0 Shares 156 Views

Ah, Que J’aime Les Militaires ! – aux Invalides

29 novembre 2017
156 Vues

De l’ardente et sulfureuse Carmen à la veuve éplorée d’un colonel, de la fille du régiment à la Grande-Duchesse de Gérolstein, la femme s’incarne, face au militaire, dans tous ses états. Mais Offenbach fut d’abord un violoncelliste virtuose. Son grand Concerto militaire en porte un témoignage éblouissant.

DISTRIBUTION
Orchestre symphonique de la Garde républicaine
François Boulanger, direction

Solistes
François Salque, violoncelle
Isabelle Druet, mezzo-soprano

AU PROGRAMME
Bizet, Carmen, Suite pour orchestre : Les dragons d’Alcala – Intermezzo – Aragonaise – Prélude : Les toréadors – Seguedille pour mezzo-soprano et orchestre
Offenbach, Je suis veuve d’un colonel (Acte 3), extr. de La Vie parisienne, pour mezzo-soprano et orchestre
Offenbach, Grand Concerto pour violoncelle et orchestre (Concerto militaire) : Allegro maestoso – Andante – Rondo
Donizetti, Pour une femme de mon nom, extr. de La fille du régiment (Acte1), pour mezzo-soprano et orchestre
Offenbach, Ah, que j’aime les militaires ! (Acte 1), extr. de La Grande-Duchesse de Gérolstein, pour mezzo-soprano et orchestre

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
134 vues
Spectacle
134 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
225 vues
Art
225 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
190 vues
Spectacle
190 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]