clubartistikrezo copie


Festival d'Avignon 2017

Du 6 au 26 juillet 2017

Réservation en ligne ou par tél. au 04 90 14 14 14

Festival d'Avignon - Cloître Saint-Louis
20, rue du Portail Boquier
84000 Avignon

www.festival-avignon.com
FB - festival.avignon

affiche 1400x2162Du 6 au 26 juillet 2017

C’est parce que l’œuvre d’art n’est ni tangible, ni matérielle, ni vérifiable, ni réaliste, ni exacte, ni véridique, ni avérée, ni certifiée, ni rationnelle, qu’elle dit la vérité. Car les preuves épuisent la vérité, la réalité défigure le réel, le sens n’est rien d’autre qu’un espoir.


Les œuvres d’art disent la vérité et quand nous avons soif de vérité, quand il nous semble que toutes les perspectives politiques sont devenues trop outrageusement réalistes pour être honnêtes, les œuvres d’art deviennent la seule vérité qui ne nous accable pas.

Il est vrai que seules les vérités vérifiées ont valeur de vérités véritables. Vérifiées, qu’est-ce que cela veut dire ? Que nous avons fait un chemin, souvent aride, pour nous réunir dans un espoir commun. Les vérités vérifiées ne le sont pas avec des chiffres mais par un écho indicible en nous, un espoir partagé. Mais il ne suffit pas d’être le plus grand nombre pour rétablir la vérité, contrairement à ce que disent les populistes, les démagogues et les marchands. Loin de là, cette réunion, cette soif de vérité ne peut être véritable qu’en étant fièrement minoritaire. Oui, il faut savoir être minoritaire par amour de la Vérité.

Les temps sont au moins très sévères, soit nous sommes écrasés par notre impuissance, soit nous sommes coupables d’indifférence. Par quelle alchimie dans ce tourment intérieur, pouvons-nous penser que l’art est la réponse ? Par quel sursaut pouvons-nous croire encore en la beauté quand elle nous semble complice des forces du désastre ? Et pourtant, il est des heures où l'on ne peut plus se dérober devant ce qu’elle exige de nous. L’homme qui a trouvé une fois auprès de l’art cet éblouissement ne s’en lassera jamais. Il est peu probable qu’il veuille garder cette joie pour lui-même, jalousement, comme un trésor honteux, non, il voudra la transmettre.

Les temps sont trop sévères pour que l’on renonce à l’espoir, pour que l’on fasse de l’art un objet décoratif et pour que le beau soit séparé du bien et du bon. On peut théoriquement imaginer une splendeur indifférente à ses contemporains, mais on ne peut pas en faire du théâtre au sens profond qui, n’en déplaise à certains, est toujours politique.

Politique ne veut pas dire partisan, séculier ou idéologique, puisque le seul fait d’ouvrir encore ce grand théâtre sous les étoiles est politique en soi, quand bien même l’œuvre dépliée ne parlerait que de rêves amoureux et de nuages désirés...

Toujours changeants, les nuages nous inspirent, ils n’ont pas l’air sérieux, ni très consistants et pourtant leur beauté inlassable exige de nous d’être meilleurs. La vertigineuse immortalité des étoiles peut nous accabler, pas les nuages. Eux au moins n’auront pas le mauvais goût de nous survivre. Et pourquoi le réel serait-il toujours dur, raide, dense, rugueux, immuable et lourd ? Pourquoi le plus réel et le plus véritable ne serait-il pas ce qu’il y a de plus passant, fugitif, indescriptible, mouvant, fragile ? Pourquoi le réel ne serait-il pas comme nous, mortel, errant, incertain ? On ne construit pas l’avenir avec des pierres, mais avec des hommes. On ne construit pas l’espoir avec de l’acier et du béton, on le fait avec des mots. L’écume, le vent, la connivence, les larmes émerveillées, le rire irruptif sont aussi réels que les fondations et les armes. Nous apprenons l’architecture par les nuages, leur engagement politique nous donne espoir.

Le Festival d'Avignon est une vérité qui a un visage et un corps, celui du public, à qui nous devons tout. Le spectateur est un être d’engagement, ouvert, tourné vers l’inconnu, patient, il ne dicte pas à l’art sa parole, il ne présume pas de ce qui est beau, il écoute en lui un fracas émotionnel vital. S’il est turbulent c’est au nom de la fraternité, s’il est excessif c’est au nom de la liberté, s’il est exigeant c’est au nom de l’égalité.

Oui, les implications de la démocratie culturelle sont si grandes qu’elles ne laissent pas en paix les vendeurs d’avenirs formatés, les agitateurs de conflits imaginaires et les pessimismes cyniques et prédateurs. Comme les nuages, les merveilleux nuages, nous ne faisons que passer et nous réunir dans l’espoir d’une vérité plus grande.

