0 Shares 242 Views

Beautés Monstres – Musée des beaux-arts de Nancy

25 janvier 2010
242 Vues
beaux_arts_nancy

beaux_arts_nancy::


L’intitulé de l’exposition semble être, à première vue, un oxymore. Néanmoins, il souligne avant tout le fait que l’art peut rendre admirable des choses qui ne le sont pas forcément. L’exposition rappelle que la monstruosité n’est pas limitée à la laideur, qu’il existe des monstres merveilleux et que les artistes peuvent sublimer des formes parfois considérées comme monstrueuses. Cette exposition interroge également le thème du monstre qui se retrouve sur tous les supports à différentes périodes, ainsi que les  notions de « monstrueux » et de « beau » qui ont su évoluer au fil des siècles.

Cette exposition se situe dans le juste milieu entre le « trop » et le « pas assez » monstrueux. En effet, il n’est pas question ici d’espèces conservées dans des bocaux de formol ou d’autres choses de ce genre. Néanmoins des représentations de phénomènes vivants (notamment d’effets de maladies congénitales) sont présentées ; mais toutes les précautions oratoires que cela implique ont été prises, le but n’étant pas de heurter quelques sensibilités.

La scénographie très dynamique, savamment réalisée par Philippe Renaud, adopte un découpage par couleur et ponctue l’espace avec des volumes différents (notamment des volumes rectangulaires et torses). Le parcours de visite est organisé en sept thématiques que Martial Guédron qualifie volontiers de « poreuses ».

nancy_beaux_artsDes monstres polysémiques et polymorphes

Les œuvres présentées sont d’une qualité d’exécution remarquable. Les artistes pour la réalisation de leurs œuvres « monstrueuses » procèdent par greffes, par hybridations donnant à voir de façon assez paradoxale des images agréables à regarder. Les monstres présentés dans cette exposition sont souvent issus d’hybridations diverses et le résultat est souvent plus causasse qu’effrayant. De plus, le décalage entre les croyances en ces monstres affirmées par des représentations présentes dans des ouvrages sérieux tels ceux d’Ambroise Paré font aujourd’hui sourire le visiteur.

 

 

© Thomas Grünfeld, Misfit (fox-terrier, renard, biche), assemblage d’animaux taxidermisés, 1996, Metz, Frac Lorraine

 


Les thématiques et les périodes cohabitent subtilement et l’on découvre des monstres polysémiques aux facettes multiples. Ainsi il est question de monstres polémiques, de monstres symboliques, de monstres décoratifs. Mais toutes ces créatures présentent des liens et des influences réciproques les unes avec les autres.

Enfin, à travers certaines œuvres contemporaines, on peut voir une allusion aux dérives de la génétique. En effet, les artistes interrogent ce que la science est capable de faire sans doute pour le meilleur, mais aussi pour le pire…

L’exposition touche à sa fin, mais il est encore temps pour les retardataires d’aller visiter certainement l’une des plus belles expositions du moment à Nancy…

Anne-Sophie Miclo



« Beautés Monstres »

Jusqu’au 25 janvier 2010
Tous les jours sauf le mardi  de 10h à 18h

Musée des beaux-arts de Nancy

3, place Stanislas
54000 Nancy
03 83 85 30 72

Articles liés

Sorties ciné – Mai 2018
Agenda
86 vues
Agenda
86 vues

Sorties ciné – Mai 2018

Quels sont les films qui sortent en mai dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l’affiche ! Des films pour se faire plaisir, se détendre, passer un bon moment entre amis ou en amoureux … Mercredi 2 mai : Rampage – Hors de contrôle, de Brad Peyton – Avec Dwayne Johnson, […]

Eco-Festival Terres du Son à MONTS – DOMAINE DE CANDÉ
Agenda
36 vues
Agenda
36 vues

Eco-Festival Terres du Son à MONTS – DOMAINE DE CANDÉ

Un laboratoire d’expérimentation pour le développement durable à 3h de Paris.  Depuis près de dix ans, Terres du Son invite petits et grands à vivre l’expérience d’un éco-festival rythmé par des découvertes artistiques, des valeurs partagées et une ambiance conviviale. Véritable laboratoire d’expérimentation pour le développement durable en Région Centre-Val de Loire, Terres du Son […]

Georges Wolinski – Palais de Tokyo
Agenda
42 vues
Agenda
42 vues

Georges Wolinski – Palais de Tokyo

« Il faudrait nationaliser le bonheur ». Georges Wolinski L’hommage rendu à Georges Wolinski, en écho aux thèmes de la saison Discorde, s’intéresse aux discordes intérieures, à ces interrogations, ces voix intimes qui libèrent pensées et désirs contradictoires.L’exposition réunit des oeuvres dépeignant le sort et les sentiments d’un artiste fin observateur des dérèglements et des […]