0 Shares 3 Views

Allez-y de notre part : La Région sauvage

16 juillet 2017
3 Vues
La Région sauvage

La Région sauvage

D’Amat Escalante

Avec Ruth Jazmin Ramos, Simone Bucio, Jesús Meza

Durée : 1h39

Sortie le 19 juillet 2017

La Région sauvageSortie le 19 juillet 2017

Comme chaque semaine, la rédaction d’Artistik Rezo sélectionne pour vous LE film à ne pas rater. Cette semaine : La Région sauvage, d’Amat Escalante.

Le pitch. Alejandra vit avec son mari Angel et leurs deux enfants dans une petite ville du Mexique. Le couple, en pleine crise, fait la rencontre de Veronica, jeune fille sans attaches, qui leur fait découvrir une cabane au milieu des bois. Là, vivent deux chercheurs et la mystérieuse créature qu’ils étudient et dont le pouvoir, source de plaisir et de destruction, est irrésistible…

Allez-y de notre part. Sacré énergumène que cet Amat Escalante, dont le cinéma certes méconnu n’a pourtant jamais laissé indifférents ses spectateurs. Tout a commencé avec Sangre, récit caustique mais glauque du quotidien d’un couple faussement plan-plan. Il y eut ensuite Los Bastardos, description de la journée de deux travailleurs clandestins soudain chargés d’accomplir une basse besogne. Le résultat se voulait digne des premiers films de Michael Haneke et parvenait en tout cas à glacer le sang tout autant. Sélectionné en compétition officielle à Cannes 2013, Heli n’avait pas non plus laissé indifférent, puisqu’il finissait par ressembler à un catalogue de thématiques glaçantes (avec, en prime, une scène mémorable de pénis incendié). 

 

Sans doute inspiré par les élucubrations de son compatriote Carlos Reygadas, dont le Post tenebras lux allait loin (très loin) en matière de bizarrerie, Amat Escalante a laissé de côté le réalisme pur et dur pour aller explorer la sexualité de ses contemporains à travers l’étrange histoire d’une créature au fort potentiel sexuel qui phagocyte et catalyse les désirs de celles et ceux qui l’entourent. Longtemps, La Région sauvage flirte avec le surnaturel sans toutefois oser affirmer son désir ou non de s’y engouffrer. Le film n’a de toute façon pas besoin de s’auto-définir pour trouver son style, unique et séduisant, et il vaut mieux ne pas en savoir davantage afin d’être cueilli par le stimulant scénario d’Escalante et par les thématiques brassées.

 

Lucile Bellan

[Image 2017 © Le Pacte]

Articles liés

Jacky Terrasson Trio – Sunside – jazz
Agenda
3 vues
Agenda
3 vues

Jacky Terrasson Trio – Sunside – jazz

“Un pianiste du bonheur jubilatoire, capable de transporter son public vers l’euphorie” Télérama Le New York Times magazine considère Jacky Terrasson comme “l’un des trente artistes susceptibles de changer la culture américaine dans les trente prochaines années”, Télérama, le décrit comme “le plus voyageur des pianistes de jazz, “un pianiste du bonheur jubilatoire, capable de […]

“Shadows, Songs of Nat King Cole”, Hugh Coltman – Sunside – jazz, pop folk
Agenda
3 vues
Agenda
3 vues

“Shadows, Songs of Nat King Cole”, Hugh Coltman – Sunside – jazz, pop folk

hugh coltman Avec son nouveau projet en hommage à Nat King Cole, l’englishman n’en finit plus de nous séduire. Victoire de la musique 2017 Voix de l’année ! Un événement pour notre club. Après avoir écumé les plus grandes scènes avec son groupe de Blues The Hoax, le songwriter anglais a prolongé une brillante carrière […]

« Elysian »  Duncan Hopkins, Thierry Peala, Nikki Iles – Sunside – jazz vocal
Agenda
4 vues
Agenda
4 vues

« Elysian » Duncan Hopkins, Thierry Peala, Nikki Iles – Sunside – jazz vocal

Le compositeur et contrebassiste canadien Duncan Hopkins a collaboré pour ce nouveau projet avec deux musiciens qui lui sont chers en Europe: le chanteur Thierry Peala de Paris, France et le pianiste Nikki Iles de Londres, Royaume-Uni. Pendant son séjour en Europe, il a composé pour cet enregistrement neuf nouvelles compositions , paroles (sauf une […]