0 Shares 37 Views

Bajazet ou le harem bruissant du Vieux Colombier

13 avril 2017
37 Vues
Bajazet-Vieux-Colombier

Bajazet

De Jean Racine

Mise en scène de Eric Ruf

Avec Alain Lenglet, Denis Podalydès, Clotilde de Bayser, Laurent Natrella, Anna Cervinka, Rebecca Marder et Cécile Bouillot

Du 5 avril au 7 mai 2017

Du mercredi au samedi à 20h30, mardi 19h et dimanche 15h

Tarifs : 12 à 32 euros

Réservation en ligne ou par tél. au 01 44 58 15 15

Durée : 2h15

Théâtre du Vieux-Colombier 
21 rue du Vieux-Colombier
75006 Paris
M° Saint-Sulpice

www.comedie-francaise.org

Du 5 avril au 7 mai 2017

Bajazet c Vincent Pontet coll.CF 10 copie copie copieDans l’intimité d’un sérail oriental dominé par un Sultan puissant mais absent, se trame une multitude d’intrigues qui mêlent la politique et l’amour. Comme à son habitude, Racine y déploie la ferveur magnifique d’un texte qui déshabille les passions. Dans cette pièce rarement donnée, Clotilde de Bayser et Denis Podalydès sont éblouissants de maîtrise et de vérité scénique. 

Bajazet c Vincent Pontet coll.CF 29 copieAu secret du sérail

Un labyrinthe de vieilles armoires, épaisses et profondes, peuple la scène, tours de contrôle de secrets verrouillés, enfouis et parfumés derrière les rangées d’escarpins aux teintes cramoisies placés au devant du plateau. Chaussures des femmes consommées par le Sultan absent ? Souvenirs de coquettes ou de princesses condamnées à vivre dissimulées derrière des moucharabiehs ? La lumière tamisée, précieuse, qui sculpte les visages et les corps n’en dira pas davantage. Eric Ruf, le patron de la Comédie Française, qui signe ici la mise en scène et le décor d’un spectacle qui a remplacé au débotté une « Cruche Cassée » par Jacques Lassalle « trop complexe », crée une atmosphère austère et douce à la fois, que les costumes de Renato Bianchi, longues robes souples et fuselées et costumes contemporains, rendent intemporelle.

Bajazet c Vincent Pontet coll.CF 35Trahisons sentimentales et intrigues politiques

Nous sommes à Byzance, au XVII° siècle, dans le harem du sultan Amurat, parti guerroyer contre les Persans et qui a remis tous ses pouvoirs à sa favorite Roxane. Elle doit surveiller Bajazet, frère du sultan, dont l’ambition dérange, et qui va finalement être condamné à mort. Dommage pour Roxane qui commence à tomber furieusement amoureuse de ce dernier, alors que Bajazet aime en secret Atalide. Un ambitieux vizir, Acomat, cherche à assoir son ambition en manipulant Atalide pour mettre sur le trône Bajazet. Intrigues politiques, rivalités amoureuses, il y a tout d’un scénario à l’américaine dans cette sublime tragédie qui finira dans un bain de sang.  

Bajazet c Vincent Pontet coll.CF 44Corps à corps de comédiens

Clotilde de Bayser irradie dans le rôle de Roxane, amoureuse impérieuse et blessée, orgueilleuse et cruelle. La comédienne parvient à imprimer à son personnage la douleur et l’ironie d’une femme de pouvoir trompée par les siens, trahie et qui en devient dangereuse. Autorité et larmes à la fois. Dans le rôle du vizir, Denis Podalydès est tour à tour manipulateur et naïf, instrument misérable d’un pouvoir corrompu. La manière dont il habite littéralement les alexandrins est remarquable. A leurs côtés, Laurent Natrella campe un Bajazet introverti et soumis, et Rebecca Marder, toute jeune recrue du Français qui a déjà une longue carrière cinématographique derrière elle, une Atalide juvénile et manipulée. Entendre ce texte vibrant d’émotions réfrénées et explosives, c’est une expérience délibérément salutaire et réjouissante. 

Hélène Kuttner

[Crédits Photos : © Vincent Pontet]

 

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
127 vues
Spectacle
127 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
210 vues
Art
210 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
176 vues
Spectacle
176 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]