0 Shares 5 Views

Neuilly sa mère

19 juillet 2009
5 Vues
120x160_nsm

 

Neuilly sa mère est une comédie urbaine de pre-adolescents attardés, c’est un véritable bourbier narratif, sans prétention artistique qui ne procure ni plaisir, ni rire, ni émotion. C’est un calvaire pour le spectateur qui assiste à un désastre cinématographique sans avoir aucun moyen de venir en aide à un réalisateur mauvais et vide. La simplicité du propos du film permet à chacun de sonder le manque de talent de Gabriel Julien-Laferrière et de Djamel Bensalah qui en signent le scénario.

 

Le film propose un conte moderne loin de toutes références solides, sans véritable contenu politique, philosophique ou bien même idéologique. C’est un mauvais remake de La Vie est une long fleuve tranquille ; Aucune volonté de bien faire ne semble émerger de ce navet, alors que le casting était pourtant  attractif. Le jeu d’acteur est lacunaire, la présence à l’écran de Samy Seghir, inexistante. Il n’est certes pas un acteur professionnel, pourtant ni talent, ni charisme, ni présence ne sont visibles ici. mg_2890Ce film a au moins le mérite de rassembler une vaste palette d’acteurs, allant de Valéry Lemercier à Rachida Brakni, en passant par Elie Semoun sans oublier Denis Podalydès. On regrette Claude Pinoteau et sa Boum qui arrivait à  refléter toute une génération de jeunes gens. On regrette également Les Sous-doués qui savaient nous faire rire avec légèreté et bêtise. On regrette enfin LOL, qui a réussi à saisir avec une précision inégalée la vie de jeunes Nappies insouciants et délirants.

 

Le film n’a aucune légitimité contextuelle bien qu’il tente de créer une véritable scission au sein de la société séparant les neuillens (de droite encartés UMP) et les habitants des cités (désintéressés de la politique, loin de leur devoir de citoyen) pour proposer une réconciliation très douteuse, une vague de scepticisme exubérant concernant une politique libérale qui apparait comme déplorable.

 

Un film à oublier très vite avant que la dépression ne soit trop grande.

 

Francois SLAMA

 

Neuilly sa mère !

Sortie : 12/08/2009

Réalisateur : Gabriel Julien-Laferrière d’après une histoire de Djamel Bensalah

Acteurs : Samy Seghir, Rachida Brakni, Farida Khelfa

Articles liés

Festival des Photaumnales aux couleurs de la Caraïbe
Art
28 vues
Art
28 vues

Festival des Photaumnales aux couleurs de la Caraïbe

Pour sa 14e édition, le Festival des Photaumnales de Beauvais ouvre ses portes jusqu’au 31 décembre 2017. À partir d’archives et de collections privées, des photographes contemporains mettent en avant les territoires de la Martinique et de la Guadeloupe. Avec leur regard attentionné, les 36 photographes invités nous plongent d’emblée dans diverses époques et milieux. Issus […]

Sulki et Sulku nouveaux héros de Jean Michel Ribes
Spectacle
32 vues
Spectacle
32 vues

Sulki et Sulku nouveaux héros de Jean Michel Ribes

Echappés de « Musée Haut, Musée Bas » où ils figuraient en tant qu’oeuvres d’art, Sulki et Sulku sont les nouveaux héros de Jean-Michel Ribes incarnés par de jeunes comédiens épatants, Roman Cottard et Damien Zanoly. Des Bouvard et Pécuchet coincés dans une installation muséale contemporaine high tech qui n’arrêtent pas de jaqueter comme des coqs mondains. […]

Jeanne – Théâtre du petit Saint-Martin
Agenda
37 vues
Agenda
37 vues

Jeanne – Théâtre du petit Saint-Martin

C’est pas parce qu’elle est vieille et seule qu’on doit lui sourire bêtement. Entre comédie et drame, la pièce décrit le fossé parfois profond entre les solitudes et les politiques sociales plus électoralistes que sincères. Jeanne est une fonctionnaire à la retraite. Demoiselle, elle vit seule dans son appartement parisien en haut d’une tour. Son […]