Michel François – Le Trait commun – ENSBA

ensba

Le cabinet des dessins Jean Bonna offre chaque année l’opportunité à un artiste contemporain, professeur à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts, de présenter ses oeuvres. Après Jean Michel Alberola, Joël Kermarrec ou Annette Messager, c’est au tour de l’artiste belge Michel François d’y dévoiler une facette inédite de sa production graphique.

Artiste inclassable, Michel François associe sculptures, installations, vidéos, photographies, afin d’explorer les thèmes du corps, du voyage, de l’habitat. A travers sa production multidisciplinaire il développe un système de recyclage qui questionne la valeur et la pérennité de l’œuvre, donnant à chacune de ses interventions artistiques un caractère rétrospectif à sa production. L’intégralité de son œuvre est empreinte d’une grâce précaire et d’une élégance triviale, un sentiment qu’il a su établir grâce à un vocabulaire de marques et de signes qui lui sont propres.

Depuis une trentaine d’années, Michel François construit un œuvre aventureux et polymorphe qui associe photos, posters à disposition, objets, sculptures, installations…et dessins. Des séries telles que « Le Monde et les bras » ou « La Plante en nous » témoignent d’une façon de se saisir des choses et de situer l’infra-ordinaire et le magique à un niveau de très grande proximité. Invité à concevoir une exposition de dessin(s), il n’y a rien d’étonnant à ce qu’il choisisse d’inclure dans sa réponse une photographie, une installation ou une sculpture à côté d’oeuvres sur papier. Ce n’est pas coquetterie ou refus de se plier aux règles, mais plutôt un désir de considérer dans son travail la part du dessin, en même temps qu’une véritable impossibilité d’extraire de celui-ci une catégorie de pièces au nom de leur appartenance à un médium ou à une technique. D’un gribouillis réalisé dans l’espace pour une tentative de sculpture, jusqu’à une tête de mort passée au noir et offerte au crayonnage des visiteurs, en passant par la représentation d’un chewing-gum mâchouillé, « Le Trait commun » rassemble des pratiques du dessin qui font le quotidien d’un travail artistique et définissent un plan d’échanges et les conditions d’une communauté du trait.

Patrick Javault

Michel François – Le Trait commun

Du 22 mai au 20 juillet 2012
Du lundi au vendredi de 13h à 18h

Plein tarif : 3 € // Tarif réduit : 2 €

ENSBA
14, rue Bonaparte
75006 Paris

www.ensba.fr

Articles liés

Claquettes Jazz
Agenda
18 vues
Agenda
18 vues

Claquettes Jazz

Claquettiste de renommée internationale, Fabien Ruiz est le coach et chorégraphe du film aux 5 Oscars « The Artist ». Fabien Ruiz est l’un des très rares claquettistes au monde à être considéré comme un véritable instrumentiste. Sa musicalité et son sens de l’improvisation lui ont permis d’être invité aux côtés de musiciens prestigieux tels que Yehudi […]

Cantate pour Lou Von Salomé
Agenda
20 vues
Agenda
20 vues

Cantate pour Lou Von Salomé

Écrivain et première femme psychanalyste : Lou suscita les passions. Nietzsche, Paul Rée, Frida Von Bulow et R M Rilke… 15 personnages renaissent ! Tout en elle était exceptionnel : beauté, intelligence, amour de la vie. L’attraction qu’elle exerçait, révélait les êtres à eux-mêmes et suscitait les passions : Nietzsche, Paul Rée, Frida von Bulow… […]

El Baile : Buenos Aires, sans fard
Spectacle
113 vues
Spectacle
113 vues

El Baile : Buenos Aires, sans fard

A Chaillot, une plongée dans l’histoire récente de l’Argentine, dans un social club très authentique. Sur une collection de musiques des années 1970 à aujourd’hui on danse, on se dispute, on se séduit. On a peur, on se passionne, et on danse encore. Dehors, les bouleversements de l’histoire : La dictature, la crise économique, le foot, […]