0 Shares 135 Views

« Bâtissez le MAUSA avec les briques de M. Chat » – Musée d’Art Urbain et de Street – Art

Capture décran 2017-05-24 à 15.40.10

« Bâtissez le MAUSA avec les briques de M. Chat » – Musée d’Art Urbain et de Street – Art

Œuvres de M. Chat

Ouverture au public le samedi 24 juin 2017

MAUSA, Musée d’Art Urbain et de Street-Art
39230 Toulouse-le-Château

www.leseditionsdumausa.fr
FBLes éditions du MAUSA

Le samedi 24 juin 2017

Le MAUSA, premier Musée d’Art Urbain – Street Art de France, à la fois lieu d’exposition et lieu de vie pour les artistes, ouvrira ses portes au public le 24 juin prochain sur le site industriel historique des “Forges de Baudin” (Jura).

Pour soutenir ce musée novateur, les Editions du MAUSA et l’artiste M. Chat proposent une série de briques M. Chat. Pour chaque don de 100€, « la brique collector M. Chat » sera offerte avec un billet d’entrée gratuit au musée, et 66% du montant pourra être déduit des impôts, soit 34€ à payer au final.

Une série de briques signées M. Chat pour soutenir le MAUSA

Le MAUSA ouvrira ses portes au public le 24 juin, où seront regroupés des grands noms du street art tels que L’Atlas, Rero, Futura, JonOne, Shepard Fairey, Speedy Graphito ou encore Banksy. Pour soutenir ce projet, une campagne de financement collaborative a été lancée via Ulule.

Les Editions du MAUSA, en collaboration avec M. Chat, artiste franco-suisse qui tapisse les murs avec son félin au sourire béant, propose ainsi une série de briques M. Chat. Pour chaque don de 100€, une « brique collector M. Chat » sera attribuée à son propriétaire, qui deviendra également un « membre bienfaiteur » et bénéficiera ainsi d’une entrée gratuite au musée. Le don peut être défiscalisé à hauteur de 66%, ce qui laisse à charge réelle 34€ sur les 100€ donnés.

Déjà 25 000€ ont été récoltés, et près de 250 briques ont trouvé leurs propriétaires.

Le MAUSA: un lieu unique de création et de vie pour les artistes

Le MAUSA représente un musée novateur en France. En effet, au cœur de la Bourgogne-Franche Comté se trouve un ensemble historique industriel réhabilité pour devenir un véritable lieu de vie, de création et de production. Les Forges de Baudin, construites à la fin du XVIIIème siècle et patrimoine de l’histoire, ont ainsi été réhabilitées pour devenir un lieu unique : 22.000 m2 d’espaces verts et 5.000 m2 de bâti, inscrits aux Monuments Historiques, dédiés entièrement à l’art urbain. Une collection permanente sur 1.500 m2 retrace l’histoire de l’Art urbain et des expositions temporaires se trouvent à la fois à l’intérieur et à l’extérieur.

Les artistes trouvent également dans cet écrin préservé un lieu de vie et de travail. En effet, le MAUSA accueille des artistes en résidence (« la Villa MediStreet ») et en atelier pendant toute la saison estivale et d’automne 2017. Il leur met également à disposition une factory (coopérative d’artistes pour la production d’édition, de petites séries, etc.).

A cela s’ajoute un café littéraire, un restaurant bio, une petite scène des musiques actuelles, des jardins partagés, et même un office du tourisme du « Triangle d’Or » : un véritable village fait surface où création et production sont les maîtres-mots.
Ce microcosme offre des possibilités uniques : les artistes peuvent créer directement sur place et pourront même rencontrer le public.

A propos des Editions du Mausa
Le Mausa, premier Musée d’Art Urbain de France ouvrira ses portes le 24 juin 2017 sur le site industriel historique des « Forges de Baudin », dans le Jura. Ce musée a pour ambition d’offrir un panorama exhaustif de ce qu’est l’art urbain depuis les années 1970, en présentant des artistes français et internationaux qui ont marqué le mouvement, mais aussi de soutenir de jeunes artistes prometteurs en devenir. La boutique du musée, Les Editions du Mausa, est située au sein du musée, et est intégrée dans une démarche de développement durable. C’est dans cette optique que le Musée a pris pour engagement de n’offrir dans sa boutique que des produits français, biologiques, et issus du commerce équitable. L’idée est de permettre aux visiteurs d’acquérir des souvenirs de qualité, originaux, mais aussi éthiques. Dans cette démarche, les Éditions du Mausa espèrent développer et pérenniser une nouvelle manière de consommer, plus responsable et durable, et ce, afin de mettre en valeur le travail des artistes en ne proposant pas d’objets qui dégradent l’image de l’art ou de ses intervenants. La première édition vendue à la boutique est une affiche lithographique sur papier de M. Chat. Signée dans la planche au fer à chaud et numéroté au feutre sur 300 exemplaires, elle est vendue à 80€.

[Sources : © communiqué de presse]

Articles liés

MÉMO: Immersion dans la culture hip hop
Art
503 vues
Art
503 vues

MÉMO: Immersion dans la culture hip hop

Du 2 février au 31 mars 2018, la culture hip hop investit le Pavillon Baudouin à Paris. L’occasion de revenir sur ce mouvement qui fêtera bientôt ses cinquante ans. Aujourd’hui, on ne compte plus le nombre de lieux dédiés à la culture urbaine (le 104, l’Aérosol, l’association Hip Hop citoyen, ou encore plus récemment le centre […]

Par nos chemins noirs – Cie Musique en perspective – Mairie du 3éme
Agenda
36 vues
Agenda
36 vues

Par nos chemins noirs – Cie Musique en perspective – Mairie du 3éme

La compagnie “Musique en perspective” soutient la création d’évènements artistiques: concerts, opéras de chambre, spectcles muicaux qui relient la musique à d’autres formes d’art comme la littérature, la poésie, les arts plastiques, la vidéo. La compagnie existe depuis le début des années 1990 et a donné ses spectacles en région Île de france, Bretagne et […]

Trois Sacres – Théâtre du 13éme art
Agenda
80 vues
Agenda
80 vues

Trois Sacres – Théâtre du 13éme art

Vous la connaissez comédienne, découvrez-là danseuse. Pour ce spectacle, Bérénice Bejo s’associe au chorégraphe Sylvain Groud. À la faveur d’un renversement, le corps masculin est présenté au regard d’une femme. Trois Sacres éprouve les mécanismes d’attraction, donne la parole au désir féminin. Servi par la force d’un triptyque: la musique tellurique du Sacre du Printemps, […]