0 Shares 53 Views

Week-ends prolongés : faites-vous des toiles !

26 avril 2017
53 Vues
jedanseraisijeveux

Je danserai si je veux

De Maysaloun Hamoud

Avec Mouna Hawa, Sana Jammelieh, Shaden Kanboura

Durée : 1h42

Heis (Chroniques)

D’Anaïs Volpé

Avec Anaïs Volpé, Matthieu Longatte, Emilia Derou-Bernal

Durée : 1h30

A voix haute

De Stéphane de Freitas et Ladj Ly

Durée : 1h39

Je danserai si je veuxEn salles au printemps 2017

Deux lundis fériés consécutifs et une météo peu reluisante : c’est l’occasion d’aller se mettre à l’abri dans les salles de cinéma et de rattraper des films sortis ces dernières semaines mais qui auraient échappé à votre vigilance. Artistik Rezo fait le point pour vous.

Le film engagé : Je danserai si je veux de Maysaloun Hamoud

Ce n’est pas le film le plus désopilant de l’année mais c’est sans doute l’un des plus petits militants : émanant d’une réalisatriuce trentenaire, Je danserai si je veux suit le parcours de trois colocataires palestiniennes vivant à Tel-Aviv. Le conflit israélo-palestinien n’est pas exactement leur première source d’angoisse : non, le problème numéro un, ce sont les hommes et leurs oppressions. Mariage forcé, hétérosexualité de mise, désir d’épouser à la fois une vierge et une déesse du sexe : le film de Maysaloun Hamoud secoue vigoureusement les lignes. Son dénouement ouvert ne fait que mettre en lumière la nécessité de lutter encore et encore, en Israel comme partout dans le monde, pour que les femmes aient la possibilité d’avoir le total contrôle de leurs existences.

 

Le film existentiel : Heis (Chroniques) d’Anaïs Volpé

Pia, jeune artiste, est contrainte de revenir habiter chez sa mère en compagnie de son frère. Pas simple quand on ne rêve que d’indépendance et d’émancipation financière, spirituelle et artistique. Pan cinématographique d’un projet crossmédia incluant une websérie et une installation d’art contemporain, Heis (qui signifie un en grec) est un film singulier mais extrêmement plaisant, qui pose mille questions sur le sens à donner à sa vie tout en ayant l’humilité d’avouer qu’il ne dispose pas des réponses, et qui multiplie les tentatives formelles destinées à se distinguer du tout venant… Un premier film français de très grande qualité, hélas assez peu exposé. Les parisien(ne)s devront se rendre du côté du Luminor, et les autres devront guetter la page Facebook pour connaître les dates des nombreuses projections – rencontres avec Anaïs Volpé, une réalisatrice aussi formidable que son film.

 

Le film inspirant : A voix haute de Stéphane de Freitas et Ladj Ly

En ces temps où certains parlent trop et trop fort et ou d’autres sont condamnés à se taire et à les écouter de gré ou de force, ce beau documentaire montre qu’il n’y a pas de plus belle chose que la parole, instrument merveilleux et arme qui ne fait aucun mort. Les auteurs ont placé leur caméra au sein de l’Université de Saint-Denis, là où se déroule chaque année le concours “Eloquentia”, qui vise à élire le meilleur orateur ou la meilleure oratrice du 93. L’occasion de dresser une succession de portraits attachants et souvent très forts, et de bâtir séquence après séquence un bel éloge de la rhétorique comme moyen ultime de franchir des obstacles qu’on n’aurait pas imaginé pouvoir dépasser. Emotion, suspense, propos militant : il y a de tout dans ce très joli documentaire.


Lucile Bellan

[Image 2017 © Mars Films]

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
111 vues
Spectacle
111 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
182 vues
Art
182 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
152 vues
Spectacle
152 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]