0 Shares 15 Views

L’ombre de Stella – Théâtre du Rond Point

LOmbreDeStella-affsite 1

L’ombre de Stella – Théâtre du Rond Point

De Pierre Barillet

Mise en scène de Thierry Harcourt

Avec Denis D’Arcangelo

Du 16 mai au 11 juin 2017

Tarifs : de 14 à 33 €

Réservation en ligne ou par tél. au 01 44 95 98 21

Durée : 1h15

Théâtre du Rond Point – Salle Jean Tardieu 
2 bis, avenue Franklin D. Roosevelt
75008 Paris
M° Franklin D. Roosevelt

www.theatredurondpoint.fr
FB-RondPointParis

Du 16 mai au 11 juin 2017

Pierre Barillet, auteur de Fleur de Cactus et de L’Or et la Paille, aborde les rôles d’une star sous l’Occupation, vue par sa secrétaire particulière. Portrait acidulé d’une femme déçue, partagée entre l’admiration et la haine.

Début juillet 44, tout foutait le camp.

« Elle tourne Typhon sur Macao, joue Phèdre, passe ses nuits chez Maxim’s et dans les boîtes en vogue. Stella connaît la gloire dans les années quarante, avec son caniche Whisky et ses compromissions. Avec sa suivante, surtout ; une autre femme qui ne fréquente que l’ombre de la célébrité. Mylène, fille de concierge, condamnée à la face cachée du soleil, aux humiliations, crises de nerfs et caprices. Son amour, plus fort que tout, mais déçu, traverse des accès de rage. Avec Jean-Pierre Grédy, Pierre Barillet écrit dès 1946 un théâtre en or pour vedettes. Sophie Desmarets, Lauren Bacall, Ingrid Bergman, puis Catherine Frot ont joué Fleur de Cactus, Jacqueline Maillan Lily et Lily, Line Renaud Folle Amanda, Liv Ullmann 40 carats, et Catherine Deneuve Potiche au cinéma. Triomphe au Rond-Point en 2015 de L’Or et la Paille, orchestré par Jeanne Herry.

Écrivain, biographe, dramaturge hyperactif, Pierre Barillet a côtoyé Cocteau, Arletty, Dietrich. Il aborde dans son récit Quatre années sans relâche le rôle des artistes sous l’Occupation. À quatre-vingt-treize ans, avec L’Ombre de Stella, il met en lumière ce même tabou. Acteur, cabarettiste, créateur travesti de Madame Raymonde, Denis D’Arcangelo se métamorphose, prend le rôle de l’amoureuse blessée. Le metteur en scène Thierry Harcourt, après le succès de The Servant au Poche, fait le portrait acidulé d’une femme partagée entre l’admiration et la haine. » – Pierre Notte

[Sources : © communiqué de presse]

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
111 vues
Spectacle
111 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
182 vues
Art
182 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
152 vues
Spectacle
152 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]