Programmation du festival 


[Sources : © communiqué de presse, Olivier Py]

Agenda

Vernissages - Paris - Juin 2017

Vernissages - Paris - Juin 2017

Juin 2017Au mois de juin, de nombreux lieux (galeries, musées, centres d'art...) organisent des vernissages accessibles à tous. De très belles découvertes en perspective !

Sorties ciné - Juin 2017

Sorties ciné - Juin 2017

Juin 2017

Quels sont les films qui sortent en Juin dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l'affiche ! Des films pour se faire plaisir, se...

 
Prev Next

Adopte un Mentaliste - Giorgio - Apollo Théâtre

Adopte un Mentaliste - Giorgio - Apollo Théâtre

Du 1er au 29 juillet 2017 Après 7 saisons de records avec Mental Expert, Giorgio le Mentaliste est de retour avec son nouveau spectacle : Adopte un Mentaliste. 

Couple mode d'emploi - Théâtre la Boussole

Couple mode d'emploi - Théâtre la Boussole

Du 28 juin au 10 septembre 2017 Une nouvelle comédie se voulant être le reflet de la vie avec ces petits travers. Ils croquent avec délire toutes les scènes de la...

Roukiata, tombe le masque - Le Point Virgule

Roukiata, tombe le masque  - Le Point Virgule

À partir du 5 juillet 2017 Roukiata Ouedraogo revient avec son troisième seule en scène Roukiata tombe le masque.

Au boulot ! - Le Point Virgule

Au boulot ! - Le Point Virgule

Du 6 au 28 août 2017 Laissez‐vous emporter dans l'univers de Marie Desroles.

Le contraire de l'inverse - La comédie des 3 Bornes

Le contraire de l'inverse - La comédie des 3 Bornes

Du 15 juin au 27 juillet 2017 Cet été faites une pause humour rafraichissante avec Link à la Comédie des 3 Bornes. "Ce n'est pas un One Man Show pour les geeks...

Tristan Lopin - Théâtre du Marais

Tristan Lopin - Théâtre du Marais

À partir de 22 juin 2017 Tristan Lopin souffre sévèrement de dépendance affective. Fraichement largué par son boyfriend, il nous conte ses déboires émotionnels...

On n'est pas sorti de l'auberge - Apollo Théâtre

On n'est pas sorti de l'auberge - Apollo Théâtre

Du 23 juin au 29 juillet 2017 4 inconnus se retrouvent bloqués dans une auberge en pleine campagne…Bienvenue à "L'auberge des 4 bois", une auberge paisible située dans un cadre naturel...

35ème édition du Festival Mimos

35ème édition du Festival Mimos

Du 24 au 29 juillet 2017 Créé en 1983, le festival Mimos s’attache à refléter toute la diversité d’un art reposant sur le corps en mouvement : mime, théâtre gestuel...

Festival du conte 2017

Festival du conte 2017

Du 7 au 10 août 2017 Le Festival du conte de Capbreton embarque des artistes à l’âme bien trempée pour une édition aventureuse, non exempte de risques, comme il se doit.

Festival de Carcassonne 2017

Festival de Carcassonne 2017

Du 27 juin au 31 juillet 2017 Christophe Maé, Michel Sardou, Trust, Europe mais aussi les Pixies... Bref, du lourd il y aura cet été grâce à la nouvelle édition du...

Festival de Lacoste 2017

Festival de Lacoste 2017

Du 15 au 24 juillet 2017 Créé par Pierre Cardin il y a seize ans dans le lieu insolite, surprenant et inoubliable que sont les Carrières du château du Marquis de...

Festival d'Avignon 2017

Festival d'Avignon 2017

Du 6 au 26 juillet 2017 C’est parce que l’œuvre d’art n’est ni tangible, ni matérielle, ni vérifiable, ni réaliste, ni exacte, ni véridique, ni avérée, ni certifiée, ni rationnelle, qu’elle...

Les voyages immobiles au Tarmac

Les voyages immobiles au Tarmac

Le 17 juin 2017 Présentation du projet : "Lors de la rencontre au mois d’octobre, nous étions des inconnus, vingt-trois individus, embarqués tous les samedis après-midi. Tout d’abord nous nous sommes...

Les Diablogues de Roland Duvillard - Comédie des Champs - Élysées

Les Diablogues de Roland Duvillard - Comédie des Champs - Élysées

Du 20 septembre au 30 décembre 2017 Des dialogues parfois délirants, quelquefois absurdes, dont la seule prétention est de faire rire avec légèreté et sans bêtise.

Tania Dutel - Le Grand Point Virgule

Tania Dutel - Le Grand Point Virgule

Le samedie 24 juin 2017 Les femmes sont moins drôles que les hommes.Ca a été prouvé scientifiquement… par des hommes.