0 Shares 12 Views

« L’Assemblée » : 120 idées par minute

25 septembre 2017
12 Vues
L'Assemblée

L’Assemblée

De Mariana Otero

Documentaire

Durée : 1h39

Sortie le 18 octobre 2017

Sortie le 18 octobre 2017

Présenté à Cannes en mai 2017, le dernier documentaire de Mariana Otero sort dans les salles 5 mois plus tard. Se déroulant intégralement sur la place de la République à Paris, il décrit comment le mouvement Nuit Debout a pris de l’ampleur avant de se réduire peu à peu à peau de chagrin, en tout cas sur les lieux où il avait vu le jour. Un fascinant voyage au pays de ceux et celles qui voulaient créer une autre société et repenser la démocratie.

Devant 120 battements par minute, le public a souvent découvert avec amusement ou curiosité quelles étaient certaines des règles en vigueur dans les assemblées démocratiques où chacun et chacune doit pouvoir s’exprimer et être audible auprès de toute l’assistance. Les claquements de doigts en guise d’applaudissement ne sont qu’un des multiples codes utilisés par les personnages du film pour permettre d’échanger dans la meilleure ambiance d’écoute et de débat possible. Si ce langage gestuel vous a interpelé, alors L’Assemblée est pour vous. Rien que par la façon dont la parole est distribuée, répartie, attrapée par les personnes présentes, le film vaut le coup, comme si nous apprenions soudain une nouvelle langue, nous qui n’avons peut-être jamais participé à de telles réunions.

Le film se focalise sur le mouvement Nuit Debout, mouvement polymorphe qui se basait place de la République en espérant débattre le plus démocratiquement possible afin d’accoucher de propositions concrètes à appliquer dans la vie courant afin que notre pays, voire notre planète, retrouve des couleurs plus attrayantes. Mais puisqu’il n’y a rien de plus difficile que de rebâtir un monde sur les ruines de l’ancien, les militants et militantes de Nuit Debout s’empêtrent régulièrement dans des débats stériles. Faut-il voter pour telle ou telle décision ? Le vote est-il lui-même quelque chose de démocratique dans de tels lieux ? Peut-on parler au nom des absents ? Chaque commission est-elle légitime et doit-elle avoir autant de poids que sa voisine ?

Avec talent et finesse, Mariana Otero filme une impasse : celle de jeunes gens (et moins jeunes) désireux de montrer et de se montrer qu’un nouveau monde est possible, mais incapables d’en poser proprement les bases. On ne les en blâmera jamais : leur défi semble juste irréalisable, et le constat d’échec rend L’Assemblée de plus en plus douloureux et ironique. Plus Répu se remplit, plus les échanges sont compliqués et les décisions impossibles à prendre. La conséquence, c’est que Répu se déplume petit à petit, et que la frénésie des débuts finira par laisser place à l’abattement d’un petit groupe de résistants qui refusent de croire que Nuit Debout puisse, au final, avoir été un échec. Ces deux heures passées en apnée au sein de leurs groupes sont un petit miracle, une leçon de choses et de démocratie dans un monde qui a besoin d’utopies mais qui multiplie les désillusions.

 

Lucile Bellan

[Image 2017 © Epicentre Films]

Articles liés

Magnum Photos au Bon Marché Rive Gauche
Agenda
3 vues
Agenda
3 vues

Magnum Photos au Bon Marché Rive Gauche

A l’occasion de son 70ème anniversaire, Magnum Photos installe un espace éphémère au Bon Marché Rive Gauche en collaboration avec Actes-Sud (éditeur) et Plinth (producteur d’objets d’artistes). Magnum Photos rejoint ainsi le « Gang de Noël » dans sa volonté de proposer des cadeaux surprenants et inédits autour des photographies de ce collectif mythique. Venez […]

« Bestiaire Moderne » de Mosko – Gca Gallery de Nice
Agenda
9 vues
Agenda
9 vues

« Bestiaire Moderne » de Mosko – Gca Gallery de Nice

Quand l’exotisme estampe le monde urbain. Comment rendre vivant ce qui ne l’était plus ? Gérard Laux (né en 1953), de son nom d’artiste Mosko, tente de résoudre cette problématique depuis la fin des années 80 en posant ses pochoirs bestiaires sur les murs de la ville. Ainsi, l’ambition de Mosko est de rendre les […]

Festival des Photaumnales aux couleurs de la Caraïbe
Art
204 vues
Art
204 vues

Festival des Photaumnales aux couleurs de la Caraïbe

Pour sa 14e édition, le Festival des Photaumnales de Beauvais ouvre ses portes jusqu’au 31 décembre 2017. À partir d’archives et de collections privées, des photographes contemporains mettent en avant les territoires de la Martinique et de la Guadeloupe. Avec leur regard attentionné, les 36 photographes invités nous plongent d’emblée dans diverses époques et milieux. Issus […]