0 Shares 123 Views

Barbara, un film aussi riche que sensuel

26 août 2017
123 Vues
Barbara

Barbara

De Mathieu Amalric

Avec Jeanne Balibar, Mathieu Amalric, Vincent Peirani

Durée : 1h37

Sortie le 6 septembre 2017

BarbaraSortie le 6 septembre 2017

Comme chaque semaine, la rédaction d’Artistik Rezo sélectionne pour vous LE film à ne pas rater. Cette semaine : Barbara, de Mathieu Amalric.

Le pitch. Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l’envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle.

Allez-y de notre part. Ce n’est que depuis 2010 et la présentation cannoise de Tournée que le public peut réellement découvrir les talents de cinéaste de Mathieu Amalric. Auparavant, de Mange ta soupe au Stade de Wimbledon, l’acteur fétiche d’Arnaud Desplechin avait réalisé des œuvres aussi exigeantes que confidentielles qui ont atteint un public très restreint. Tournée et son prix de la mise en scène (merci le jury de Tim Burton) ont en partie changé la donne. Après une Chambre bleue elle aussi passée par Cannes (cette fois à Un Certain Regard), voici que Barbara semble emprunter de nouveau les chemins du film burlesque.

 

Mise en scène enlevée, point de vue original, fascination pour les artistes féminines singulières : c’est dans le créneau de Tournée qu’Amalric semble s’épanouir le plus en tant que réalisateur. Loin d’être un biopic, Barbara est un film mille-feuille, qui utilise la chanteuse comme un prétexte (mais quel prétexte !) à des retrouvailles tardives avec Jeanne Balibar, actrice rare et précieuse qui fut aussi sa compagne de vie durant de nombreuses années. Entre eux, la complicité semble immense et intense.

 

Le résultat est un film aussi riche que sensuel qui rend un bel hommage à Barbara en particulier et au monde du septième art en général. Le message de Barbara ? Réaliser un long métrage, c’est à la fois beaucoup de passion et énormément de travail. C’est le genre de film qui donne envie de faire du cinéma tout en nous expliquant, en toute modestie, à quel point c’est difficile. Dans ce faux making of qui rappelle également le beau Ne change rien (vrai documentaire sur le vrai enregistrement d’un album de Jeanne Balibar), Barbara est une œuvre unique et immanquable.

 

Lucile Bellan

[Image 2017 © Gaumont Distribution]

Articles liés

Zdey – Rétrospective 2017
Art
80 vues
Art
80 vues

Zdey – Rétrospective 2017

Entre une tournée au Mexique, le Maroc et Art Basel Miami, retour en image sur les plus grands projets de l’année 2017 de Zdey. L’artiste Né à Hong-Kong en 1989 Zdey arrive en France en 1997. A 14 ans il commence à peindre ses lettrages sous le “blaze” Sodey dans l’univers du graffiti parisien. Après […]

Hôtel Paradiso : thriller burlesque de Familie Flöz
Spectacle
94 vues
Spectacle
94 vues

Hôtel Paradiso : thriller burlesque de Familie Flöz

Ce collectif berlinois a conquis le monde entier avec son délicieux mélange de théâtre masqué et de clown sans parole. Hôtel Paradiso est à Paris pour la première fois. Un joli spectacle tout public à découvrir à Bobino. Malgré son charme désuet, l’Hôtel Paradiso arbore fièrement quatre étoiles, sans doute grâce à la source miraculeuse sur laquelle […]

Exposition « Constellation » – Rebecca Bournigault – Galerie Eva Hober
Agenda
19 vues
Agenda
19 vues

Exposition « Constellation » – Rebecca Bournigault – Galerie Eva Hober

« La nébuleuse des sentiments et des comportements que Rebecca Bournigault filme et dessine n’est pas au dehors, extérieure et exclusivement visuelle. Cette nébuleuse, c’est nous. » – Andrea Lissoni, Curateur du département Film and International Art à laTate Modern, Londres Pour sa première exposition à la galerie Eva Hober, Rebecca Bournigault crée une installation unique […]