0 Shares 1747 Views

Une exposition haute en couleurs au Musée national de la Céramique de Sèvres

26 décembre 2017
1747 Vues

« L’Expérience de la couleur » nous en fait voir de toutes les couleurs au Musée national de la Céramique de Sèvres. Une exposition à ne pas rater !

Une expérience sensorielle

Autant vous annoncer la couleur sans plus attendre : l’exposition vaut le détour ! Et il faut la voir avant le 2 avril 2018. En effet, l’Expérience de la couleur rassemble près de 400 œuvres issues majoritairement des collections du Musée national de la céramique de Sèvres, mais également de prêts d’artistes, de galeries, de collectionneurs ainsi que de grandes institutions comme le Centre Pompidou ou encore les Arts Décoratifs.

L’exposition se penche sur la perception des couleurs par les artistes sous un angle sensoriel, à travers quatre thématiques : la couleur-lumière, la couleur-matière, la couleur-geste et la couleur-espace.

Des couleurs emblématiques

Tout le long de l’exposition, les visiteurs ont l’occasion d’en apprendre davantage sur certaines couleurs emblématiques de la Manufacture ainsi que sur leurs processus de fabrication délicats, témoignant du caractère imprédictible de la couleur. Sèvres a su se distinguer dans l’Europe entière par l’indéniable qualité technique de ses couleurs comme le jaune Jonquille ou encore le rose Pompadour. Parmi les couleurs qui ont participé à son prestige, on peut relever la création du bleu Céleste (1753), un sublime turquoise commandé entre autres par le roi Louis XV et Catherine II de Russie. Dans cette continuité, l’institution met au point des couleurs à la demande des artistes comme l’orange Sottsass ou le vert Hyber.

Ainsi, depuis 1740, Sèvres a su mettre au point une large variété de nuanciers constamment améliorés grâce à l’évolution des techniques, mais également selon les goûts de l’époque.

© Sèvres, Cité de la céramique.

Un dialogue entre les arts

Les visiteurs pourront ainsi mieux apprécier le rôle clé des nuanciers réalisés par la Manufacture. Explorant le potentiel infini des couleurs, ces derniers ont effectivement un fort impact sur la création artistique dans différents domaines tels que le design, l’architecture, le verre, la peinture, le textile, la photographie, etc. Ainsi, les créations de céramistes de renoms (Ernest Chaplet, Émile Decoeur, Théodore Deck, …) font échos aux expérimentations d’artistes plasticiens fascinés par la richesse, le potentiel des couleurs au 20siècle (Joseph Albers, Sonia Delaunay, Gérard Fromanger, Yves Klein…).

Loin de nous faire broyer du noir, les mille et une couleurs qu’affichent le troisième étage de la Manufacture sont plus que bienvenues en ce temps de… grisaille.

Iris Relander

Articles liés

« La maladie de la mort » : Marguerite Duras vue par Katie Mitchell
Spectacle
35 vues
Spectacle
35 vues

« La maladie de la mort » : Marguerite Duras vue par Katie Mitchell

Voici peut-être le texte le plus énigmatique, le plus dérangeant de Marguerite Duras, une exploration de l’amour, du sexe, de la vie et de la mort entre un homme et une femme. Metteur en scène mondialement connue, Katie Mitchell monte le texte avec des caméras qui fouillent l’intimité, Irène Jacob en narratrice et Laetitia Dosch […]

Le Grand Prix du Festival d’humour de Paris – Bobino
Agenda
17 vues
Agenda
17 vues

Le Grand Prix du Festival d’humour de Paris – Bobino

Pour clôturer sa troisième édition, le festival d’humour de Paris vous offre la crème de la crème des humoristes de demain sur la scène de Bobino. Venez assister à l’éclosion des plus grands talents de demain, et participer à une aventure humoristique unique ! Après avoir parcouru les Festivals, les Comedy club, Avignon et les scènes […]

Nourritures – Café de la Danse
Agenda
19 vues
Agenda
19 vues

Nourritures – Café de la Danse

Après son succès au Tarmac le 9 décembre dernier, NOURRITURES de la chorégraphe Marie Perruchet (Cie Body Double) sera joué 2 soirs au Café de la Danse les 26 et 27 janvier 2018. Les Nourritures Terrestres est un oeuvre de jeunesse d’André Gide publiée en 1887. Œuvre hybride, il s’agit d’un roman-poème qui mêle souvenirs des voyages méditerranéens, récits d’expériences […]