0 Shares 172 Views

La chanson du dimanche

7 janvier 2009
172 Vues
photopiscine

Chaque dimanche sort sur le net une nouvelle chanson, ils en ont même fait un DVD en mai 2008 et préparent un CD. Chronique d’un véritable engouement collectif.

Au départ …..L’un est prof de maths, l’autre est scénariste.Clément et Alec se sont rencontrés sur les bancs de l’école Télécom Paris il y a 12 ans. Ils commencent par une émission pour enfant à l’attention des adultes diffusée sur canal web, 1ère web TV.Après une brève carrière de consultant où ils réalisent très vite qu’ils n’apporteront rien aux télécommunications, ils démissionnent. Ils sillonnent la France pendant 5 ans avec leur groupe de chansons franco – italienne “Beaubourg”

C’est accompagné de Damien derrière la caméra qu’ils lancent La Chanson du Dimanche en février 2007 sur Internet.

Leur concept est simple : chaque dimanche, Alexandre Castagnetti et Clément Marchand composent et enregistrent une « chanson du dimanche » en vidéo qui est mise en ligne sur le Web.

La chanson très improvisée s’inspire de l’actualité et se veut avant tout humoristique et entraînante d’où le fameux « La pêche ! » lancé comme un cri de ralliement à chaque début de chanson.

« La Chanson du Dimanche » a explosé fin 2007 lorsque le titre « Petit Cheminot » a circulé suite aux grèves des transports en commun. Le bouche à oreilles et les sites Internet communautaires (MySpace, DailyMotion, Youtube, Facebook) ont fait exploser les compteurs. En quelques semaines, l’ensemble des vidéos avait été vu plus de 2 millions de fois.

Les médias traditionnels ont ensuite pris le relais : JT de TF1 et France 2, Grand Journal de Canal+, 6 Minutes de M6, Le Monde, Le Parisien, 20 Minutes, France Inter, France Info etc . Enfin, des concerts dans des salles parisiennes (La Cigale en 1ère partie des Fatals Picards, La Bellevilloise, La Flèche d’Or) ont fini d’asseoir la popularité du groupe.

Notre avis:

J’ai vraiment passé une soirée extra, tant avec les enfants que pour moi-même.

Voir autant de monde se marrer pendant deux heures, ressentir une réelle communion, un tel enthousiasme dans le public aurait été de toute façon contagieux.

Contrairement à de nombreux concerts du genre, les paroles sont assezbien audibles et il est tout à fait possible de suivre les chansons même sans en connaître le texte.

Je n’avais jamais vu des chanteurs descendre dans la salle sans « sécurité », ni laisser ainsi monter le tout public qui est d’ailleurs descendu après quelque temps sans se faire prier !

Vraiment époustouflant !

Sylvaine Cohen

Du 28/04/2009 au 29/04/2009

A partir de 25 €

Le bataclan

50 boulevard Voltaire

75011 Paris

Le DVDle CD en coffret chez Universal « La Pêche Production »

Articles liés

Sorties ciné – Mai 2018
Agenda
65 vues
Agenda
65 vues

Sorties ciné – Mai 2018

Quels sont les films qui sortent en mai dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l’affiche ! Des films pour se faire plaisir, se détendre, passer un bon moment entre amis ou en amoureux … Mercredi 2 mai : Rampage – Hors de contrôle, de Brad Peyton – Avec Dwayne Johnson, […]

Eco-Festival Terres du Son à MONTS – DOMAINE DE CANDÉ
Agenda
30 vues
Agenda
30 vues

Eco-Festival Terres du Son à MONTS – DOMAINE DE CANDÉ

Un laboratoire d’expérimentation pour le développement durable à 3h de Paris.  Depuis près de dix ans, Terres du Son invite petits et grands à vivre l’expérience d’un éco-festival rythmé par des découvertes artistiques, des valeurs partagées et une ambiance conviviale. Véritable laboratoire d’expérimentation pour le développement durable en Région Centre-Val de Loire, Terres du Son […]

Georges Wolinski – Palais de Tokyo
Agenda
29 vues
Agenda
29 vues

Georges Wolinski – Palais de Tokyo

« Il faudrait nationaliser le bonheur ». Georges Wolinski L’hommage rendu à Georges Wolinski, en écho aux thèmes de la saison Discorde, s’intéresse aux discordes intérieures, à ces interrogations, ces voix intimes qui libèrent pensées et désirs contradictoires.L’exposition réunit des oeuvres dépeignant le sort et les sentiments d’un artiste fin observateur des dérèglements et des […]