0 Shares 58 Views

Céramique. Nouveau défi du street art ?

31 août 2017
58 Vues
mchat

Céramique. le nouveau défi du street art

Œuvres de Nick Walker, Miss Tic, M. Chat, Nasty, L’Atlas, Levalet, Jacques Villeglé, Jérôme Mesnager, Yang Mun-Gi et Speedy Graphito

Jusqu’au 1er octobre 2017

Tarifs : 4€

Terra Rossa
Maison de la Céramique architecturale
Quartier des Launes
83690 Salernes

www.terrarossasalernes.fr

Jusqu’au 1er octobre 2017

Guy Moch est le chef d’orchestre de la 4e Biennale de Salernes pour laquelle il a marié street art et céramique. Une dizaine d’artistes se sont pris au jeu, parmi lesquels Speedy Graphito, Levalet ou M. Chat. Une nouvelle histoire d’amour entre le street art et la céramique ? Entretien.

SALERNES 2 Levalet vase en céramique peint à la main 4 42x25cm 2017Pourriez-vous nous présenter le musée où se déroule l’exposition ?

C’est le musée de la céramique architecturale Terra Rossa à Salernes dans le Var qui a été restauré par l’architecte Jean-Michel Wilmotte. On fait de la terre dans cette région depuis plus de 5000 ans et on y produit les fameuses tomettes de Salernes. J’y organise la 4e biennale, avec à chaque fois un thème nouveau.

L’association de la céramique et du street art est assez surprenante. Pourriez-vous nous expliquer cette idée ?

J’avais cette idée depuis un certain temps et j’en avais parlé à des financiers-galeristes qui s’appellent Eric Brugier et Laurent Rigail. Pour moi, il était important de faire partie des premiers à demander à des artistes de street art de faire des pièces en céramique. J’ai toujours eu l’intuition qu’il ne faut pas laisser cet art dans l’éphémère, mais le ramener à quelque chose de pérenne.

SALERNES 3 LAtlas sculpture en céramique 37x37cm 2017En faisant cela, c’est aussi une façon de démonter le préjugé qu’on peut avoir sur ce qu’est le street art ?

Oui, au fur et à mesure que les gens découvrent cet univers, le préjugé tombe. Il faut bien voir que les « streearter » d’aujourd’hui sont les enfants de Takis en 1983 et de Basquiat, des différents mouvements qui se sont succédés pour arriver aujourd’hui à une éclosion qui correspond à une révolution culturelle.

Quels ont été les défis majeurs qu’ont relevé les artistes pour transposer leur travail en céramique ?

Quand Picasso a créé ses premières céramiques à Vallauris chez Ramier, on ne lui a pas demandé de changer son écriture, on lui a demandé de travailler sur un autre support. C’est exactement la même démarche : nous n’avons pas demandé à nos « streetarter » de changer quoi que ce soit dans leur création, simplement d’accepter de jouer le jeu sur un nouveau matériau.

SALERNES 4  K8A6593Comment s’est faite la sélection des artistes invités ?

Nous travaillons depuis longtemps avec tous ces artistes et 10 ont accepté, tous des grandes pointures : Nick Walker, Miss Tic, M. Chat, Nasty, L’Atlas, Levalet, Jacques Villeglé, Jérôme Mesnager, Yang Mun-Gi et Speedy Graphito.

Quel a été le plus étonnant pour vous ?

Du point de vue de la qualité esthétique, il y a l’Atlas, ensuite, Speedy Graphito nous a sorti une planche de skate fabuleuse. M. Chat bien sûr, qui a continué dans sa veine. Miss Tic, assez classique…

Vous utilisez le terme « streetarter ». C’est la première fois que je l’entends, est-ce une création de votre part ?

C’est ma façon d’exprimer les choses et de qualifier des artistes qui se sont fait connaître dans la rue tout en ayant fait les Beaux-Arts.

SALERNES 5 Speedy  K8A6594Vous disiez que ce projet a été monté avec une galerie, cela veut dire que les œuvres y seront vendues ?

