0 Shares 91 Views

Programmation projections Mémorial de la Shoa – Novembre 2017

30 octobre 2017
91 Vues
uri borreda boxer pour survire memorial de la shoah artistik rezo paris

Tout au long de l’année, le Mémorial de la Shoah propose au public des projections de films touchant à l’histoire de la persécution des Juifs d’Europe dans les années 30 et 40 comme à l’actualité se rapportant aux génocides du XXe siècle. Voici l’agenda des prochaines projections.

jean zay memorial de la shoah artistik rezo paris

©Archives privées

« Jean Zay, ministre du Cinéma » de Francis Gendron, Alain Tyr et Alain Braun
Dimanche 05 novembre 2017 à 14h30

En 1937, Jean Zay, ministre de l’Éducation nationale et des Beaux-Arts, intègre le cinéma dans ses prérogatives et donne une place centrale au septième art. Pionnier de la démocratisation culturelle contre le conservatisme et l’élitisme de l’époque, il dépose un projet de loi de réorganisation de la profession. Le cinéma devient une affaire d’État. Il crée le Grand Prix national du cinéma et annonce, en 1939, la création d’un Festival international du film à Cannes.

natan memorial de la shoah artistik rezo paris

©Archives privées

« Natan, le fantôme de la rue Francoeur » de Francis Gendron, Alain Tyr et Alain Braun
Dimanche 05 novembre 2017 à 16h30

Bernard Natan, né à Iasi (Roumanie), arrive en France à l’âge de 20 ans. En 1927, il inaugure les studios Francoeur à Montmartre et, 2 ans plus tard, devient le patron de Pathé Cinéma. Déchu de la nationalité française qu’il avait obtenue pour faits de guerre au côté de la France, Bernard Natan est livré à l’autorité allemande par Vichy et déporté à Auschwitz en septembre 1942.

enfants rue saint maur ruth zylberman memorial shoah artistik rezo paris

©Cédric Dupire

« Les Enfants du 209, rue Saint-Maur, Paris Xe » de Ruth Zylberman
Jeudi 09 novembre 2017 à 19h30

La réalisatrice a choisi au hasard un immeuble dont elle ne savait rien. Pendant plusieurs années, elle a enquêté pour retrouver les anciens locataires du 209, rue Saint-Maur, et reconstituer l’histoire de cette petite communauté humaine pendant l’Occupation. Elle les a retrouvés à Paris, en banlieue, en province, à Melbourne, New York et Tel Aviv. Elle les a filmés, ainsi que les pierres et les habitants de l’immeuble aujourd’hui, pour saisir les traces d’une intimité brisée.

paradoxes français artistik rezo paris

©Mémorial de la Shoah

« Les Paradoxes français » de Florent Leone et Christophe Weber
En avant-première
Dimanche 12 novembre 2017 à 14h

Quand l’extrême droite résistait, 1939-1945
Quand la gauche collaborait, 1939-1945

souvenir lasi romulus balasz memorial shoah artistik rezo paris

©Photo extraite du film « Souvenirs de lasi » de Romulus Balazs

« Souvenirs de Iasi » de Romulus Balazs
Dimanche 12 novembre 2017 à 17h

En 2013, Romulus Balazs découvre un livre, caché pendant des décennies par le régime communiste roumain, sur la participation de son pays natal à la Shoah. En parcourant l’ouvrage, il prend connaissance de photographies prises durant le pogrom de Iasi, des massacres urbains et des méthodes utilisées pour déporter et assassiner les Juifs. 74 ans plus tard, il retourne sur les traces du massacre et recherche les lieux où ces images ont été prises.

maurice zelty memorial shoah artistik rezo paris

©Association Le renouveau

« La Mémoire déchirée de Maurice Zelty, enfant juif caché… » de José Ainouz
Jeudi 16 novembre 2017 à 19h30

Orphelin, Maurice Zelty est placé à Paris. Peu après le début de la guerre, son frère résistant le confie au Mouvement national contre le racisme (MNCR) qui le cache chez des paysans de Haute-Savoie, puis à Villard-de-Lans, avant de le confier à madame François dans la maison Le Renouveau à Montmorency. Jusqu’alors renfermé sur lui-même, Maurice laisse ici éclater sa colère. Réfractaire, opposé à tout, il suit difficilement l’école, ne sachant correctement ni lire ni écrire. Mais, pourvu d’un sens inné du récit, c’est un conteur formidable.

