0 Shares 13 Views

Tout le monde peut se tromper – Café de la Gare

2arttlm

Tout le monde peut se tromper – Café de la Gare

De Carole Greep & Guillaume Labbe

Mise en scène de Rodolphe Sand

Avec Karine Dubernet, Laetitia Vercken, Sébastien Pierre, Joffrey Platel

Du 31 mai au 26 août 2017

Du mercredi au samedi à 21h

Tarifs : à partir de 15€

Réservation en ligne ou par tél. au 01 42 78 52 51

Durée : 1h30

Café de la Gare
41, rue du Temple
75004 Paris
M° Rambuteau

www.cdlg.fr

Du 31 mai au 26 août 2017

Pourquoi faire simple quand on peut faire con ?
Vous sentez votre homme distant ? Vous voulez le rendre jaloux, tester ses sentiments ? Quoi de mieux que d’embaucher un acteur charismatique pour jouer le rôle de votre amant ?!

Le plan « parfait » d’Elodie et Lily, meilleures amies depuis toujours, se transforme en cauchemar lorsque Henri, comédien raté au physique approximatif et à la connerie illimitée, s’accapare le rôle.

Le saviez-vous ?
Après J’aime beaucoup ce que vous faites venez découvrir Tout le monde peut se tromper !

Rodolphe Sand, un homme qui ne se trompe que rarement.
À la mise en scène de Tout le monde peut se tromper, Rodolphe Sand est un homme de théâtre qui, lui, semble rarement faire des erreurs. Lorsqu’il s’est essayé au one-man-show avec son spectacle Tout en finesse, le Français n’a pas eu beaucoup de difficultés à trouver son public, ni le succès. Rebelote avec la mise en scène. Après le classique (Molière notamment), Rodolphe Sand s’est progressivement attaqué au contemporain. En 2016, il est à la baguette d’une comédie sur le thème de la procréation pour les couples homosexuels, De vrais gamins. Un an plus tard, il dirige les comédiens Karine Dubernet, Laetitia Vercken ou encore Sébastien Pierre dans Tout le monde peut se tromper. Pour l’occasion, Rodolphe Sand retrouve l’auteur Carole Greep, déjà responsable du succès de J’aime beaucoup ce que vous faites, un spectacle qui a depuis longtemps dépassé le million et demi de spectateurs. La Française est aidée dans l’écriture par son comparse Guillaume Labbé à qui l’on doit, entre autres, Les Femmes sont folles et Commis d’office.


Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
109 vues
Spectacle
109 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
173 vues
Art
173 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
144 vues
Spectacle
144 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]