0 Shares 5 Views

Du choc à l’esthétisme – BNF Richelieu

18 décembre 2008
5 Vues
helene

Comme la photographie elle-même saisit un instant, fixe la réalité, les quelques 320 clichés forment un focus sur le sixième art dans un indice de temps et de lieu : les années 1970, aux Etats-Unis. Cette exposition est presque une mise en abîme, la capture d’une période de la photographie. Mais ne nous méprenons pas, il ne s’agit en rien d’une rétrospective historique.

On retrouve dans de brèves thématiques, un aperçu des années 1970 aux USA, sous l’objectif racé des protagonistes de la photographie de cette décennie. Et ces derniers ne sont autres que Diane Arbus, Larry Clark, Lee Friedlander, Garry Winogrand, et bien encore. Eux-mêmes qui alors qu’ils étaient de jeunes photographes anonymes, exposaient en 1971, pour Photographie Nouvelle des Etats-Unis à la B.n.F. Anecdotique certes, le retour de ces artistes 37 ans plus tard en ce même lieu, marque bien l’intemporalité de la rupture entre une tradition « humaniste » de cet art – dominant en Europe à cette époque – et l’arrivée de nouveau codes esthétiques. Les variations stylistiques des créations des années 1970, apportés ces photographes américains, perdurent et semblent aujourd’hui une référence en la matière.

Ce que la B.n.F. appelle un « travelling » sur sa collection propose des séries de photographies essentiellement en noir et blanc, faites de paysages, de scènes de rue, de portraits, de situations, etc. Le fil rouge : une liberté dans la forme, tant dans les cadrages, les expérimentations, la lumière, que dans le fond, le contenu. Crudités, dérisions, symbolismes, beautés linéaires, toutes ces représentations se rejoignent par leur puissance et leur esthétisme.

Chaque photo mérite et capte une attention spéciale, et c’est un spectacle délectable d’images et du mouvement qui les a vu naître tous deux iconoclastes.

Hélène Martinez

Exposition « Seventies, le choc de la photographie américaine »

Du mercredi 29 octobre 2008 au dimanche 25 janvier 2009
Du mardi au samedi de 10h à 19h
Le dimanche de midi à 19h

Plein tarif : 7 euros // Tarif réduit : 5 euros

Bibliothèque Nationale de France BNF
Département des estampes et de la photographie
58, rue de Richelieu
75002 Paris
M° Bourse ou Palais-Royal

www.bnf.fr

Articles liés

Festival des Photaumnales aux couleurs de la Caraïbe
Art
22 vues
Art
22 vues

Festival des Photaumnales aux couleurs de la Caraïbe

Pour sa 14e édition, le Festival des Photaumnales de Beauvais ouvre ses portes jusqu’au 31 décembre 2017. À partir d’archives et de collections privées, des photographes contemporains mettent en avant les territoires de la Martinique et de la Guadeloupe. Avec leur regard attentionné, les 36 photographes invités nous plongent d’emblée dans diverses époques et milieux. Issus […]

Sulki et Sulku nouveaux héros de Jean Michel Ribes
Spectacle
28 vues
Spectacle
28 vues

Sulki et Sulku nouveaux héros de Jean Michel Ribes

Echappés de « Musée Haut, Musée Bas » où ils figuraient en tant qu’oeuvres d’art, Sulki et Sulku sont les nouveaux héros de Jean-Michel Ribes incarnés par de jeunes comédiens épatants, Roman Cottard et Damien Zanoly. Des Bouvard et Pécuchet coincés dans une installation muséale contemporaine high tech qui n’arrêtent pas de jaqueter comme des coqs mondains. […]

Jeanne – Théâtre du petit Saint-Martin
Agenda
36 vues
Agenda
36 vues

Jeanne – Théâtre du petit Saint-Martin

C’est pas parce qu’elle est vieille et seule qu’on doit lui sourire bêtement. Entre comédie et drame, la pièce décrit le fossé parfois profond entre les solitudes et les politiques sociales plus électoralistes que sincères. Jeanne est une fonctionnaire à la retraite. Demoiselle, elle vit seule dans son appartement parisien en haut d’une tour. Son […]