clubartistikrezo copie


Grand Finale

De Hofesh Shechter

Avec Chien-Ming Chang, Frédéric Despierre (assistant répétiteur), Rachel Fallon, Mickael Frappat, Yeji Kim, Kim Kohlmann, Erion Kruja, Merel Lammers, Attila Ronai, Diogo Sousa (danseurs)

et

James Adams, Chris Allan, Rebekah Allan, Mehdi Ganjvar, Sabio Janiak, Desmond Neysmith (musiciens)

Du 14 au 24 juin 2017

Tarifs : 18€-32€

Réservation par tél. au 01.42.74.22.77   

Durée : 2h (avec entracte de 20 min)

Grande Halle de La Villette
M° Porte de Pantin / Porte de La Villette

www.theatredelaville-paris.com

Du 14 au 24 juin 2017

Le Théâtre de la Ville et La Villette s’associent pour la création mondiale de la nouvelle pièce de Hofesh Shechter: « Grand Finale ». Six musiciens et une dizaine de danseurs font valser la vie et la mort, dans ce qu’elles ont de plus beau et de plus terrifiant. Comme pour nous dire: Plus proches nous sommes de la mort, plus nous avons besoin de danse et de fête.

Hofesh Shechter  Christophe Raynaud de Lage 4C’est une nouvelle de portée mondiale: Hofesh Shechter adoucit ses mœurs! Jusqu’ici, le chorégraphe qui représente, avec Akram Khan, le meilleur de la scène chorégraphique londonienne, avait mis son engagement et sa force au service d’une série de pièces représentant ouvertement les violences sociales et guerrières de notre temps. Dans sa nouvelle pièce créée en première mondiale à la Grande Halle de La Villette, toute l’attention est portée aux civils. Civils en temps de fête, civils en temps de fuite, civils en temps d’hécatombe. Civils amoureux. Amoureux de leurs amis, de leur communauté, de la vie et de la danse...


Où va le monde?

Hofesh Shechter  Christophe Raynaud de Lage 3Qu’ils tombent sous les balles de snipers, qu’ils finissent en charnière, qu’ils soient pris entre des murs de béton, toujours ils forment une communauté sensible, toujours ils aspirent à la danse, toujours ils sont illuminés par l’envie de vivre et par une douceur céleste qui s’oppose aux violences.

Avec « Grand Finale », Shechter veut avertir de la dégradation de l’état mental et spirituel du monde, du fait qu’un grand désastre se prépare...


Mais ce que nous vivons avec les danseurs et les musiciens est avant tout la force de l’énergie vitale, de la fraternité, de la beauté de la rencontre. Malgré toutes nos différences, entre Juifs et Palestiniens notamment, il est possible de pousser les murs pour danser ensemble.

C’est ce que la troupe affirme, notamment dans la seconde partie, quand les airs yiddish et arabes, tous très dansants, mettent une ambiance festive au possible. Et pourtant, la mort continue de hanter la volonté d’être ensemble.


Shechter sur tous les fronts

Hofesh Shechter  Christophe Raynaud de Lage 5Shechter n’est ni idéologue ni idéaliste. Mais avec « Grand Finale », il signe une sorte de manifeste. Un manifeste pour la danse, avant tout.

Parce que les pas cadencés, les regards vers le ciel, les unissons endiablés ou chargés de gravité, et donc tous les mouvements issus des danses traditionnelles et communautaires, portent en eux cette énergie originelle de la danse qui nourrit aujourd’hui, de plus en plus, l’imaginaire des chorégraphes contemporains.

Shechter est chorégraphe, mais aussi compositeur. Et peintre, peut-être. Il signe lui-même les musiques où des tonnerres de basses traversent les rythmes joyeux des danses traditionnelles. Des musiques où les valses de l’orchestre de chambre incarnent cette insouciance rendue mythique par le naufrage du Titanic. Et c’est ce que Shechter veut nous dire: Attention, on coule !


Un spectacle bourré d’espoir

Hofesh Shechter  Christophe Raynaud de Lage 6 copie« Grande Finale » est bien sûr un titre totalement ironique. Pendant que l’orchestre joue, nous allons dans le mur. Mais le spectacle mise entièrement sur la force et la beauté de la danse, dans un engagement total des interprètes, dans des unissons magnifiquement poétiques, dans une danse qui cherche toujours le contact avec les racines.

Manifestement, Shechter est allé au plus près des origines pour trouver l’universel et une danse plus théâtrale, plus concrète, plus douce et plus proche de la peinture, notamment celle de la Renaissance. Dans son discours autour de « Grand Finale », Shechter parle beaucoup de risques et de menaces, mais c’est finalement un spectacle bourré d’espoir comme on en voit rarement.


