0 Shares 15 Views

Tetsumi Kudo – galerie Christophe Gaillard

4 octobre 2013
15 Vues
galerie Christophe Gaillard

Artiste japonais venu s’installer en France en 1962, Tetsumi Kudo travailla tout d’abord dans la mouvance des groupes Néo-Dada qui, à Tokyo, dans les années 50, cherchèrent un accord entre des performances et des installations offrant une importance nouvelle à l’objet. 

Dès son premier happening à Paris en 1962, sous l’intitulé Philosophy of impotence, la singularité de son univers s’affirme. Provoquant le doute et le défi, ses actes comme ses objets interrogent la liberté humaine dans la société supra-médiatisée contemporaine. À travers tous les relais de contrôle, de la boîte à la cage, des bons de caisse au jardin mutant, l’artiste a cherché à rendre compte de la métamorphose de l’homme moderne. 

Dans le monde de Tetsumi Kudo, l’homme et la technologie ne sont pas en relation d’opposition. Élevés ensemble, ils donnent naissance à une nouvelle culture, désignée par ses soins comme « la nouvelle écologie ». Une inquiétante étrangeté règne dans son œuvre sous forme de chrysalides mi-phallus mi-étrons pullulant dans des cages et des serres, au milieu de parcelles de jardins mutants. 

«Si des têtes sont enfermées dans des cages, si des membres humains sont reliés à des plantes par des circuits électroniques, si des mains sont captives à perpétuité d’un aquarium, c’est que Kudo avec un raffinement pervers cultiva l’humour et la cruauté.» (source Anne Tronche)

Tetsumi Kudo a défini son œuvre comme une attaque contre toutes les « philosophies de l’impuissance » : placée sous le sceau du traumatisme d’Hiroshima, son œuvre envisage dès les années soixante l’écologie comme une urgence absolue. Crânes emmaillotés, phallus chrysalides, l’œuvre de Tetsumi Kudo grouille pourtant de vie.

À sa mort en 1990, Tetsumi Kudo laisse un œuvre à la fois grave et révolté mais toujours plein d’humour et de poésie.

Tetsumi Kudo 

Du 5 octobre au 9 novembre 2013
Du mardi au vendredi, de 10h30 à 12h30 et de 14h à 19h
Le samedi, de midi à 19h 

Vernissage le samedi 5 octobre, de 18h à 21h

Galerie Christophe Gaillard
12, rue de Thorigny
75003 Paris

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
109 vues
Spectacle
109 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
173 vues
Art
173 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
144 vues
Spectacle
144 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]