Nous avons ouvert cet été une galerie éphémère à Honfleur où nous avons déjà commercialisé certains tirages. Notons que les investisseurs doivent s’y retrouver car ils ont mis beaucoup d’argent dans cette aventure. D’autres exemplaires seront par la suite mis sur le marché et toutes les pièces sont numérotées en tirage limité pour la plupart à 8 exemplaires, à 25 pour d’autres.

Quelle gamme de prix ?

Dès 800 euros pour les plaques de Métro de Nasty ou le vase de Jérôme Mesnager et jusqu’à 3500 euros pour les grandes plaques de l’Atlas.

C’est une première mondiale et nous ne savons pas encore où cela nous mènera. Des architectes m’ont déjà demandé s’il était possible de tirer des éléments en faïence pour des cours, des façades…

/// Questions à Speedy Graphito ///

SALERNES 5 Speedy Graphito- Copyr The1Point8Quel est votre rapport à la céramique ?
 

J’avais déjà beaucoup pratiqué cette discipline dans les années 1990 car j’avais un four à céramique à disposition. J’aime créer des sculptures représentant des objets du quotidien soient surdimentionnés, usés, tordus comme des objets que l’on jette (paquet de cigarette, bombe de peinture, objet gonflable…), mais qui sont magnifiés par leur taille.

Pourriez-vous raconter la pièce que vous avez créée ?
L’argile permet de reproduire un objet en changeant ses spécificités de matière. J’ai donc choisi de faire un skateboard mou comme si la chaleur de la vitesse l’avait fait fondre sur le bitume. J’ai réalisé le prototype qui a ensuite été moulé pour créer l’édition. Le résultat ressemble à ce que j’avais imaginé.

Propos recueillis par Stéphanie Pioda

[Crédits Photo 1 M. Chat, Chat chat 2, 30,5x36x11cm, 2016, sculpture en céramique peinte à la main © Bruno Pellarin / Photo 2 Levalet, vase en céramique peint à la main 4, 42x25cm, 2017 © Bruno Pellarin / Photo 3 L’Atlas, sculpture en céramique, 37x37cm, 2017 © Bruno Pellarin / Photo 4 Mun-Gi Yang, Luxury Stone 1705, sculpture en céramique peinte à la main, 27x35x12 cm, 2017 © Gianni Soglia / Photo 5 Speedy Graphito, Skate, sculpture en céramique, 29x72x9 cm, 2017 © Gianni Soglia / Photo 6 Portrait de Speedy Graphito © @The1Point8]

 

Articles liés

Projet « Parade, Balade et Distorsion » par Ador et Semor – Nantes
Agenda
5 vues
Agenda
5 vues

Projet « Parade, Balade et Distorsion » par Ador et Semor – Nantes

« Parade, Balade et Distorsion » est un projet de deux ans, porté par le duo d’artistes dessinateurs et muralistes Ador et Semor. A l’occasion du voyage à Nantes 2016, les deux artistes avaient déjà exposés à l’Atelier Alain Lebras. De Mai à Novembre 2017, le duo clôture la deuxième partie de ce projet avec une série […]

Hip Hop Symphonique – Maison de la Radio
Agenda
15 vues
Agenda
15 vues

Hip Hop Symphonique – Maison de la Radio

Forts du succès de la première édition, Mouv’, l’Orchestre philharmonique de Radio France et l’Adami présentent la seconde création de HIP HOP SYMPHONIQUE. Oxmo Puccino, Gaël Faye, Les Sages Poètes de la rue et Georgio seront réunis pour ce concert unique mêlant Hip-Hop et musique symphonique, qui se tiendra le jeudi 30 novembre à 20h30 […]

Festival Aurores Montréal – Coco Méliès / Joëlle Saint-Pierre / Sandor
Agenda
6 vues
Agenda
6 vues

Festival Aurores Montréal – Coco Méliès / Joëlle Saint-Pierre / Sandor

Aurores Montréal, unique festival parisien dédié aux artistes canadiens, programme depuis 2013 de nombreux artistes ayant depuis éclos sur le territoire Européen. Le Festival revient en 2017 pour sa cinquième édition, du 3 au 9 décembre 2017 ! COCO MÉLIÈS Coco Méliès est un duo de Montréal (Canada) formé en 2011. Mêlant le Folk et […]