire porter un autre regard sur le monde de l'hôpital.

Un village en trois dés - Fred Pellerin - Théâtre de l'Atelier

Un village en trois dés - Fred Pellerin - Théâtre de l'Atelier

Du 4 octobre au 5 novembre 2017 Fred Pellerin revient à Paris en octobre 2017. Comme dans ses cinq spectacles précédents, il nous entraîne à la découverte des figures hautes en...

L'Inversion de la courbe - Théâtre de Belleville

L'Inversion de la courbe - Théâtre de Belleville

Jusqu'au 3 octobre 2017 Partout où il passe, les chiffres le disent, Paul-Eloi est au sommet. Lorsqu’il se fixe des objectifs, c’est pour les atteindre et les dépasser.