0 Shares 70 Views

Voltaire… de la tolérance à la raison – Festival de Lacoste 2011

28 avril 2011
70 Vues

Voltaire… de la tolérance à la raison présente six textes d’environ quinze minutes chacun, écrits par Guy Shelley, Henri Micaux, Daniel Clozel-Baysset et Pierre-Marie Carlier.

Au XVIIIème siècle, au -delà des dogmes et des pouvoirs, des hommes et des femmes se sont battus pour une pensée plus libre au service d’un monde plus juste. Aujourd’hui, le temps s’est écoulé, mais certains de ces foyers d’aliénations que fustigeait Voltaire sont encore bien présents ! Ils se sont simplement déplacés, au gré des époques et les intérêts, d’un lieu à un autre, d’une conscience à une autre, comme si l’humanité ne pouvait définitivement pas s’en libérer. Alors, qu’aujourd’hui, les grands esprits du passé nous servent à nouveau de guides soutenus par Bach, Haendel, Schubert ainsi que les compositions originales de Yorgos Delphis.

« Le Code noir »

  • Au siècle des Lumières les idées s’opposent concernant le code noir de Colbert. Naissance du mouvement des abolitionnistes qui conduira à l’abolition de l’esclavage.


« Le retrait de d’Alembert »

  • Deux encyclopédistes farfelus s’unissent pour triompher du conservatisme rétrograde.

« Constance ou le bel arbre de la connaissance »

  • Polissonnerie… Quand une jeune femme éclairée s’ouvre à Monsieur Voltaire de sa relation avec le divin marquis.

« Du Chevalier de la Barre »

  • Scène de famille causée par le sort du dernier condamné à mort en France pour blasphème. Il sera réhabilité en 1791 grâce à Voltaire.

« Quid de Giordano Bruno ? »

  • Dans un salon éclairé du XVIIIème siècle, on se souvient et l’on s’oppose sur la condamnation et l’exécution en 1592 de Giordano Bruno, moine Dominicain défroqué fustigeant tous les dogmes établis.

« Conversations imaginaires »

  • Rencontre improbable entre le théologien Pierre Teilhard de Chardin et Voltaire, son illustre ancêtre.


Voltaire… de la tolérance à la raison

Un spectacle écrit par Henri Micaux, Guy Shelley, Danyel Clozel et Pierre-Marie Carlier
Mis en scène par Pierre-Marie Carlier

Avec : Karine Mauran, Stéphanie Cabon, Vincent Crouzet, Jean-Pierre Jacovella, Fred Lecat, Philippe Moutte, Arnaud Saint-Père, Bruno de Saint Riquier

Au Piano : Yorgos Delphis
Au Violoncelle: Godefroy Vujicic

Tarifs : de 40€ à 60€ – Tarif réduit pour les étudiants – 26 ans
Réservez vos places sur le site de la FNAC

Plus d’informations sur le Festival de Lacoste 2011 :
www.festivaldelacoste.com

Articles liés

CZECH IN FILM FESTIVAL – 5e édition
Agenda
35 vues
Agenda
35 vues

CZECH IN FILM FESTIVAL – 5e édition

La 5 ème édition du festival du cinéma tchèque et slovaque rappellera cette année les dates anniversaires ayant constitué l’histoire de la Tchécoslovaquie et lui rendra hommage à sa manière : à travers les films. Le festival s’ouvrira avec le film historique Masaryk qui traite de la vie de Jan Masaryk, diplomate et ministre des […]

« Olympic Stadium » – Exposition à la galerie du Patio Opéra
Agenda
34 vues
Agenda
34 vues

« Olympic Stadium » – Exposition à la galerie du Patio Opéra

Inauguré en 1964, le Stade Olympique de Phnom Penh, conçu par l’architecte Vann Molyvann, est devenu un emblème de l’histoire et des mémoires du pays. Aujourd’hui, il est surtout l’un des espaces publics privilégiés des habitants de la capitale – lieu d’expression et d’appropriation unique. Derrière sa façade monumentale se dévoile un « micromonde » sur lequel […]

« Le ciel est orange, la mer est orange » – Exposition au Centre culturel Bulgare
Agenda
28 vues
Agenda
28 vues

« Le ciel est orange, la mer est orange » – Exposition au Centre culturel Bulgare

Inspiré du refrain d’une chanson populaire de la Bulgarie communiste des années 80, le titre de l’exposition de Rada Tzankova est une invitation à la rêverie. L’artiste dessine, tisse et trame des univers picturaux aux couleurs douces pour nous rappeler que nous sommes « libres en pinceaux ». L’histoire d’une jeune fille qui voulait peindre […]