0 Shares 121 Views

Agatha – Café de la Danse

19 juillet 2017
121 Vues
Agatha

Agatha

De Marguerite Duras

Mise en scène de Hans Peter Cloos

Avec Florian Carove et Alexandra Larangot

Du 7 septembre au 7 octobre 2017

Du mardi au samedi à 20h30
Matinées le samedi à 17h et le dimanche 16h30

Tarifs : de 20€ à 30€

Réservation en ligne

Café de la Danse
5 Passage Louis Philippe
75011 Paris
M° Bastille

www.cafedeladanse.com

Du 7 septembre au 7 octobre 2017

La provocation est dans le monde. Non seulement depuis, mais également bien avant Shakespeare, la force de l’amour et ses conséquences sont encore et toujours matière à histoires. Prenons Agatha : elle, lui, l’amour. Ils sont frère et sœur. Le secret, l’inceste, alors la provocation.

« L’inceste ne passe pas le seuil des maisons. Clos sur lui-même. Il se passe dans une famille, complètement enfermé dans le ghetto de la famille. Comme pour beaucoup de gens – et je le sais, parce que j’ai eu des frères. Plus grands. J’ai eu des frères plus grands qui avaient le désir de moi, de leur soeur, comme j’ai eu le désir d’eux. Et ce désir a été vécu. Il n’a pas été poussé jusqu’au bout, mais il a été vécu, très violemment. Surtout entre mon petit frère et moi. Par ailleurs, je pense que si je devais traiter ce sujet, je serais submergée par l’érotisme, par la violence érotique de l’équation de l’inceste. Je crois qu’on ne peut pas aller plus loin. « Chambre hallucinatoire » c’est l’expression pour désigner le lieu de l’inceste. Je pense que c’est Agatha (le personnage) qui a découvert l’inceste, lui ne l’aurait pas fait, il n’était pas capable de le découvrir. C’est là la force incommensurable de cette petite fille, Agatha… » dit Marguerite Duras à Jean-Luc Godard.

« Dans l’inceste, il y a le tout du désir, et le tout de l’amour. Aucune passion ne peut remplacer celle de l’inceste. L’inceste, ça ne se reproduit jamais avec d’autres gens. Parce que c’est une double donnée, justement, c’est un amour et c’est la mémoire. »

Presque quarante ans après l’écriture d’Agatha, Hans Peter Cloos fait la mise en scène de l’oeuvre de Duras avec deux jeunes comédiens : Florian Carove et Alexandra Larangot.

[ © Hans Peter Cloos ]

Articles liés

Fouad dans Goodbye Wallstreet – Théâtre du Gymnase
Agenda
32 vues
Agenda
32 vues

Fouad dans Goodbye Wallstreet – Théâtre du Gymnase

Des salles de marchés aux planches, un pas franchi avec succès pour cet ex-trader ! Dans cette “pièce de théâtre à lui tout seul”, dixit La Presse, il revient sur son parcours et incarne avec brio des personnages aussi drôles que déjantés : un prof de théâtre aux allures inquiétantes, un coach de rugby “à […]

Chevaliers – Théâtre des Mathurins
Agenda
36 vues
Agenda
36 vues

Chevaliers – Théâtre des Mathurins

Oyez !! Oyez !!! Damoiselles Damoiseaux ! Gentes Dames et Noble Seigneurs !! Approchez !! Approchez !!! Venez assister pour la première fois sur scène à un grand tournoi de chevalerie, et c’est vous qui élirez le chevalier vainqueur ! Car en ce jour, le Sir Baudoin de Pince-Maille, Seigneur du château, souhaite que sa […]

Digital Abysses de Miguel Chevalier – Base Sous-Marine de Bordeaux
Agenda
35 vues
Agenda
35 vues

Digital Abysses de Miguel Chevalier – Base Sous-Marine de Bordeaux

Miguel Chevalier investit les espaces de la Base sous-marine de Bordeaux avec Digital Abysses. Cette exposition, la plus importante réalisée par l’artiste à ce jour, présente sur 3 500 m2, plus de 10 installations monumentales dont 8 numériques configurées à l’échelle du lieu, ainsi qu’un cabinet de curiosités de plus 40 oeuvres de différents formats […]