0 Shares 395 Views

Vers la lumière – Romance dramatique de Naomi Kawase

Agathe Louis 11 décembre 2017
395 Vues
vers la lumière film sortie ciné artistik rezo paris

Avec toute la subtilité et la délicatesse qui la caractérisent, Naomi Kawase fait de Vers la lumière une de ses plus belles œuvres.

Misako passe son temps à décrire les objets, les sentiments et le monde qui l’entoure. Son métier d’audiodescripteur de films, c’est toute sa vie. Lors d’une projection, elle rencontre Masaya, un photographe au caractère affirmé dont la vue se détériore irrémédiablement. Naissent alors des sentiments forts entre un homme qui perd la lumière et une femme qui la poursuit.

Sous la forme d’une grande déclaration d’amour au cinéma, c’est un film à l’énergie communicative, irradiante.

[Source : communiqué de presse]

 

Articles liés

CZECH IN FILM FESTIVAL – 5e édition
Agenda
35 vues
Agenda
35 vues

CZECH IN FILM FESTIVAL – 5e édition

La 5 ème édition du festival du cinéma tchèque et slovaque rappellera cette année les dates anniversaires ayant constitué l’histoire de la Tchécoslovaquie et lui rendra hommage à sa manière : à travers les films. Le festival s’ouvrira avec le film historique Masaryk qui traite de la vie de Jan Masaryk, diplomate et ministre des […]

« Olympic Stadium » – Exposition à la galerie du Patio Opéra
Agenda
34 vues
Agenda
34 vues

« Olympic Stadium » – Exposition à la galerie du Patio Opéra

Inauguré en 1964, le Stade Olympique de Phnom Penh, conçu par l’architecte Vann Molyvann, est devenu un emblème de l’histoire et des mémoires du pays. Aujourd’hui, il est surtout l’un des espaces publics privilégiés des habitants de la capitale – lieu d’expression et d’appropriation unique. Derrière sa façade monumentale se dévoile un « micromonde » sur lequel […]

« Le ciel est orange, la mer est orange » – Exposition au Centre culturel Bulgare
Agenda
28 vues
Agenda
28 vues

« Le ciel est orange, la mer est orange » – Exposition au Centre culturel Bulgare

Inspiré du refrain d’une chanson populaire de la Bulgarie communiste des années 80, le titre de l’exposition de Rada Tzankova est une invitation à la rêverie. L’artiste dessine, tisse et trame des univers picturaux aux couleurs douces pour nous rappeler que nous sommes « libres en pinceaux ». L’histoire d’une jeune fille qui voulait peindre […]