0 Shares 84 Views

Ëda, Louis Piscine, Jaune en concert à FGO-Barbara – Pop Electro

Sellah Alidor 24 novembre 2017
84 Vues

Qu’est ce que “Bientôt demain” ? Un nouveau cycle de soirées dédiées à la découverte de cette nouvelle scène vivante et innovante.

Ëda – Latin-alternative / Pop-Electro / World,

Release Party EP ËDA – Sortie officielle le 22 novembre 2017.
Fruit de la rencontre entre la chanteuse franco-colombienne Eléonore Diaz Arbelaez, alias ËDA, et le musicien-producteur Anthony Winzenrieth, ce projet fusionne sonorités traditionnelles latines et pop-électro. ËDA s’inspire de son quotidien pour nous plonger dans ses rêves et ses sursauts, sur fond de paysages colombiens ou d’ambiances parisiennes. Notes tropicales et percussions organiques forment un fleuve où se mêlent des sonorités électroniques, presque industrielles, échos de la ville.

Louis Piscine,

Quand Louis Piscine arrive sur scène, l’effet est fulgurant : le corps se réveille et les yeux s’écarquillent devant cette énergie hors du commun. Un basse-boîte à rythme métronomique qui fait bouger la tête et des percussions caribéennes qui font onduler les hanches, un jeu de guitare comme on n’y croyait plus, fait de rythmiques qui claquent et de solos fous et inspirés, une voix totalement rock, éraillée et puissante.

De ses textes surgissent des punchlines qu’on croyait réservées au Hip-hop, un mélange de nonchalance et d’engagement qui nous rappelle que les Trente glorieuses sont devenues un doux rêve mélancolique. Louis Piscine semble tout droit sorti du cinéma Français des années 70, un genre de branleur magnifique qui affirme sa liberté, son envie de soleil et de farniente dans une France qui préfèrerait voir sa jeunesse enchainer les petits boulots qui rétrécissent la vie.

Un Dewaere avec pantalon de cuir, moustache et chemise à fleur, qui a gravi tous les échelons du pourtant très sérieux Conservatoire, section trompette, pour ensuite devenir un brillant multi instrumentiste.

Sa musique respire aussi la curiosité d’un amoureux de la musique aux goûts ultra-éclectiques, de Fela Kuti à Shaggy en passant par Bashung, qu’il reprend avec une évidence sans pareil. Parce que toutes ces musiques donnent envie d’en faire, et Louis Piscine en fait tout le temps. Un premier EP sorti le 16 juin dernier, une sélection aux Inouïs du Printemps de Bourges, ça ne fait que commencer, et bientôt on chantera partout avec lui Les Vacances, la liberté, l’amour et la fin de la grisaille et de la morosité. On vote pour !

Jaune – Variétés électroniques tropicales,

Jaune est un artiste qui a choisi comme principal moyen d’expression le rythme : vidéaste, c’est au montage qu’il se réalise ; musicien, c’est la batterie qui l’a attiré quand, enfant, il a voulu percer le mystère de la relation entre la musique et le corps. Il écrit et chante indifféremment en anglais ou en français, et sa voix semble planer au-dessus de sa musique tout en lui donnant un cadre, à la manière du documentariste qui capte le réel sans forcément prendre conscience qu’il est en train de le réinventer.

[Source texte : communiqué presse]

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
134 vues
Spectacle
134 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
225 vues
Art
225 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
190 vues
Spectacle
190 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]