sophie nahum young et moi memorial shoah artistik rezoparis

©Hello prod

« Young et moi » de Sophie Nahum
Dimanche 19 novembre 2017 à 14h

Victor « Young » Perez est un jeune champion du monde de boxe adulé de tous, déporté à Auschwitz, qui doit sa survie à l’intérieur du camp à ses talents de boxeur. Fasciné par cette histoire méconnue, Tomer Sisley part à la rencontre des derniers témoins de la vie du champion pour écrire un scénario. Ce documentaire suit sa quête devenue un véritable voyage initiatique

nage libre memorial de la shoah artistik rezo paris

©Eva Production

« Nage libre » de Thierry Lasheras
En avant-première
Dimanche 19 novembre 2017 à 15h30

Fabien Gilot, célèbre nageur médaillé européen, mondial et olympique, revient sur les pas d’Alfred Nakache, champion de France de natation en 1942 et déporté à Auschwitz en 1943, où il est forcé de nager dans les eaux froides d’un bassin de rétention d’eau pour divertir les nazis. Fabien Gilot part à la découverte de ce héros qui participa après la guerre aux Jeux olympiques de Londres en 1948.

uri borreda boxer pour survire memorial de la shoah artistik rezo paris

©Boxer pour survivre

« Boxer pour survivre » d’Uri Borreda
Dimanche 19 novembre 2017 à 17h

Dans ce documentaire illustré par des images d’archives, Noah Klieger revient pour la première fois sur les lieux qui ont marqué sa vie d’adolescent juif français de 1940 à 1947. Déporté à Auschwitz, alors qu’il n’a que 16 ans, il se déclare boxeur, ce qui lui sauvera la vie. Noah Klieger est un exemple de courage, d’optimisme et de résilience.

floris jacqueline kalimunda memorial shoah artistik rezo paris

©Simba Productions 2016

« Floris » de Jacqueline Kalimunda
Dimanche 26 novembre 2017 à 14h

Floris est le dernier magasin de fleurs à Kigali. Depuis 15 ans, les habitants de toute la ville y viennent pour organiser un mariage ou fleurir un enterrement, un mémorial. De la Saint-Valentin à la saison des mariages, en passant par la période de deuil au mois d’avril, Donatille, la propriétaire, accueille ses clients avec entrain et générosité, aidée en cela par une équipe de jeunes employés qui appartiennent tous à une génération qui n’a pas connu le génocide. Floris est une histoire d’amour et de survie dans un pays qui oscille entre le poids d’un passé traumatisant et l’appel à la vie.

 

Articles liés

Magnum Photos au Bon Marché Rive Gauche
Agenda
5 vues
Agenda
5 vues

Magnum Photos au Bon Marché Rive Gauche

A l’occasion de son 70ème anniversaire, Magnum Photos installe un espace éphémère au Bon Marché Rive Gauche en collaboration avec Actes-Sud (éditeur) et Plinth (producteur d’objets d’artistes). Magnum Photos rejoint ainsi le « Gang de Noël » dans sa volonté de proposer des cadeaux surprenants et inédits autour des photographies de ce collectif mythique. Venez […]

« Bestiaire Moderne » de Mosko – Gca Gallery de Nice
Agenda
9 vues
Agenda
9 vues

« Bestiaire Moderne » de Mosko – Gca Gallery de Nice

Quand l’exotisme estampe le monde urbain. Comment rendre vivant ce qui ne l’était plus ? Gérard Laux (né en 1953), de son nom d’artiste Mosko, tente de résoudre cette problématique depuis la fin des années 80 en posant ses pochoirs bestiaires sur les murs de la ville. Ainsi, l’ambition de Mosko est de rendre les […]

Festival des Photaumnales aux couleurs de la Caraïbe
Art
204 vues
Art
204 vues

Festival des Photaumnales aux couleurs de la Caraïbe

Pour sa 14e édition, le Festival des Photaumnales de Beauvais ouvre ses portes jusqu’au 31 décembre 2017. À partir d’archives et de collections privées, des photographes contemporains mettent en avant les territoires de la Martinique et de la Guadeloupe. Avec leur regard attentionné, les 36 photographes invités nous plongent d’emblée dans diverses époques et milieux. Issus […]