clubartistikrezo copie


Tree of Codes

De Wayne McGregor et Olafur Eliasson

Avec Marie-Agnès Gillot, Lydie Vareilhes, Lucie Fenwick, Jérémie Bélingard, Sébastien Bertaud, Julien Meyzindi (Opéra de Paris) et Catarina Carvalho, Travis Clausen-Knight, Alvaro Dule, Louis McMiller, Daniela Neugebauer, James Pett, Fukiko Takase, Po-Lin Tung, Jessica Wright (Random Dance Company)

Du 6 au 23 février 2017

Tarifs : 23€ - 110€

Réservation par tél. au 08 92 89 90 90

Durée : 80 min

Opéra Garnier
place de l'Opéra
75009 Paris
M° Opéra

www.operadeparis.fr

 

Du 6 au 23 février 2017

« Tree of Codes » est un spectacle de danse, un ballet endiablé signé Wayne McGregor. Et pourtant! La véritable star est le célèbre plasticien danois qui emporte tout par un bouquet final où les dorures de la salle Garnier font partie du spectacle. Et on termine sur le sentiment d’avoir vécu un moment exceptionnel.




Joel Chester Fildes-Tree-of-Codes--Joel-Chester-Fildes--17--1600Outre son engagement écologiste et son travail sur les éléments et la lumière, Eliasson a prouvé mainte fois être un véritable shaman des miroirs et reflets lumineux.

Dans « Tree of Codes », il en donne la preuve par trois fois. D’abord, quand dans le noir total les danseurs passent une main ou un bras dans une sorte d’entonnoir réfléchissant. Démultipliées comme dans un kaléidoscope, leurs extrémités prennent des allures monstrueuses et autrement fantasmagoriques.

Joel Chester Fildes-Tree-of-Codes--Joel-Chester-Fildes--3--1600Ensuite, quand duos ou petits groupes sont mis en abyme par un système de miroirs étonnant, où différents effets s’appliquent à une seule image, où le reflet se teinte, alors que les costumes sont de couleur chair, où se crée un monde merveilleux mélangeant le réel et l’irréel.

Au bouquet final, les dorures de la salle du XIXe siècle reçoivent les illuminations orange ou violettes depuis le plateau, où deux ronds géants tournent dans une grille séparant scène et salle. Design, couleurs et show lumineux semblent avoir été pensés dès le départ pour cet écrin parisien qui s’anime et se reflète sur le plateau. De quoi rendre jaloux Lido et Moulin Rouge réunis.

Eliasson brille. Et la danse?

TreeOfCodes carousel JoelChesterFildes production 4« Tree of Codes » réunit six danseurs du Ballet de l’Opéra et neuf de Random Dance, la compagnie de McGregor. Les plus beaux solos et duos appartiennent à Jérémie Bélingard et Marie-Agnès Gillot, laquelle ajoute à l’extrême puissance corporelle du style McGregor une élégance stupéfiante, grâce à une fluidité hors pair.

Les danseurs de McGregor apportent non seulement une détermination absolue à se jeter dans leurs extrêmes développés, simultanément horizontaux et verticaux. Ils font bien plus pour apporter leur touche: Random Dance amène sur ce plateau des coiffures colorées et des couleurs de peau qu’on n’y voit guère, inimaginable au sein de la troupe parisienne. Par contre, si leur speed-dance sait impressionner, elle est aussi diablement répétitive.



« Tree of Codes » a été créé en 2015 à Manchester et arrive maintenant à l’Opéra Garnier, visiblement la salle qu’il fallait à ses effets visuels. Mais ce ballet contemporain ne serait pas complet sans la musique d’une autre star de la scène internationale. La bande son est signée Jamie xx. Et là, tout est affaire de goût personnel. De goûts, même. Car il y en a pour tous les goûts, de la pop à la techno etc. etc., sans cohérence ni ambition de construire un parcours.

Jamie xx, brainstorming musical

Pour composer les titres de la bande son, Jamie xx s’est laissé porter par les univers et les personnalités de McGregor et Eliasson. C’est sa première collaboration à un spectacle chorégraphique et il a laissé libre cours aux inspirations reçues.

Le résultat est un brainstorming où l’on à l’impression de partir pour une balade sur les ondes. Mais c’est vrai aussi pour les tableaux visuels et la danse qui puise à plusieurs sources, y inclus l’athlétisme, le ballet classique et Balanchine.

Little Shao   Opera national de Paris-DSC 2187 Pre Generale Little Shao-1600On ne peut cependant reprocher au spectacle « Tree of Codes » sa dramaturgie errante. L’approche fragmentaire participe du code-source de la pièce qui est inspirée du livre éponyme de l’écrivain américain Jonathan Safran Foer. Cet objet fait de papier, de mots et de découpage dans le papier même n’est pas tant un ouvrage littéraire constituant un récit qu’une œuvre plastique et conceptuelle qui prend la forme physique d’un livre.

