Les Aventures de Tintin - Le Secret de la LicorneSortie le 26 octobre 2011

Suite au simple achat d’une maquette de bateau sur un marché aux puces, le célèbre reporter Tintin se retrouve embarqué dans une incroyable aventure qui le mènera à travers le monde, sur la piste d’un très ancien secret. Un passage du neuvième au septième art sympathique mais lacunaire et maladroit, qui n’est pas sans provoquer un certain dépit.



Transposer Tintin sur grand écran représentait un pari audacieux, tant furent nombreuses les générations d’enfants et d’adultes fascinées par les aventures du reporter à la houppette. Un tel challenge nécessitait donc bien la présence d’un réalisateur de la trempe de Steven Spielberg, dont la faculté de faire exister au cinéma des univers enfantins capables d’émouvoir petits et grands, n’est plus à démontrer depuis bien longtemps. Cependant le problème est qu’en dépit de sa maîtrise de l’angle de caméra, de sa connaissance manifeste de la BD et de son affection évidente pour le jeune héros, Spielberg passe à côté : l’adaptation n’est ni franchement réussie ni vraiment ratée.

Tout d’abord il y a ce fameux procédé de « motion capture » qui permet d’obtenir un plus grand degré de réalisme dans la représentation pourtant graphique des personnages. Au départ, c’est une bonne idée puisqu’il permet de sortir les héros de papier du carcan bidimensionnel de la BD, en recourant pour cela à une innovation technique purement cinégénique. Transposer la BD au profit du format dessin animé eût été un choix plus traditionnel, moins risqué et donc moins intéressant. Cependant, si cela n’est pas patent tout au long du film, ce procédé a également la fâcheuse manie de figer l’expression des « acteurs ». Ainsi se fait par moments cruellement ressentir l’impression que les personnages ont récemment subi un mauvais lifting, ce qui empêche leur nouvel univers de susciter la pleine adhésion du tintinophile de longue date.

Pourtant, l’atmosphère facétieuse de l’œuvre d’Hergé est bel et bien là. Certaines péripéties, telles que la traque du sympathique pickpocket Aristide Filoselle, la rencontre rocambolesque du jeune reporter et du capitaine Haddock, ou encore les effets dévastateurs d’une prestation de la Castafiore, sont admirablement bien rendues. Mais quelque chose manque dans la caractérisation de ces personnages en 3D.

Ce qui tient peut-être aux
coupes et aux raccourcis qui sont allègrement effectués dans l’intrigue d’origine. Ainsi, le certes ambigu mais bien inoffensif Sakharine devient le Méchant du film, en lieu et place des frères Loiseau, complètement évincés au profit d’une histoire de vengeance, entre prédestination et réincarnation, qui n’apporte strictement rien au récit. A ce titre, il faut reconnaître que l’exercice d’adaptation exige toujours des concessions, qui bien souvent s’effectuent hélas au détriment de la profondeur des personnages. Mais le problème est qu’ici le procédé manque de cohérence, dans la mesure où les raccourcis ne sont pas censés favorisés la condensation d’une œuvre trop complexe, des éléments étant artificiellement rajoutés à la BD. Quel besoin était en effet de mélanger dans ce film syncrétique Le Secret de la Licorne, Le Crabe aux Pinces d’Or, Le Sceptre d’Ottokar, Les Cigares du Pharaon ?

En ne choisissant pas d’adapter la toute première aventure de Tintin, prenant la série dans l’ordre, mais l’un des albums – avec Objectif Lune – les plus emblématiques, Spielberg semblait engagé dans une démarche plutôt futée, qui ne nécessitait aucune surenchère. Tous les ingrédients d’un palpitant divertissement étaient déjà dans l’album : une mystérieuse enquête policière, des scélérats prêts à tuer et kidnapper pour déchiffrer l’énigme, une chasse au trésor, une bataille avec des pirates, et des gags à foison. En voulant en faire plus, Steven Spielberg en fait trop, comme s’il n’avait finalement pas confiance dans la capacité de la BD à captiver un spectateur d’aujourd’hui. Il commet alors une erreur inimaginable : celle de confondre trépidance de rythme scénaristique et cacophonie visuelle. Voici donc Tintin et Haddock lancés dans une gradation d’action et d’effets spéciaux, dont le paroxysme est atteint dans une invraisemblable course-poursuite à-travers le sultanat de Bagghar. Non seulement la séquence est superflue, mais elle va effectivement tellement vite que l’on s’y perd comme dans la ville labyrinthique : au bout de quelques secondes à peine, on n’y comprend déjà plus rien. Dès lors, ce qui se produit sur l’écran ne ressemble plus à la transposition d’une BD, ni à la réalisation d’un film autonome ; mais plutôt à une attraction, ou plus exactement à une séquence animée destinée à assurer la transition entre deux niveaux d’un jeu vidéo.

En outre, comme s’il redoutait que les producteurs ne lui laissent pas l’opportunité de réaliser la suite que l’album Le Secret de la Licorne exige, et dont il laisse entrevoir la possibilité ; Steven Spielberg accole une conclusion bancale et peu nécessaire à l’aventure, qui laisse un peu perplexe. De tout ce micmac, il résulte un divertissement agréable et drôle, qui frôle l’esprit de Tintin, mais sans jamais vraiment l’atteindre, constat frustrant s’il en est.

