0 Shares 1 Views

La sublime Affaire Makropoulos de Leòs Janacèk se dévoile à l’Opéra Bastille

affaire_makroupoulos

 

L’Affaire  Makropoulos est le huitième opéra du célèbre compositeur tchèque Leòs Janacèk qui revient à l’Opéra Bastille avec ce chef d’oeuvre composé à la fin de sa vie dans la ville paisible de Brno. On se souvient de La Petite renarde rusée donné merveilleusement à l’automne dernier, véritable feu follet qui ravive au cœur des hommes la morsure de leurs désirs anciens.

 

Cet opéra en trois actes est tiré d’une pièce de Karel Capek, un des rares auteurs tchèques ayant acquis une réputation internationale entre les deux guerres, et raconte l’histoire d’une femme, Emilia Marty, qui, après avoir bu un élixir de longévité, a vécu trois cents ans, sous des identités et des lieux différents. Lorsque la pièce commence, Émilia est revenue à Prague, où elle est née, pour y terminer sa longue vie. Mais elle entend parler par hasard d’un procès dans lequel elle a été jadis impliquée et dans les archives duquel elle pourrait retrouver le document sur lequel est consignée la composition de l’élixir. Elle fait tout, dès lors, pour le récupérer…

 

Elle pourrait être seule tant elle emplit la grande scène de l’Opéra Bastille… Le rôle est superbe, l’interprète, Angela Denoke, merveilleuse : sa seule voix  porte toute l’intrigue. Son charisme enchante, tantôt en Marilyn, tantôt en diva, naïade rouquine, avec en fond de scène des extraits de Sunset Boulevard. Elle incarne à tour de rôle les grands rôles féminins du cinéma américain des années quarante ou cinquante.

 

La mise en scène intelligente fait tournoyer les personnages et les emporte malgré eux au gré de la scénographie superbe : plateau tournant, plateformes coulissantes révélant des lieux intimes, son corps qui se dénude, et se rhabille. Sensualité, désir, curiosité fébrile, passion, argent, lassitude, espoir, interrogation philosophique sur la longévité, tout est là, émanant de cette femme sublime.

 

Le rythme naturel des mots s’accorde sur celui de la musique, à la fois lyrique et parfois dissonante. L’écriture orchestrale de Janacèk est d’une modernité étonnante, et d’une grande virtuosité. Certainement le plus grand compositeur d’opéra de l’entre-deux guerres, mais que le public français semble tarder à reconnaître.

 

Une œuvre inoubliable où la passion et la compassion soufflent également avec lyrisme et ne s’apaisent que dans les derniers stades de l’opéra.

 

Marie Torrès

 

 

L’Affaire Makropoulos de Leòs Janacèk Opéra en trois actes

Livret du compositeur

D’après la comédie homonyme de Karel Capek

Mise en scène : Krzysztof Warlikowski

Orchestre et Chœurs de L’Opéra national de Paris

 

À l’ Opéra Bastille

130, rue de Lyon

Métro: Bastille

 

Les 4, 7, 12, 15, 18 mai à 20 h Le 10 mai à 14 h 30

Durée du spectacle : 1 h 50 sans entracte

Prix : 138 €, 116 €, 89 €, 74 €, 53 €, 35 € 20 €, 9 €, 5 €

Réservations : 08 92 89 90 90

 

Site : www.operadeparis.fr Coproduction avec le Teatro Real de Madrid

Reprise

Articles liés

Claquettes Jazz
Agenda
18 vues
Agenda
18 vues

Claquettes Jazz

Claquettiste de renommée internationale, Fabien Ruiz est le coach et chorégraphe du film aux 5 Oscars « The Artist ». Fabien Ruiz est l’un des très rares claquettistes au monde à être considéré comme un véritable instrumentiste. Sa musicalité et son sens de l’improvisation lui ont permis d’être invité aux côtés de musiciens prestigieux tels que Yehudi […]

Cantate pour Lou Von Salomé
Agenda
20 vues
Agenda
20 vues

Cantate pour Lou Von Salomé

Écrivain et première femme psychanalyste : Lou suscita les passions. Nietzsche, Paul Rée, Frida Von Bulow et R M Rilke… 15 personnages renaissent ! Tout en elle était exceptionnel : beauté, intelligence, amour de la vie. L’attraction qu’elle exerçait, révélait les êtres à eux-mêmes et suscitait les passions : Nietzsche, Paul Rée, Frida von Bulow… […]

El Baile : Buenos Aires, sans fard
Spectacle
113 vues
Spectacle
113 vues

El Baile : Buenos Aires, sans fard

A Chaillot, une plongée dans l’histoire récente de l’Argentine, dans un social club très authentique. Sur une collection de musiques des années 1970 à aujourd’hui on danse, on se dispute, on se séduit. On a peur, on se passionne, et on danse encore. Dehors, les bouleversements de l’histoire : La dictature, la crise économique, le foot, […]