La démarche de Foer rebondit sur l’écriture de l’écrivain surréaliste polonais Bruno Schulz, créateur d’un univers expressionniste qui a déjà inspiré Joseph Nadj et d’autres chorégraphes. « Tree of Codes » est avant tout une démonstration de puissance visuelle et cinétique, une revue post-industrielle où se croisent pop et baroque, arts chorégraphique et visuels, danseurs de ballet et contemporains.



Thomas Hahn


[Crédits Photo 1-3 : © Joel Chester Fildes/ Photo 4 : © Little Shao]

Agenda

Vernissages - Paris - Juin 2017

Vernissages - Paris - Juin 2017

Juin 2017Au mois de juin, de nombreux lieux (galeries, musées, centres d'art...) organisent des vernissages accessibles à tous. De très belles découvertes en perspective !

Sorties ciné - Juin 2017

Sorties ciné - Juin 2017

Juin 2017

Quels sont les films qui sortent en Juin dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l'affiche ! Des films pour se faire plaisir, se...

 
Prev Next

Couple mode d'emploi - Théâtre la Boussole

Couple mode d'emploi - Théâtre la Boussole

Du 28 juin au 10 septembre 2017 Une nouvelle comédie se voulant être le reflet de la vie avec ces petits travers. Ils croquent avec délire toutes les scènes de la...

Roukiata, tombe le masque - Le Point Virgule

Roukiata, tombe le masque  - Le Point Virgule

À partir du 5 juillet 2017 Roukiata Ouedraogo revient avec son troisième seule en scène Roukiata tombe le masque.

Au boulot ! - Le Point Virgule

Au boulot ! - Le Point Virgule

Du 6 au 28 août 2017 Laissez‐vous emporter dans l'univers de Marie Desroles.

Le contraire de l'inverse - La comédie des 3 Bornes

Le contraire de l'inverse - La comédie des 3 Bornes

Du 15 juin au 27 juillet 2017 Cet été faites une pause humour rafraichissante avec Link à la Comédie des 3 Bornes. "Ce n'est pas un One Man Show pour les geeks...

Tristan Lopin - Théâtre du Marais

Tristan Lopin - Théâtre du Marais

À partir de 22 juin 2017 Tristan Lopin souffre sévèrement de dépendance affective. Fraichement largué par son boyfriend, il nous conte ses déboires émotionnels...

On n'est pas sorti de l'auberge - Apollo Théâtre

On n'est pas sorti de l'auberge - Apollo Théâtre

Du 23 juin au 29 juillet 2017 4 inconnus se retrouvent bloqués dans une auberge en pleine campagne…Bienvenue à "L'auberge des 4 bois", une auberge paisible située dans un cadre naturel...

35ème édition du Festival Mimos

35ème édition du Festival Mimos

Du 24 au 29 juillet 2017 Créé en 1983, le festival Mimos s’attache à refléter toute la diversité d’un art reposant sur le corps en mouvement : mime, théâtre gestuel...

Festival du conte 2017

Festival du conte 2017

Du 7 au 10 août 2017 Le Festival du conte de Capbreton embarque des artistes à l’âme bien trempée pour une édition aventureuse, non exempte de risques, comme il se doit.

Festival de Carcassonne 2017

Festival de Carcassonne 2017

Du 27 juin au 31 juillet 2017 Christophe Maé, Michel Sardou, Trust, Europe mais aussi les Pixies... Bref, du lourd il y aura cet été grâce à la nouvelle édition du...

Festival de Lacoste 2017

Festival de Lacoste 2017

Du 15 au 24 juillet 2017 Créé par Pierre Cardin il y a seize ans dans le lieu insolite, surprenant et inoubliable que sont les Carrières du château du Marquis de...

Festival d'Avignon 2017

Festival d'Avignon 2017

Du 6 au 26 juillet 2017 C’est parce que l’œuvre d’art n’est ni tangible, ni matérielle, ni vérifiable, ni réaliste, ni exacte, ni véridique, ni avérée, ni certifiée, ni rationnelle, qu’elle...

Les voyages immobiles au Tarmac

Les voyages immobiles au Tarmac

Le 17 juin 2017 Présentation du projet : "Lors de la rencontre au mois d’octobre, nous étions des inconnus, vingt-trois individus, embarqués tous les samedis après-midi. Tout d’abord nous nous sommes...

Les Diablogues de Roland Duvillard - Comédie des Champs - Élysées

Les Diablogues de Roland Duvillard - Comédie des Champs - Élysées

Du 20 septembre au 30 décembre 2017 Des dialogues parfois délirants, quelquefois absurdes, dont la seule prétention est de faire rire avec légèreté et sans bêtise.

Tania Dutel - Le Grand Point Virgule

Tania Dutel - Le Grand Point Virgule

Le samedie 24 juin 2017 Les femmes sont moins drôles que les hommes.Ca a été prouvé scientifiquement… par des hommes.

Ceci n'est pas une comédie romantique - Théâtre du Funambule

Ceci n'est pas une comédie romantique - Théâtre du Funambule

Du 5 juillet au 1 octobre 2017 Camille, pétillante, moderne et libérée, croque les hommes à pleines dents. Chris, lui, se fait piétiner par sa copine depuis des années et s'enlise...