0 Shares 59 Views

“Le Petit Spirou” : quand la BD franco-belge débarque sur grand écran

27 août 2017
59 Vues
Le Petit Spirou

Le Petit Spirou

De Nicolas Bary

Avec Sacha Pinault, Natacha Régnier, Pierre Richard

Durée : 1h26

Sortie le 27 septembre 2017

Sortie le 27 septembre 2017

Le Petit Spirou n’est pas le premier héros de bande dessinée franco-belge à débarquer sur nos écrans… pour le meilleur et pour le pire, petit bilan des adaptations précédentes, qui ont sans doute dû donner des idées au réalisateur Nicolas Bary.

Les amateurs et amatrices de BD franco-belges n’ont pas toujours été servis par les adaptations cinématographiques de leurs oeuvres favorites. La plus ratée de toutes est peut-être celle de Benoït Brisefer par Manuel Pradal. Sous-titrée Les taxis rouges, cette transcription des aventures du petit héros de Peyo (super costaud sauf quand il a un rhume) était une vraie catastrophe, même pas sympathique malgré la présence conjointe de Thierry Lhermitte et Gérard Jugnot.

 

A l’autre bout du spectre, rappelons que Steven Spielberg lui-même a réalisé une aventure adaptée de l’ouvre phare de Hergé : Tintin. Le Secret de la licorne devait être le premier volet d’une trilogie d’animation, mais il date de 2011 et la suite se fait toujours attendre… mais Spielberg a annoncé lui-même l’an dernier que son comparse Peter Jackson allait sans doute bientôt commencer le tournage d’un film adapté des 7 boules de cristal et du Temple du soleil. Tintin qui fit également l’objet de plusieurs adaptations cinématographiques dans les années 60 (La Toison d’Or et Les Oranges bleues).

 

Même Gaston Lagaffe eu droit à sa propre aventure malgré le manque d’enthousiasme de Franquin (Fais gaffe à la gaffe, 1981). Une nouvelle adaptation serait actuellement en préparation. Mais l’un des gros morceaux de la BD franco-belge, celui qui a connu les plus beaux succès cinématographiques, c’est la bande dessinée de Goscinny et Uderzo, Astérix & Obélix. C’est le Mission Cléopâtre réalisé par Alain Chabat qui fait aujourd’hui encore offie de référence, tant pour sa qualité que pour son immense succès public. Les films de Claude Zidi, Thomas Langmann et Laurent Tirard ont bien marché également, mais à des degrés moindres.

 

L’Enquête corse, Iznogoud, Les Bidochon… on aparfois complètement oublié l’existence de certaines adaptations, oubliables voire franchement ratées. Il y a cependant de jolies exceptions, y compris parmi les films méconnus : par exemple Le nouveau Jean-Claude, réalisé par Didier Tronchet d’après sa propre BD (avec Mathieu Demy dans le rôle titre), ou Les Petits Ruisseaux, dans lequel Pascal Rabaté adaptait lui aussi sa propre oeuvre (avec Daniel Prévost). Et si la clé était de laisser les dessinateurs faire le travail eux-mêmes afin de ne rien dénaturer ?

 

Lucile Bellan

[Image 2017 © La Belle Company / Apollo Films]

Articles liés

Ami-Ami – comédie de Victor Saint Macary
Agenda
4 vues
Agenda
4 vues

Ami-Ami – comédie de Victor Saint Macary

Quoi de mieux pour ne plus jamais souffrir en amour que de tourner le dos à la vie de couple et de s’installer en coloc’ avec son meilleur ami ? C’est en tout cas ce qu’a décidé Vincent, ravagé par sa dernière rupture ! À un détail près : son meilleur ami est une meilleure […]

L’intime et le Monde – Centre Wallonie-Bruxelles à Paris
Agenda
5 vues
Agenda
5 vues

L’intime et le Monde – Centre Wallonie-Bruxelles à Paris

L’Intime & Le Monde met en lumière une sélection d’oeuvres de trois plasticiens contemporains bruxellois : une installatrice, Marianne Berenhaut, et deux peintres, Sarah Kaliski et Arié Mandelbaum. Par-delà leurs singularités, ils partagent des traits communs manifestes dans leur rapport au monde, leur imaginaire, leur biographie et leur quête respective. Ils jouent tous trois des […]

93/75 Jump Street – Espace Beaurepaire
Agenda
43 vues
Agenda
43 vues

93/75 Jump Street – Espace Beaurepaire

Créée en 2014 par Roxane Stroobant, STREET POPPIES est une association d’intérêt général qui favorise la rencontre entre les artistes professionnels et les publics amateurs. Et plus particulièrement, à destination de publics défavorisés rencontrant des difficultés d’ordre familial, social, identitaire, voire en situation d’exclusion et éloignés de la culture. En vue de réaliser un projet […]