0 Shares 577 Views

Cinéma à domicile : 3 films à voir en décembre 2017

Lucile Bellan 11 décembre 2017
577 Vues

La vie des films n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Carrière en salles trop fugace ou sortie en direct to VOD : chaque mois, Artistik Rezo vous propose de rattraper à la maison 3 films disponibles sur vos écrans et que vous n’avez sans doute pas encore vus.

1) Avant la fin de l’été, de Maryam Goormaghtigh

Pas facile de s’intégrer en France lorsqu’on est gros, timide, et arrivé dans ce pays depuis seulement quelques années. C’est le triste bilan fait par Arash, jeune iranien venu étudier dans l’Hexagone il y a 5 ans, et qui décide de rentrer dans son pays natal après avoir constaté qu’il n’avait pas réellement trouvé sa place chez nous. Le premier film de la franco-iranienne Maryam Goormaghtigh montre comment deux de ses amis vont l’emmener sur les routes de France le temps d’un été afin de tenter de le faire changer d’avis. Un road trip tendre mais pas naïf à l’issue duquel Arash pourra enfin prendre sa décision avec certitude. Loin de n’être qu’un voyage existentiel, Avant la fin de l’été est aussi une belle plongée dans la France rurale, avec ses qualités et ses inconvénients, ainsi qu’une vision contemplative et initiatique de ce que signifie avoir la vingtaine en France aujourd’hui. Un film dynamique, poétique et singulier.

2) 120 battements par minute, de Robin Campillo

On ne présente plus le dernier Grand Prix du festival de Cannes, qui a bouleversé l’intégralité de ses spectateurs et spectatrices en racontant les tapageuses années Act Up. Aujourd’hui disponible en VOD et DVD, le film de Robin Campillo (Les Revenants, Eastern Boys) devrait poursuivre sa si belle route jusqu’au coeur de centaines de milliers de foyers français. En attendant de probables nominations aux César 2018 et une présence pas impossibles parmi les 5 aspirants à l’Oscar du film étranger. Mais peu importent les prix : l’essentiel, c’est qu’un film aussi fort et aussi engagé ait pu voir le jour et être vu aussi bien en France qu’à l’étranger, donnant envie aux gens de s’engager pour lutter contre l’immobilisme de leur pays, en matière de SIDA ou sur d’autres sujets presque aussi épineux. On aimerait cependant beaucoup que Nahuel Perez Bisacayart ou Arnaud Valois soient distingués pour leurs prestations à fleur de peau.

3) Hevn (Revenge), de Kjersti G. Steinsbø

C’est l’un des premiers films disponibles sur la plateforme e-cinema, qui met à disposition des films précieux et inédits à condition de payer un modeste forfait mensuel (après un mois d’essai gratuit). Hevn est un film norvégien extrêmement intense, qui mêle le drame et le thriller pour raconter la vengeance méthodique d’une femme qui ne pardonnera jamais le viol de sa soeur, qui entraîna son suicide quelques années plus tôt. La réalisatrice norvégienne Kjersti G. Steinsbø propose une oeuvre engagée sur la culture du viol et le poids du silence, prouvant en sus que les prédateurs et les violeurs ne changent pas. Un témoignage glaçant, savamment orchestré, qui révèle le brillante actrice Siren Jørgensen, idéale dans le rôle de cette femme blessée à vie.

Lucile Bellan

Articles liés

Sorties ciné – Mai 2018
Agenda
65 vues
Agenda
65 vues

Sorties ciné – Mai 2018

Quels sont les films qui sortent en mai dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l’affiche ! Des films pour se faire plaisir, se détendre, passer un bon moment entre amis ou en amoureux … Mercredi 2 mai : Rampage – Hors de contrôle, de Brad Peyton – Avec Dwayne Johnson, […]

Eco-Festival Terres du Son à MONTS – DOMAINE DE CANDÉ
Agenda
30 vues
Agenda
30 vues

Eco-Festival Terres du Son à MONTS – DOMAINE DE CANDÉ

Un laboratoire d’expérimentation pour le développement durable à 3h de Paris.  Depuis près de dix ans, Terres du Son invite petits et grands à vivre l’expérience d’un éco-festival rythmé par des découvertes artistiques, des valeurs partagées et une ambiance conviviale. Véritable laboratoire d’expérimentation pour le développement durable en Région Centre-Val de Loire, Terres du Son […]

Georges Wolinski – Palais de Tokyo
Agenda
29 vues
Agenda
29 vues

Georges Wolinski – Palais de Tokyo

« Il faudrait nationaliser le bonheur ». Georges Wolinski L’hommage rendu à Georges Wolinski, en écho aux thèmes de la saison Discorde, s’intéresse aux discordes intérieures, à ces interrogations, ces voix intimes qui libèrent pensées et désirs contradictoires.L’exposition réunit des oeuvres dépeignant le sort et les sentiments d’un artiste fin observateur des dérèglements et des […]