0 Shares 40 Views

Allez-y de notre part : Swagger

24 octobre 2016
40 Vues
Swagger

Swagger

D’Olivier Babinet

Documentaire

Durée : 1h24

Sortie le 16 novembre 2016

SwaggerSortie le 16 novembre 2016

Comme chaque semaine, la rédaction d’Artistik Rezo sélectionne pour vous LE film à ne pas rater. Cette semaine : Swagger, d’Olivier Babinet.

Le pitch. Swagger nous transporte dans la tête de onze enfants et adolescents aux personnalités surprenantes, qui grandissent au coeur des cités les plus défavorisées de France. Le film nous montre le monde à travers leurs regards singuliers et inattendus, leurs réflexions drôles et percutantes. En déployant une mosaïque de rencontres et en mélangeant les genres, jusqu’à la comédie musicale et la science-fiction, Swagger donne vie aux propos et aux fantasmes de ces enfants d’Aulnay et de Sevran. Car, malgré les difficultés de leur vie, ils ont des rêves et de l’ambition. Et ça, personne ne leur enlèvera

Allez-y de notre part. Après un long-métrage coréalisé avec Fred Kuhn (Robert Mitchum est mort), Olivier Babinet s’est lancé dans un pari différent; celui du documentaire, qu’il teinte de fiction et de fantaisie afin de livrer un objet absolument singulier. Il suit onze gamins et gamines venus de la cité, qu’il  a sélectionnés pour leurs personnalités uniques, et les filme grand angle avec un sens aigu de la composition de plan, parce que les jeunes de banlieue ont eux aussi droit d’être de vrais héros de films, pas juste de la chair à canon pour artistes condescendants.

 

Swagger laisse parler ces jeunes-là : de leurs traumatismes, de leurs ambitions, de leurs familles. Babinet les interroge en les laissant seuls, face caméra, puis leur fait jouer ou rejouer des morceaux de leur vraie vie, ce qui ne sonne pas toujours juste mais donne une patine unique à l’ensemble. On y apprend bien plus sur cette jeunesse souvent méprisée que dans n’importe quel journal télévisé. Présenté à Cannes 2016 dans le cadre de l’ACID, qui distingue des films singuliers mais souvent assez fauchés, Swagger avait conquis le public de cette sélection si riche. Il mériterait amplement de séduire aussi les spectateurs de toutes les salles françises qui le diffuseront.

 

Lucile Bellan

[Image 2015 © Rezo Films]

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
142 vues
Spectacle
142 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
236 vues
Art
236 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
203 vues
Spectacle
203 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]