Invader-bandeau2


69ème festival de Cannes

du 17 au 28 mai 2016

Lovelesscompte-rendu du mercredi 17 mai

Neuvième festival de Cannes pour notre envoyée spéciale. C'est comme le vélo : ça ne s'oublie pas, mais il faut néanmoins remonter en selle...

Qu'est ce qu'on attend de Cannes ? Avec les années, on devient pragmatique : des bons films et du beau temps. Comme en amour, on espère un peu de chance aussi. Des films qui savent nous cueillir, à la manière d’une jolie fille ou d’un joli garçon ; et sans qu’on s’y attende, parce que la surprise est plus douce. On fantasme des mois sur les soirées, la sélection, l’ambiance. La tension retombe quand le TGV indique 1h15 de retard à l’arrivée (c’est une tradition, je ne vois plus pourquoi on s’étonne). La journaliste bruxelloise qui nous aura servi de compagne de galère pendant les 8h de train soufflera déprimée « quand on va arriver, il va faire nuit, ma réunion sera finie et tout le monde aura déjà mangé » et on peste parce que c’est un peu nul pour une première soirée à Cannes. Mais merde, même de nuit, sans accréditation pour le lendemain, sans avoir dîné, on est quand même à Cannes. Et sortir de la gare, déjà, a des airs d’aventure. Ça y est, on y est. Le chemin est connu, les rues, les néo-starlettes qui sont de sortie, et on traîne sa valise de mille tonnes avec l’enthousiasme sans cesse renouvelé de l’amoureuse de la croisette. Oui, je suis amoureuse de ça, des films qui s’enchaînent, des petits trucs de briscards, des bonnes adresses, des pizzas 8 jours sur 12, des « t’as pas un plan pour cette soirée ? », du buzzzz clac du casier qui s’ouvre et de la fierté même d’avoir toujours le même, de casier.

Alors on pose enfin sa valise, dans l’appartement qui nous accueille pendant la quinzaine. On déplie ses affaires dans le grand placard. On avale une barre de céréales en guise de dîner devant son ordinateur. On se dit que c’est un peu comme à la maison, sauf qu’à la maison on se serait bien fait poêler un oeuf et qu’heureusement le quartier est moins bruyant. On n'est pas dedans mais on le sera. On se dit que ce n’est probablement pas ça qu’il faudra raconter aux copains et à la famille au retour pour leur mettre des étoiles dans les yeux. Mais en vrai, c’est aussi ça, Cannes. Les pharmacies en rupture de stock de pansements pour les ampoules, antalgiques pour le mal de tête et cachets contre le rhume, les repas qu’on saute et qu’on ne rattrape jamais, la tension d’attendre dans son couloir pendant une heure et demie le droit d’avoir une place qu’on n’aura peut-être pas, le moral dans les chaussettes quand, après 8 heures de projections non-stop et les yeux myxomatosés, avec des ampoules et un rhume, on croise 15 bombes d’un mètre quatre-vingts en mini-robes à sequins qui leur vont comme si elles avaient été cousues sur elles. Et finalement, ce n’est pas ce chemin de croix qu’il est compliqué d’expliquer mais à quel point on aime ça.

Le premier matin, donc, il est temps de découvrir le nouveau film d’Arnaud Desplechin : Les fantômes d’Ismaël. Le film est présenté en ouverture de festival, en dehors de la compétition officielle et dans une version « cinéma » expurgée de 20 minutes. Qu’il est beau pourtant de voir Mathieu Amalric en avatar passionné, se battre avec ses fantômes dans une lutte qui oppose le passé et le présent et conditionne son futur (ou son absence de futur). C’est un film solaire qui appelle l’amour, une renaissance et un nouveau départ pour le cinéaste français qui ouvre à merveille le plus grand festival de cinéma du monde.

Parce que j’aime l’exercice, j’enregistre en très bonne compagnie un podcast sur mes attentes du festival (à écouter ici).

Il est temps ensuite d’aller attraper ses premiers coups de soleil (c’est pas faute d’avoir pris de la crème dans la valise mais on a oublié de prendre le temps… et puis il faut bien se plaindre, quand il fait trop beau ou quand il pleut) dans la file d’attente pour le premier film en compétition du festival : Faute d’amour du réalisateur russe Andrey Zvyaguintsev. Ce drame glaçant est aussi formellement éblouissant qu’il est d’un pessimisme plombant. Mais sa photographie sublime (à l’écran et dans le texte) percute. On est happé par le drame, captivé par l’action, subjugué par les images. Bref, Faute d’amour promet dès le départ une compétition de très haut niveau.

Première « pizza du port » en compagnie de la crème de la crème de la nouvelle garde du journalisme web. On boit du rosé. Une, deux, trois bouteilles. On dithyrambe sur le film russe. On s’esclaffe à coup de punchlines et de bilan ciné de l’année écoulée. Et puis, on rentre tous, un peu sages, à nos appartements respectifs. C’est aussi ça, Cannes, retrouver les mêmes têtes comme en colonie de vacances. Pour le principe, on dit toujours c’était mieux avant mais je veux apporter une voix dissonante : je le sens bien, moi, ce Cannes 2017.

