0 Shares 287 Views

Exposition « La vie est nue » – Ma Desheng – Galerie Wallworks

Solène Chaillat 8 février 2018
287 Vues
Exposition la vie est nue ma desheng galerie wallworks artistikrezo paris

Peintre, graveur, calligraphe, performer, poète… Ma Desheng est avant tout un homme libre et un artiste dont l’œuvre reflète une furieuse volonté de vivre. Né à Pékin en 1952, il est l’un des membres fondateurs du groupe Xingxing (“Les Etoiles”), premier mouvement artistique dissident post-maoïste en Chine, qu’il quitte définitivement en 1985 avant de s’installer un an plus tard à Paris.

Le corps féminin a toujours été un thème récurrent dans l’œuvre de Ma Desheng, de ses débuts au travers de techniques traditionnelles comme la calligraphie, puis au feutre sur papier lors de sa convalescence, jusqu’aux grands formats à l’acrylique. Symboles de paix et de beauté pour Ma Desheng, ses silhouettes féminines illustrent un besoin charnel de représenter la vie que l’artiste fait danser sur la toile en totale liberté.

Né à Pékin en 1952, Ma Desheng fait partie des tout premiers artistes contemporains chinois qui anticipent le mouvement de réformes et d’ouverture initié par Deng Xiaoping à la fin des années 1970. Souffrant très jeune d’une grave maladie, il est contraint de se déplacer en béquilles, ce qui n’a cependant pas restreint sa productivité et sa créativité. Autodidacte, commençant comme dessinateur industriel puis comme graveur, il entre très rapidement en contact avec d’autres artistes chinois aujourd’hui internationalement reconnus tels Ai Weiwei ou Wang Keping. En 1979, Ma Desheng fonde avec ces derniers, et d’autres comme Huang Rui ou Li Shuang, le groupe Les Etoiles (Xingxing), premier mouvement artistique d’avant-garde en Chine. Après des temps difficiles, au sortir de la Révolution culturelle et de la période maoïste imposant le réalisme socialiste, le travail du groupe des Etoiles et de Ma Desheng apparait comme une véritable renaissance.

Ma Desheng participe du renouveau de la peinture chinoise en donnant une place centrale au corps humain, là où dominait de manière ancestrale le paysage. Paradoxalement, c’est lorsqu’il quitte la Chine en 1985 pour s’installer en France un an plus tard, qu’il donnera un véritable élan à sa peinture. Entre abstraction et figuration, ses silhouettes féminines deviennent le véritable sujet du tableau, souvenirs lointains de nos “Vénus” callipyges préhistoriques. Elles envahissent la toile, décomposées dans l’esprit d’un Henry Moore, prises pour certaines de la frénésie des danses matissiennes.

[ Source : communiqué de presse ]


Retrouvez ici notre dossier sur tous les vernissages du mois de Février.

Articles liés

L’influence des maîtres japonais à l’honneur au musée des impressionnismes Giverny
Art
428 vues
Art
428 vues

L’influence des maîtres japonais à l’honneur au musée des impressionnismes Giverny

Du 30 mars au 15 juillet 2018, une centaine d’estampes et de tableaux sont à découvrir au sein de l’exposition « Japonismes / Impressionnismes ».  Cette riche exposition rassemble les œuvres de Bonnard, Caillebotte, Degas, Denis, Gauguin, Hiroshige, Hokusai, Yoshimura, etc., issues des collections de nombreux musées et particuliers du monde entier.   Un nouveau monde pour une nouvelle esthétique  À travers ces chefs-d’œuvres, le visiteur […]

Sorties ciné – Mars 2018
Cinéma
219 vues
Cinéma
219 vues

Sorties ciné – Mars 2018

Quels sont les films qui sortent en Mars dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l’affiche ! Des films pour se faire plaisir, se détendre, passer un bon moment entre amis ou en amoureux … Mercredi 7 Eva avec Isabelle Huppert, Gaspard Ulliel, Julia Roy – Drame Mme Mills, une voisine […]

Hollie Cook – concert le 21 février – Pan Piper
Agenda
116 vues
Agenda
116 vues

Hollie Cook – concert le 21 février – Pan Piper

“Hollie Cook mitonne un reggae pop et nostalgique… Une des rares chanteuses à défendre un reggae en dehors des chapelles.”  – FRANCE INTER La princesse de la pop tropicale pourrait bien se voir attribuer le statut de reine en 2018. Déjà assimilée à des pointures du reggae telles que Janet Kay et Phyllis Dillon, mais aussi […]