0 Shares 33 Views

EIFFEL, le tour de l’imagination

11._la_tour_eiffel_robert_delaunay_1926

 

Une Tour Eiffel à cheval sur le pont des Invalides! Vous n’y croyez pas? Pourtant ce projet a bien été présenté au concours d’architecte à l’origine de la tour. Des ingénieurs voulaient l’entourer d’une galerie en hémicycle au dessus d’un amphithéâtre en plein air. Ce grand édifice aurait formé des galeries d’exposition.

 

L’architecte Jules Bourdais avait lancé l’idée d’une « tour soleil » en maçonnerie. Ce phare devait allumer tout Paris : « à la fois un phare monumentale pour la capitale et un sanatorium offrant aux malades un air purifié par l’altitude. »
Les courbes de notre tour nationale pourraient être tout à fait différentes aujourd’hui! Les croquis dessinés par les ingénieurs et les nombreux artistes qui l’ont représentée nous montrent son importance dans l’imaginaire collectif!

 

« un grand rocher avec des arbres et des routes ! »

 

16._palais_de_lelectricit_expo_universelle_1900_henri_toussaint

 

 

Il y a eu de nombreux projets de modification plus farfelus les uns que les autres : le symbole de la capitale aurait pu être transformé en Palais ou en colonne du 19ème siècle!

 

 

 

 

 

Pour l’Exposition universelle de 1900, les architectes avaient carte blanche pour détruire, conserver ou transformer la tour : Henri Toussaint voulait habiller la tour « d’une sorte de jupe métallique pour en faire le palais de l’électricité. »
Jost Samson voyait les choses en grand : il avait imaginé un rocher de 300 mètres sur lequel des routes des arbres et des villages étaient disposés. Le socle de la tour n’en était que l’armature!
Au départ, le monument ne devait être que temporaire. C’est finalement son côté pratique qui lui permettra d’échapper à la destruction. A partir de 1905, la télégraphie sans fil est installée à son sommet.

Au cours de la visite on pourra apprécier les détails de la construction de la tour grâce à des plans originaux, des croquis, des maquettes et notamment 11 photos prises depuis le Trocadéro. Elles retracent les différentes étapes de la fabrication.

 

Des projets novateurs

 

Il n’y a pas que la Tour ! Gustave Eiffel avait déjà songé à un « pont sous la manche » : il s’agissait d’un conduit posé sur le fond marin et sans creuser de tunnel. L’avantage : cela ne gênait pas la navigation maritime. Ce projet n’a jamais été concrétisé par le génial constructeur mais il était très novateur ! La compagnie Eiffel a fait fortune en vendant des ponts portatifs, démontables et économiques un peu partout dans le monde. Des ouvriers non-spécialisés pouvaient facilement assembler ces ponts.Sur les photos prises pendant les constructions, on retrouve l’assemblage de ferrailles typiques de notre Tour Eiffel.

Enfin, il ne faut pas oublier la statue de la liberté : fruit du génial « magicien du fer » ! Une maquette permet de voir l’intérieur, la structure métallique qui lui permet de se tenir debout, son squelette en quelque sorte.

Le magicien du fer est une exposition à voir absolument pour satisfaire notre curiosité !

 

Jean-Christophe Le Blévec

 


« Gustave Eiffel, le magicien du fer »
Jusqu’au 29 août

Tous les jours (sauf le dimanche et les jours de fêtes) de 10 h à 19 h
Fermeture mardi 23 juin matin. Ouverture à 13h30
Entrée libre

Hôtel de Ville – Salle Saint Jean
5, rue de Lobau, Paris 4e
Métro Hôtel de Ville (ligne 1 et 11)

Articles liés

Festival des Photaumnales aux couleurs de la Caraïbe
Art
64 vues
Art
64 vues

Festival des Photaumnales aux couleurs de la Caraïbe

Pour sa 14e édition, le Festival des Photaumnales de Beauvais ouvre ses portes jusqu’au 31 décembre 2017. À partir d’archives et de collections privées, des photographes contemporains mettent en avant les territoires de la Martinique et de la Guadeloupe. Avec leur regard attentionné, les 36 photographes invités nous plongent d’emblée dans diverses époques et milieux. Issus […]

Sulki et Sulku nouveaux héros de Jean Michel Ribes
Spectacle
70 vues
Spectacle
70 vues

Sulki et Sulku nouveaux héros de Jean Michel Ribes

Echappés de « Musée Haut, Musée Bas » où ils figuraient en tant qu’oeuvres d’art, Sulki et Sulku sont les nouveaux héros de Jean-Michel Ribes incarnés par de jeunes comédiens épatants, Roman Cottard et Damien Zanoly. Des Bouvard et Pécuchet coincés dans une installation muséale contemporaine high tech qui n’arrêtent pas de jaqueter comme des coqs mondains. […]

Jeanne – Théâtre du petit Saint-Martin
Agenda
40 vues
Agenda
40 vues

Jeanne – Théâtre du petit Saint-Martin

C’est pas parce qu’elle est vieille et seule qu’on doit lui sourire bêtement. Entre comédie et drame, la pièce décrit le fossé parfois profond entre les solitudes et les politiques sociales plus électoralistes que sincères. Jeanne est une fonctionnaire à la retraite. Demoiselle, elle vit seule dans son appartement parisien en haut d’une tour. Son […]