0 Shares 24 Views

Exposition de Marie Hendriks – Magpie Mirabilia

6 février 2009
24 Vues
hendricks

Marie Hendriks est née à Nijmegen, aux Pays-Bas, en 1981. Elle vit et travaille à Paris. Elle est résidente à Mains d’Œuvres. L’univers symbolique de l’artiste rappelle la précision des peintures flamandes. Le sens du détail apporté à ses films, photographies et installations révèle – au delà de l’aspect décoratif et référentiel de son travail – la volonté de créer une tension entre le merveilleux et le vraisemblable. Pouvant rappeler les films de Peter Greenaway et de Matthew Barney, Marie Hendriks manipule des objets signifiants pour élaborer des théâtres de mémoire.

 

Du 14 février au 29 mars

De 14h à 19h • du jeudi au dimanche • entrée libre

Tel : 01 40 11 25 25

Fax : 01 40 11 25 24

 

Mains d’Œuvres

1, rue Charles Garnier

93 400 Saint-Ouen

Métro : Porte de Clignancourt ou Garibaldi

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
127 vues
Spectacle
127 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
210 vues
Art
210 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
176 vues
Spectacle
176 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]