0 Shares 21 Views

Picasso-Perpignan – Le cercle de l’intime (1953-1955) – Musée Hyacinte Rigaud

2011.2.2 fabre picasso dans une chaise a porteurs entoure de claude et paloma

Picasso-Perpignan – Le cercle de l’intime (1953-1955) – Musée Hyacinte Rigaud

Œuvres de Pablo Picasso

Du 24 juin au 5 novembre 2017

Tarifs : Tarif plein – 10 €
Tarif réduit – 8 €
Gratuit sous certaines conditions

Réservation en ligne

Musée Hyacinte Rigaud 
21, rue Mailly 
66000 Perpignan

www.musee-rigaud.fr

Du 24 juin au 5 novembre 2017

Le Musée d’art Hyacinthe Rigaud ouvre à nouveaux ses portes en juin 2017, dévoilant au public l’intégralité de l’hôtel de Lazerme. C’est le bouillonnement artistique autour de ses anciens propriétaires, Jacques et Paule de Lazerme, que cette exposition inaugurale se propose de saisir, retraçant pour la première fois la chronologie des séjours de Pablo Picasso dans l’hôtel particulier de la rue de l’Ange, entre 1953 et 1955.


La période des séjours perpignanais correspond à une rupture à la fois personnelle et esthétique dans la vie de Picasso. A la frontière de la France et de la Catalogne, Perpignan joue pleinement dans l’œuvre et la vie du Maître ce rôle de passage d’un état à un autre.

Eduard Vallès Pallarès, historien de l’art et spécialiste de l’œuvre de Picasso, assure le commissariat de l’exposition.

Celle-ci bénéficie du soutien et de la dynamique du projet « Picasso Méditerranée », initié par le musée Picasso-Paris qui fédère de nombreuses initiatives sur l’ensemble du pourtour méditerranéen.

Des prêts exceptionnels

L’exposition est conçue comme une galerie de portraits. Le visiteur découvre l’entourage de Picasso, ses proches et amis, accueilli dans leur demeure par le comte et la comtesse de Lazerme.

L’album souvenir des vacances perpignanaises de Picasso

L’exposition présente également la chronique photographique de Picasso à Perpignan, avec une série de clichés inédits. Le visiteur suit Picasso , avec ses enfants et ses amis, dans les rues de Perpignan.

La Ville de Perpignan a acquis une partie du fonds Raymond Fabre, photographe installé au rez-de-chaussée de l’hôtel de Lazerme au cours des années 50 et qui a eu le privilège de saisir les déambulations de Picasso dans les rues de la cité, ses visites à Sant-Vicens auprès de Firmin Bauby.

Picasso inédit

Enfin, l’exposition présente un important volet documentaire, riche des lettres et des dessins qui révèlent le lien entre l’artiste et la ville, au travers de l’amitié unissant deux familles.

À découvrir sur Artistik Rezo : Les expositions de l’été 2017 – Hors Paris

[Sources : © communiqué de presse]

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
138 vues
Spectacle
138 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
229 vues
Art
229 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
194 vues
Spectacle
194 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]