 

Lucile Bellan





A découvrir sur Artistik Rezo :
Festival Cannes 2017 : récap clap après clap ! 
Lucile Bellan



[Image 2017 © Pyramide Distribution]

 
Prev Next

Urban Films Festival 2017

Urban Films Festival 2017

Du 6 au 8 octobre 2017 Initié par RStyle et soutenu par la Mission Cinéma, l’Urban Films Festival est le premier festival du film consacré à la ville, aux pratiques et...

Histoires de la plaine - Documentaire de Christine Seghezzi

Histoires de la plaine - Documentaire de Christine Seghezzi

Sortie le 30 août 2017 Dans la pampa argentine, les terres autour de Colonia Hansen sont parmi les plus fertiles au monde. Pendant longtemps, des millions de vaches y vivaient en...

Villeperdue - Drame de Julien Gaspar-Oliveri

Villeperdue - Drame de Julien Gaspar-Oliveri

Sortie le 30 août 2017 Sandrine et Vincent reviennent dans la ville qui les a vus grandir pour fêter l'anniversaire de leur mère. C'est la première fois que la famille se...

Lou et l'île aux sirènes - Animation, drame de Masaaki Yuasa

Lou et l'île aux sirènes - Animation, drame de Masaaki Yuasa

Sortie le 30 août 2017 À la suite du divorce de ses parents, Kai, un collégien solitaire, quitte Tokyo pour un petit village de pêcheurs. Pour occuper son temps, il compose...

7 jours pas plus - Comédie dramatique de Héctor Cabello Reyes

7 jours pas plus - Comédie dramatique de Héctor Cabello Reyes

Sortie le 30 août 2017 Quel est le point commun entre une vache qui tombe du ciel, un quincaillier célibataire et maniaque, un jeune Indien perdu, et une jolie normande qui...

Petit Paysan - Drame de Hubert Charuel

Petit Paysan - Drame de Hubert Charuel

Sortie le 30 août 2017 Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation...

Patti Cake$ - Drame, comédie de Geremy Jasper

Patti Cake$ - Drame, comédie de Geremy Jasper

Sortie le 30 août 2017 Patricia Dombrowski, alias Patti Cake$, a 23 ans. Elle rêve de devenir la star du hip-hop, rencontrer O-Z, son Dieu du rap et surtout fuir sa...

Bonne pomme - Comédie de Florence Quentin

Bonne pomme - Comédie de Florence Quentin

Sortie le 30 août 2017 Gérard en marre d’être pris pour une bonne pomme par sa belle famille.  Il quitte tout et part reprendre un garage dans un village niché au...

Wind River - Thriller de Taylor Sheridan

Wind River - Thriller de Taylor Sheridan

Sortie le 30 août 2017 Cory Lambert est pisteur dans la réserve indienne de Wind River, perdue dans l’immensité sauvage du Wyoming. Lorsqu’il découvre le corps d’une femme en pleine nature...

Le Prix du succès - Comédie dramatique de Teddy Lussi-Modeste

Le Prix du succès - Comédie dramatique de Teddy Lussi-Modeste

Sortie le 30 août 2017 Brahim est un humoriste en pleine ascension. Sa réussite, il la doit à lui-même et à l'amour qu'il porte à Linda. Bon fils, il soutient les...

Seven Sisters - Thriller, science fiction de Tommy Wirkola

Seven Sisters - Thriller, science fiction de Tommy Wirkola

Sortie le 30 août 2017 2073. La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide...

Mort à Sarajevo - Drame de Danis Tanovic

Mort à Sarajevo - Drame de Danis Tanovic

Sortie le 23 août 2017 Alors que l’Hotel Europe accueille une importante délégation de diplomates réunis pour le centenaire du début de la Première Guerre Mondiale, les employés préparent une grève...

Upstream Color - Drame, science fiction de Shane Carruth

Upstream Color - Drame, science fiction de Shane Carruth

Sortie le 23 août 2017 Dans le terreau de certaines plantes se trouve une larve aux étranges vertus. Introduite dans l'organisme humain, elle permet de manipuler l'hôte inconscient de ce qui...

Ciel Rouge - Drame de Olivier Lorelle

Ciel Rouge - Drame de Olivier Lorelle

Sortie le 23 août 2017 Vietnam – 1946. Philippe s’est engagé pour pacifier un pays inconnu fait de forêts denses et de montagnes spectaculaires. Ses idéaux s'effondrent lorsqu’il comprend qu’il doit...

Nés en Chine - Documentaire famille de Lu Chuan

Nés en Chine - Documentaire famille de Lu Chuan

Sortie le 23 août 2017 Sur les terres sauvages de l'Empire du Milieu, les destins de trois familles d'animaux s'entrecroisent : le Panda majestueux, l'astucieux Singe Doré et l'insaisissable Panthère des...