0 Shares 19 Views

Fernand Léger – Le beau est partout – Centre Pompidou-Metz

web les-loisirs-hommage-a-louis-david-1948-1949 3g09150

Fernand Léger – Le beau est partout – Centre Pompidou-Metz

Œuvres de Fernand Léger

Du 20 mai au 30 octobre 2017

Tous les jours sauf le mardi
Les lundi, mercredi et jeudi de 10h à 18h
Du vendredi au dimanche de 10h à 19h

Tarifs : 12 €
Gratuit pour les moins de 26 ans

Réservation en ligne

Centre Pompidou-Metz 
1, parvis des Droits de l’Homme
57020 Metz

www.centrepompidou-metz.fr
FB-pompidoumetz

Du 20 mai au 30 octobre 2017

Le Centre Pompidou-Metz rend hommage à la personnalité et à l’œuvre de Fernand Léger (1881-1955), peintre de la ville et de la vie moderne qui célébra les mutations de son époque. Cette exposition s’inscrit dans le cadre des 40 ans du Centre Pompidou qui partage depuis sa création l’idéal de Fernand Léger d’un art direct et accessible à tous.

Cette rétrospective brosse le portrait d’un artiste engagé et fasciné par son temps, auteur de textes marquants sur la peinture, voyageur doté d’un sens peu commun de l’observation et infatigable enseignant. L’exposition met en lumière l’interaction de sa peinture avec toutes les autres formes d’arts : la poésie, le cinéma, l’architecture ou encore le spectacle. 

Très tôt, Fernand Léger fait le constat de la beauté de la vie moderne, caractérisée par la vitesse, la couleur et la profusion de sensations. Si selon sa formulation, « le Beau est partout » que peut désormais la peinture ? En rupture avec les conventions artistiques, l’œuvre de Léger répond à ce défi par la recherche de l’efficacité visuelle et l’audace colorée. L’artiste puise son répertoire de formes dans le temps présent et se passionne pour les spectacles populaires, le cinéma, le cirque ou le music-hall. Pour renouveler la peinture, il s’affranchit du cadre et transpose les couleurs de la vie moderne dans ses peintures. L’exposition révèle ses multiples collaborations artistiques, des Fratellini jusqu’à Le Corbusier, en passant par Blaise Cendrars et Charlotte Perriand. Elles placent Fernand Léger au cœur d’une histoire plus vaste de la modernité. 

Grâce aux prêts exceptionnels du Centre Pompidou, de grandes collections françaises et étrangères et de nombreuses archives, ce parcours thématique, riche de plus d’une centaine d’œuvres, rend hommage à la modernité de Fernand Léger. Tout au long de sa carrière, il chercha à concilier l’exigence d’un nouveau langage plastique avec la dimension populaire. Sa prise de conscience socio-politique est issue de l’expérience fraternelle qu’il vit dans les tranchées pendant la Grande Guerre, en Argonne et à Verdun. Sa pensée et son intérêt manifeste pour le monde ouvrier trouve aujourd’hui un écho particulier dans le patrimoine industriel et historique lorrain. 

À découvrir sur Artistik Rezo : Les expositions de l’été 2017 – Hors Paris

[Sources : © communiqué de presse]

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
138 vues
Spectacle
138 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
229 vues
Art
229 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
194 vues
Spectacle
194 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]