0 Shares 41 Views

Billard-Costard, photographies et perspective – Boutique Renoma

Agathe Louis 6 novembre 2017
41 Vues
billard costard photographie renoma artistik rezo paris

La boutique Renoma présente l’exposition « Billard-Costard », photographie et perspectives. Les tirages argentiques en noir et blanc du photographe Benoit Rajau montrent le billard sous un autre angle en révélant l’aura quasi-mystique  des joueurs : ils nous plongent  dans une atmosphère  hors du temps.

« Le billard, comme les échecs, est l’équilibre parfait entre sensibilité et précision. Les joueurs possèdent la surface feutrée du jeu, et entrent en communion avec elle, jusqu’à la fusion totale. Cette maîtrise de la perspective et de la géométrie est la même pour la photographie : c’est grâce au billard que ma vision s’est exercée à la profondeur de champ, et c’est lui qui a rendu mon cadrage photo particulier. » Maurice Renoma

Ainsi, au travers d’un univers en noir et blanc, Benoît Rajau et Maurice Renoma suspendent le temps. A la fois sensuelles et intemporelles, leurs photos jouent avec nos sens. L’œil du photographe s’attarde, se pause. Il en résulte une atmosphère particulière, oscillant entre tension et apaisement.

La douceur du tapis vert, la tension dans la main, la concentration dans le regard, les corps crispés… L’exposition Billard-Costard met à l’honneur le billard, dans ce qu’il a de plus caché.

Rajau et Renoma parviennent a semer le doute. Sous couvert de l’atmosphère feutrée et élégante des salons, les photographes pausent leurs objectifs. Le regard est alors attirée par les dessous animal du billard. Les regards brillent, les corps sont tendus ; l’osmose entre le joueur et le jeu est à son paroxysme.

La lumière vient souligner les muscles, le cadrage apporte une intimité frôlant le voyeurisme et les perspectives viennent jouer avec nos sens.

Le paradoxe entre l’accord parfait des joueurs et de la queue et la tension qui résulte des photos donne à Billard-Costard une atmosphère hors du temps. A la fois intemporelle et universelle, l’exposition présente le billard sous un nouvel angle, violent, sensuel, presque sexuel.

Agathe Louis

Articles liés

Festival des Photaumnales aux couleurs de la Caraïbe
Art
60 vues
Art
60 vues

Festival des Photaumnales aux couleurs de la Caraïbe

Pour sa 14e édition, le Festival des Photaumnales de Beauvais ouvre ses portes jusqu’au 31 décembre 2017. À partir d’archives et de collections privées, des photographes contemporains mettent en avant les territoires de la Martinique et de la Guadeloupe. Avec leur regard attentionné, les 36 photographes invités nous plongent d’emblée dans diverses époques et milieux. Issus […]

Sulki et Sulku nouveaux héros de Jean Michel Ribes
Spectacle
68 vues
Spectacle
68 vues

Sulki et Sulku nouveaux héros de Jean Michel Ribes

Echappés de « Musée Haut, Musée Bas » où ils figuraient en tant qu’oeuvres d’art, Sulki et Sulku sont les nouveaux héros de Jean-Michel Ribes incarnés par de jeunes comédiens épatants, Roman Cottard et Damien Zanoly. Des Bouvard et Pécuchet coincés dans une installation muséale contemporaine high tech qui n’arrêtent pas de jaqueter comme des coqs mondains. […]

Jeanne – Théâtre du petit Saint-Martin
Agenda
40 vues
Agenda
40 vues

Jeanne – Théâtre du petit Saint-Martin

C’est pas parce qu’elle est vieille et seule qu’on doit lui sourire bêtement. Entre comédie et drame, la pièce décrit le fossé parfois profond entre les solitudes et les politiques sociales plus électoralistes que sincères. Jeanne est une fonctionnaire à la retraite. Demoiselle, elle vit seule dans son appartement parisien en haut d’une tour. Son […]