0 Shares 50 Views

Cannes 2017 : les 3 films français à voir dès le mois de mai

26 avril 2017
50 Vues
Les Fantômes d'Ismaël

Les Fantômes d’Ismaël

De Arnaud Desplechin

Avec Mathieu Amalric, Marion Cotillard, Charlotte Gainsbourg

Rodin

De Jacques Doillon

Avec Vincent Lindon, Izia Higelin, Séverine Caneele

L’amant double

De Françis Ozon

Avec Jérémie Rénier, Marine Vacth, Jacqueline Bisset

Du 17 au 28 mai 2017

Comme chaque année, plusieurs films présentés dans le cadre du festival de Cannes sortiront simultanément sur les écrans français. Pour l’instant, les trois films concernés sont tous français : le film d’ouverture hors compétition, et deux films prétendant à la Palme d’Or. Présentation.

Le film d’ouverture : Les Fantômes d’Ismaël d’Arnaud Desplechin

La bande-annonce et même l’affiche font moins penser à un film d’Arnaud Desplechin qu’à un nouveau Benoît Jacquot : la nouvelle œuvre du roubaisien aurait en effet pu s’appeler Trois coeurs, le triangle amoureux impossible et la présence de Charlotte Gainsbourg n’étant pas étrangers à cette impression de rapprochement stylistique et thématique. Ismaël (prénom cher au cinéaste), c’est Mathieu Amalric (fidèle parmi les fidèles), qui rencontre une femme (Charlotte Gainsbourg), lui parle de celle qu’il a tant aimée avant qu’elle ne disparaisse mystérieusement il y a 20 ans… et voit soudain la disparue revenir dans sa vie sous les traits de Marion Cotillard. Une histoire de spectre, de désir, de jalousie et de possession, pour un drame qui semble plus romanesque qu’à l’accoutumée. Le film sera présenté en ouverture du 70ème festival de Cannes et sortira le mercredi 17 mai dans toute la France.

Le vieux briscard : Jacques Doillon et son Rodin

Réalisateur imprévisible (et inconstant), Jacques Doillon revient avec ce qui ne devrait pas être tout à fait un biopic, mais une évocation de dix ans de la vie d’Auguste Rodin, sculpteur renommé et amant de Camille Claudel, à la fin du 19ème siècle. Une histoire déjà immortalisée par Bruno Nuytten il y a un quart de siècle avec Isabelle Adjani et Gérard Depardieu. On imagine que Doillon a tenté une autre approche et que les prestations de Vincent Lindon et Izia Higelin offriront une autre perspective sur le sujet. Pour l’anecdote, le troisième rôle du film est interprété par Séverine Caneele, lauréate du prix d’interprétation cannois en 1999 pour L’Humanité de Bruno Dumont, également réalisateur de Camille Claudel 1915 dans lequel Juliette Binoche incarnait le rôle titre. Date de sortie exacte à fixer en fonction du jour de présentation du film à Cannes.

L’incertain : François Ozon et L’Amant double

Sélectionné en compétiton pour Swimming Pool (2003) et Jeune et jolie (2013), François Ozon est également venu à Cannes dans d’autres sélections, notamment avec Le temps qu’il reste (Un Certain Regard 2005). A croire que Marine Vacth, l’héroïne de Jeune et jolie, lui porte bonheur, puisqu’elle est à l’affiche de cet Amant double qui prétendra lui aussi à la Palme. Une histoire de patiente qui tombe amoureuse de son Psychothérapeute (Jérémie Rénier) avant de réalise qu’il ne lui a pas dit toute la vérité sur son identité. La première image, placée sous le signe de la nudité, a déjà créé un certain trouble. Capable du meilleur comme du pire, Ozon fera-t-il frémir la Croisette ou risquera-t-il d’être traité d’usurpateur ? Date de sortie exacte à fixer en fonction du jour de présentation du film à Cannes.


Lucile Bellan

[Image 2017 © Le Pacte]

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
111 vues
Spectacle
111 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
182 vues
Art
182 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
152 vues
Spectacle
152 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]