0 Shares 40 Views

Cinéma à domicile : 3 films à voir en décembre 2016

25 octobre 2016
40 Vues
La Tortue rouge

Sieranevada 

De Cristi Puiu

Avec Mimi Branescu, Judith State, Bogdan Dumitrache

Durée : 2h53


Man on high heels

De Jin Jang

AvecCha Seung-Won, Oh Jung-Se, Park Sung-Woong

Durée : 2h05


La Tortue rouge

De Michael Dudok Dewitt (animation)

Durée : 1h20

MLa Tortue rougeLa vie des films n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Carrière en salles trop fugace ou sortie en direct to VOD : chaque mois, Artistik Rezo vous propose de rattraper à la maison 3 films disponibles sur vos écrans et que vous n’avez sans doute pas encore vus.

1) Sieranevada de Cristi Puiu

Spécialiste des films longs et bons (La mort de Dante Lazarescu, Aurora), le roumain Cristi Puiu est entré dans la cours des grands (c’est-à-dire les candidats à la Palme d’Or) avec son dernier-né, Sieranevada, récit d’un repas de famille dans lequel les conversations politiques et polémiques se multiplient, la tuerie de Charlie Hebdo ayant fait des ravages bien au-delà des frontières françaises. Puiu parvient à mettre en scène de façon ample et convaincante à l’intérieur d’un espace exigu, rempli de personnes ayant toute leur mot à dire et leur opinion à donner. L’une des oeuvres les plus puissantes du dernier festival de Cannes.

Disponible (entre autres) sur FilmoTV

2) Man on high heels de Jin Jang

Le polar sud-coréen se porte toujours aussi bien. En témoigne la dernière merveille d’un cinéaste méconnu (pour ne pas dire inconnu) nommé Jin Jang, qui suit un tandem de flics (un homme et une femme) dans leurs chasses aux méchants. Elle, qui poursuit un violeur, est amoureuse de lui, qui traque un mafieux. Mais le policier cache un secret : il rêve de devenir une femme. D’où un film en forme de mille-feuilles d’enquêtes et de quêtes, amoureuses et identitaires, pour un résultat aussi violent que délicat, aussi efficace que perturbant. Bien qu’un peu long, Man on high heels fonctionne à plein régime, jouant avec aisance sur divers tableaux qu’on n’aurait pas imaginé fonctionner ensemble.

Disponible (entre autres) sur Univers Ciné

3) La Tortue rouge de Michael Dudok DeWitt

Le cinéma d’animation a encore cartonné sur la Croisette. Tandis que Ma vie de courgette de Claude Barras (actuellement en salles) n’a pas manqué de bouleverser le public, La Tortue rouge a lui aussi conquis l’audience, sa description muette du cycle de la vie ayant atteint des sommets en matières d’émotions retenues et de dénuement artistique. Ici, pas de débauche d’effets ni de démonstration technique outrancière, mais un amour simple et poétique pour l’être humain, la nature, les animaux, retranscrits avec douceur grĉe à un coup de crayon (ou de palette graphique) d’une douceur absolue. Un challenge mille fois réussi.

Disponible (entre autres) sur Pluzz VAD

Lucile Bellan

[Image 2016 © Wild Bunch Distribution]

 

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
127 vues
Spectacle
127 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
205 vues
Art
205 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
175 vues
Spectacle
175 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]