Raphaëlle Chargois






Producers Guild of America Awards 2012 (21 janvier)
  • 1 nomination : Meilleur Producteur de film d'animation

Golden Globes 2012 (15 janvier)
  • 1 prix : Meilleur film d'animation   

The Washington DC Area Film Critics Association Awards 2011
(5 décembre)
  • 1 nomination : Prix du meilleur film d'animation


Voix d'étoiles - Festival International des Voix de Films d'Animation 2011 (26-29 novembre)

  • 1 prix : Etoile d'Or de la Meilleure voix masculine


Les Aventures de Tintin, le secret de la licorne


De Steven Spielberg

Avec Jamie Bell, Andy Serkis, Daniel Craig, Nick Frost et Simon Pegg

Sortie le 26 octobre 2011


A découvrir sur Artistik Rezo :
- les films à voir en 2011

Agenda

Vernissages - Paris - Septembre 2017

Vernissages - Paris - Septembre 2017

Septembre 2017

Au mois de septembre, de nombreux lieux (galeries, musées, centres d'art...) organisent des vernissages accessibles à tous. De très belles découvertes en perspective !

Sorties ciné - Septembre 2017

Sorties ciné - Septembre 2017

Septembre 2017

Quels sont les films qui sortent en Juillet dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l'affiche ! Des films pour se faire plaisir, se...

 
Prev Next

Une Nuit La Planète des Singes - La Cinémathèque Française

Une Nuit La Planète des Singes - La Cinémathèque Française

La nuit du 16 au 17 septembre 2017 Venez (re-)découvrir l’univers de la planète des singes le temps d’une nuit à la Cinémathèque Française !« Une Nuit La Planète des Singes » avec...

A Ciambra - drame de Jonas Carpignano

A Ciambra - drame de Jonas Carpignano

Sortie 20 septembre 2017 Pio a 14 ans et veut grandir vite. Comme son grand frère Cosimo, il boit, fume et apprend l’art des petites arnaques de la rue. Et le...

Barry Seal : American Traffic - Biopic, thriller, policier de Doug Liman

Barry Seal : American Traffic - Biopic, thriller, policier de Doug Liman

Sortie le 13 septembre 2017 L'histoire vraie de Barry Seal, un pilote arnaqueur recruté de manière inattendue par la CIA afin de mener à bien l'une des plus grosses opérations secrètes...

Home - Drame de Fien Troch

Home - Drame de Fien Troch

Sortie le 13 septembre 2017 Kevin, 17 ans, sort de prison. Pour prendre un nouveau départ, il s'installe chez sa tante et se lie d’amitié avec son cousin et ses amis...

The Party - Drame, comédie de Sally Potter

The Party - Drame, comédie de Sally Potter

Sortie le 13 septembre 2017 Janet vient d’être nommée ministre de la santé, l’aboutissement de toute une carrière. Elle réunit avec son époux Bill quelques amis proches. Mais la fête prend...

Nothing To Hide - Documentaire de Marc Meillassoux

Nothing To Hide - Documentaire de Marc Meillassoux

Sortie le 6 septembre 2017 Êtes-vous vraiment sûr de n'avoir "rien à cacher"?

Napalm - Documentaire de Claude Lanzmann

Napalm - Documentaire de Claude Lanzmann

Sortie le 6 septembre 2017 "Napalm" est le récit de la bouleversante « brève rencontre », en 1958, entre un membre français de la première délégation d’Europe de l’Ouest invitée en...

Une famille syrienne - Drame avec Hiam Abbass

Une famille syrienne - Drame avec Hiam Abbass

Sortie le 6 septembre 2017 Dans la Syrie en guerre, d'innombrables familles sont restées piégées par les bombardements. Parmi elles, une mère et ses enfants tiennent bon, cachés dans leur appartement. 

Pop Aye - Drame de Kirsten Tan

Pop Aye - Drame de Kirsten Tan

Sortie le 6 septembre 2017 Un architecte désenchanté voit le centre commercial qu’il avait construit 30 ans auparavant remplacé par un projet réalisé par les jeunes architectes de son agence.

Lion - En dvd et blu-ray

Lion - En dvd et blu-ray

Garth Davis revient en dvd et blu-ray avec un long métrage dramatique, émouvant et poignant.

Baby Phone - En dvd et blu-ray

Baby Phone - En dvd et blu-ray

Olivier Casas débarque en dvd et blu-ray avec un premier long métrage désopilant à souhait.

La confession - En dvd et blu-ray

La confession - En dvd et blu-ray

Le duo Duris/Vacth fait son retour en dvd et blu-ray au coeur d’une ballade dramatique signée Nicolas Boukhrief.

Urban Films Festival 2017

Urban Films Festival 2017

Du 6 au 8 octobre 2017 Initié par RStyle et soutenu par la Mission Cinéma, l’Urban Films Festival est le premier festival du film consacré à la ville, aux pratiques et...

Le Journal d'une femme de chambre - Théâtre Montmartre Galabru

Le Journal d'une femme de chambre - Théâtre Montmartre Galabru

Du 23 septembre au 27 janvier 2017-2018 Après leur succès au Théâtre Les Déchargeurs, la troupe Les Filles de Gaïa reviennent au Théâtre Montmartre Galabru pour jouer Le Journal d'une femme...

Dans les pas de Trisha Brown - Glacial Decoy à l'Opéra - Documentaire de Marie-Hélène Rebois

Dans les pas de Trisha Brown - Glacial Decoy à l'Opéra - Documentaire de Marie-Hélène Rebois

Sortie le 6 septembre 2017 Trisha Brown a transformé la danse contemporaine. Sa pièce Glacial Decoy est entrée au répertoire du Ballet de l'Opéra de Paris. Le film suit les répétitions...