0 Shares 196 Views

Allez-y de notre part : Latifa, le cœur au combat

26 septembre 2017
196 Vues
Latifa, le coeur au combat

Latifa, le cœur au combat

D’Olivier Peyon & Cyril Brody

Documentaire

Durée : 1h37

Sortie le 4 octobre 2017

Sortie le 4 octobre 2017

Comme chaque semaine, la rédaction d’Artistik Rezo sélectionne pour vous LE film à ne pas rater. Cette semaine : Latifa, le cœur au combat, d’Olivier Peyon & Cyril Brody

Le pitch. L’histoire de Latifa Ibn Ziaten est celle d’une mère devenue activiste. Quand son fils Imad est assassiné par un terroriste, Mohamed Merah, son monde bascule. Pourtant elle refuse de perdre espoir, et parcourt les villes de France dans un seul but : défendre la jeunesse des quartiers et combattre la haine avec la tolérance et l’écoute. Elle transforme ainsi chaque jour son destin singulier en un combat universel.

Allez-y de notre part. Jamais là où on l’attend, Olivier Peyon alterne avec réussite films documentaires et oeuvres de fiction, le tout avec une immense humanité et un désir croissant de rencontrer des êtres humains animés de sentiments contrastés. Récemment, Peyon a réalisé Comment j’ai détesté les maths, documentaire relatant le rapport d’amour-haine que l’on peut entretenir vis-à-vis de cette matière si fascinante et si haïssable à la fois, puis Une vie ailleurs, drame dans lequel Isabelle Carré finissait par découvrir que l’enfant que lui avait enlevé le père de ce dernier refusait de quitter sa nouvelle terre d’accueil et de revenir vivre à ses côtés;

Pour suivre le parcours admirable de Latifa Ibn Ziaten, Olivier Peyon a retrouvé un coréalisateur bien connu, Cyril Brody, avec lequel il avait mis en scène un premier long-métrage de fiction, Les Petites Vacances (avec Bernadette Lafont). Depuis leur première collaboration, les deux hommes savent filmer des femmes aux prises avec une douleur incommensurable qui finit par leur donner l’envie d’avancer malgré tout.

D’une sobriété et d’une dignité exemplaires, Latifa, le cœur au combat est un témoignage incroyable : celui d’une femme meurtrie par l’existence et qui tente de faire d’un drame absolument atroce et d’une perte irréparable des moteurs lui permettant de se mettre au service des autres quitte à s’oublier soi-même afin de faire avancer les choses. Terrassée par la mort de son fils suite à un attentat évidemment immonde, Latifa Ibn Ziaten a tenu à propager des valeurs positives : amour, pardon, foi en l’autre malgré tout. Et cela fait un bien fou d’assister à une telle leçon.

Lucile Bellan

[Image 2017 © Haut et Court]

Articles liés

Fireworks – film d’animation
Agenda
19 vues
Agenda
19 vues

Fireworks – film d’animation

En cette belle journée d’été, Nazuna, discrète collégienne, décide de défier ses deux amis Norimichi et Yusuke lors d’une course de natation. Le vainqueur assistera à ses cotés au feu d’artifice de la soirée. C’est Yusuke qui remporte la course mais entre temps, Norimichi découvre le secret de Nazuna. Obligée de déménager en raison du […]

Ami-Ami – comédie de Victor Saint Macary
Agenda
15 vues
Agenda
15 vues

Ami-Ami – comédie de Victor Saint Macary

Quoi de mieux pour ne plus jamais souffrir en amour que de tourner le dos à la vie de couple et de s’installer en coloc’ avec son meilleur ami ? C’est en tout cas ce qu’a décidé Vincent, ravagé par sa dernière rupture ! À un détail près : son meilleur ami est une meilleure […]

L’intime et le Monde – Centre Wallonie-Bruxelles à Paris
Agenda
17 vues
Agenda
17 vues

L’intime et le Monde – Centre Wallonie-Bruxelles à Paris

L’Intime & Le Monde met en lumière une sélection d’oeuvres de trois plasticiens contemporains bruxellois : une installatrice, Marianne Berenhaut, et deux peintres, Sarah Kaliski et Arié Mandelbaum. Par-delà leurs singularités, ils partagent des traits communs manifestes dans leur rapport au monde, leur imaginaire, leur biographie et leur quête respective. Ils jouent tous trois des […]