0 Shares 118 Views

“Corniche Kennedy” : Lola Créton, la lumineuse

1 janvier 2017
118 Vues
Corniche Kennedy

Corniche Kennedy

De Dominique Cabrera

Avec Lola Créton, Aïssa Maïga, Moussa Maaskri

Durée : 1h34

Sortie le 18 janvier 2017

Sortie le 18 janvier 2017

23 ans et des poussières, et déjà tout d’une grande : à l’affiche de Corniche Kennedy, Lola Créton s’empare une nouvelle fois d’un rôle idéal pour elle, tant la femme enfant et la femme fatale semblent cohabiter en elle avec une grâce folle. Retour sur son si beau début de carrière.

La première fois que l’on a réellement entendu parler de Lola Créton, c’était en 2011 avec la sortie du quatrième long métrage de Mia Hansen-Løve, Un Amour de jeunesse. Celle qui a depuis réalisé Eden et L’Avenir est née en 1981 : une cinéaste aussi jeune que brillante donnait alors naissance à une actrice qui allait suivre un parcours similaire. Impressionnante tout au long du film, qu’elle joue l’adolescente ou la jeune adulte, Lola Créton marquait durablement la rétine et l’esprit.

 

Auparavant, les plus observateurs auront pu l’apercevoir dans quelques téléfilms, ainsi que dans une poignée de seconds rôles : le très recommandable polar La Chambre des morts, le Barbe bleue de Catherine Breillat… Lola Créton est lumineuse, ça se voit à l’écran, et les cinéastes l’ont bien compris. À l’mage de Valérie Mréjen dont le En ville, bien que très confidentiel dans sa sortie, n’a fait que confirmer l’excetionnelle aura de la comédienne.

 

Elle excelle ensuite en icône soixante-huitarde dans Après mai d’Olivier Assayas. Dans un espace fait de libération sexuelle et d’émancipations politiques, on ne voit finalement qu’elle, et qu’importe si le film semble un brin poseur. Un cerveau bien fait dans un corps qui fait frissonner : Lola Créton ne pouvait qu’inspirer les metteurs en scène de renom. Cela se poursuit avec Claire Denis, qui lui offre quelques scènes mémorables, à la fois violentes et superbes, dans son mal-aimé Les Salauds. Un drame traumatisant mais magnifique, porté également par un immense Vincent Lindon.

 

Depuis, entre un moyen métrage réalisé par deux excellents journalistes cinéma (Les Ronds-points de l’hiver, de Laura Tuillier et Louis Séguin, avec aussi Stanislas Merhar) et un polar enneigé dans lequel sa dualité (être fragile mais désirable) faisait à nouveau des merveilles (Disparue en hiver, avec Kad Merad et Géraldine Pailhas), Lola Créton a continué de tourner régulièrement mais sans risquer l’overdose, avant de plonger du haut de la falaise de Corniche Kennedy, réalisé par la trop rare Dominique Cabrera d’après un roman de Maylis de Kérangal (Réparer les vivants). Réaliser qu’elle n’est âgée que de 23 ans, c’est s’assurer immédiatement d’être pris de vertiges, tant sa carrière est déjà enviable et tant les années cinéma à venir semblent s’ouvrir à elle.

Lucile Bellan

[Image 2017 © Jour2Fête]

Articles liés

« La maladie de la mort » : Marguerite Duras vue par Katie Mitchell
Spectacle
239 vues
Spectacle
239 vues

« La maladie de la mort » : Marguerite Duras vue par Katie Mitchell

Voici peut-être le texte le plus énigmatique, le plus dérangeant de Marguerite Duras, une exploration de l’amour, du sexe, de la vie et de la mort entre un homme et une femme. Metteur en scène mondialement connue, Katie Mitchell monte le texte avec des caméras qui fouillent l’intimité, Irène Jacob en narratrice et Laetitia Dosch […]

Le Grand Prix du Festival d’humour de Paris – Bobino
Agenda
43 vues
Agenda
43 vues

Le Grand Prix du Festival d’humour de Paris – Bobino

Pour clôturer sa troisième édition, le festival d’humour de Paris vous offre la crème de la crème des humoristes de demain sur la scène de Bobino. Venez assister à l’éclosion des plus grands talents de demain, et participer à une aventure humoristique unique ! Après avoir parcouru les Festivals, les Comedy club, Avignon et les scènes […]

Nourritures – Café de la Danse
Agenda
40 vues
Agenda
40 vues

Nourritures – Café de la Danse

Après son succès au Tarmac le 9 décembre dernier, NOURRITURES de la chorégraphe Marie Perruchet (Cie Body Double) sera joué 2 soirs au Café de la Danse les 26 et 27 janvier 2018. Les Nourritures Terrestres est un oeuvre de jeunesse d’André Gide publiée en 1887. Œuvre hybride, il s’agit d’un roman-poème qui mêle souvenirs des voyages méditerranéens, récits d’expériences […]