Thomas Hahn


[Crédits Photo : © Christophe Raynaud Delage ]

Agenda

Vernissages - Paris - Juin 2017

Vernissages - Paris - Juin 2017

Juin 2017Au mois de juin, de nombreux lieux (galeries, musées, centres d'art...) organisent des vernissages accessibles à tous. De très belles découvertes en perspective !

Sorties ciné - Juin 2017

Sorties ciné - Juin 2017

Juin 2017

Quels sont les films qui sortent en Juin dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l'affiche ! Des films pour se faire plaisir, se...

 
Prev Next

Adopte un Mentaliste - Giorgio - Apollo Théâtre

Adopte un Mentaliste - Giorgio - Apollo Théâtre

Du 1er au 29 juillet 2017 Après 7 saisons de records avec Mental Expert, Giorgio le Mentaliste est de retour avec son nouveau spectacle : Adopte un Mentaliste. 

Couple mode d'emploi - Théâtre la Boussole

Couple mode d'emploi - Théâtre la Boussole

Du 28 juin au 10 septembre 2017 Une nouvelle comédie se voulant être le reflet de la vie avec ces petits travers. Ils croquent avec délire toutes les scènes de la...

Roukiata, tombe le masque - Le Point Virgule

Roukiata, tombe le masque  - Le Point Virgule

À partir du 5 juillet 2017 Roukiata Ouedraogo revient avec son troisième seule en scène Roukiata tombe le masque.

Au boulot ! - Le Point Virgule

Au boulot ! - Le Point Virgule

Du 6 au 28 août 2017 Laissez‐vous emporter dans l'univers de Marie Desroles.

Le contraire de l'inverse - La comédie des 3 Bornes

Le contraire de l'inverse - La comédie des 3 Bornes

Du 15 juin au 27 juillet 2017 Cet été faites une pause humour rafraichissante avec Link à la Comédie des 3 Bornes. "Ce n'est pas un One Man Show pour les geeks...

Tristan Lopin - Théâtre du Marais

Tristan Lopin - Théâtre du Marais

À partir de 22 juin 2017 Tristan Lopin souffre sévèrement de dépendance affective. Fraichement largué par son boyfriend, il nous conte ses déboires émotionnels...

On n'est pas sorti de l'auberge - Apollo Théâtre

On n'est pas sorti de l'auberge - Apollo Théâtre

Du 23 juin au 29 juillet 2017 4 inconnus se retrouvent bloqués dans une auberge en pleine campagne…Bienvenue à "L'auberge des 4 bois", une auberge paisible située dans un cadre naturel...

35ème édition du Festival Mimos

35ème édition du Festival Mimos

Du 24 au 29 juillet 2017 Créé en 1983, le festival Mimos s’attache à refléter toute la diversité d’un art reposant sur le corps en mouvement : mime, théâtre gestuel...

Festival du conte 2017

Festival du conte 2017

Du 7 au 10 août 2017 Le Festival du conte de Capbreton embarque des artistes à l’âme bien trempée pour une édition aventureuse, non exempte de risques, comme il se doit.

Festival de Carcassonne 2017

Festival de Carcassonne 2017

Du 27 juin au 31 juillet 2017 Christophe Maé, Michel Sardou, Trust, Europe mais aussi les Pixies... Bref, du lourd il y aura cet été grâce à la nouvelle édition du...

Festival de Lacoste 2017

Festival de Lacoste 2017

Du 15 au 24 juillet 2017 Créé par Pierre Cardin il y a seize ans dans le lieu insolite, surprenant et inoubliable que sont les Carrières du château du Marquis de...

Festival d'Avignon 2017

Festival d'Avignon 2017

Du 6 au 26 juillet 2017 C’est parce que l’œuvre d’art n’est ni tangible, ni matérielle, ni vérifiable, ni réaliste, ni exacte, ni véridique, ni avérée, ni certifiée, ni rationnelle, qu’elle...

Les voyages immobiles au Tarmac

Les voyages immobiles au Tarmac

Le 17 juin 2017 Présentation du projet : "Lors de la rencontre au mois d’octobre, nous étions des inconnus, vingt-trois individus, embarqués tous les samedis après-midi. Tout d’abord nous nous sommes...

Les Diablogues de Roland Duvillard - Comédie des Champs - Élysées

Les Diablogues de Roland Duvillard - Comédie des Champs - Élysées

Du 20 septembre au 30 décembre 2017 Des dialogues parfois délirants, quelquefois absurdes, dont la seule prétention est de faire rire avec légèreté et sans bêtise.

Tania Dutel - Le Grand Point Virgule

Tania Dutel - Le Grand Point Virgule

Le samedie 24 juin 2017 Les femmes sont moins drôles que les hommes.Ca a été prouvé scientifiquement… par des hommes.