clubartistikrezo copie


la_trafiquante2

Spectacle pour enfants
Maison de la poésie

Jusqu’au 15 mars 2009

On a beau chercher, on se demande à quels enfants s’adresse La Trafiquante censée jouer pour eux à la Maison de la poésie… Dès six ans, vraiment ?...

Le pari est forcément risqué lorsqu’il s’agit de séduire en poésie des enfants pour lesquels l’apprentissage de la parole n’est pas si loin... Et pourtant, la poésie devrait être le moyen par excellence d’une approche artiste, ludique et musicale du langage. Dans La Trafiquante, les poèmes de Rouzeau, Norac, Roubaud, Pittau et Kaplan semblaient finement choisis, mélange de mots en tension légère, juste entre ce qu’il faut de figuratif et d’abstrait pour accrocher puis laisser imaginer l’enfant. Alors pourquoi sort-on déçu de ce moment de poésie pour nos petits ?

La prestation de Laura Bruhl est loin d’être nulle et non avenue, pourtant elle semble inappropriée, inadaptée et à la poésie, et aux enfants. Beaucoup de convictions dans le bleu intense de ses yeux, beaucoup de visages pour nombre de mots, et l’on déplore qu’une trop grande intensité prenne sur la poésie, et la détrône, injustement. Les mots défilent à une vitesse que l’on peine à suivre, et l’on se perd en plus à regarder un jeu corporel qui nous en décroche. Quel dommage quand la poésie devrait être semée de respirations, de silences qui nous permettent de la suivre, de la sourire et de la rêver.

On aime pourtant certains éléments dans la mise en scène de Bérangère Vantusso, éléments qui auraient pu _dû_ être percutants. On aime que Laura Bruhl aillent tirer la poésie de boîtes illustrées. Le geste est beau : l’actrice ouvre une boîte, allant comme libérer les mots pour les enfiler sur la scène avant de les y renfermer, pour se tourner vers d’autres boîtes qui sont autant de nouveaux poèmes. On se réjouit au sommet du spectacle, que de l’une de ces boîtes émergent des animaux figurés par de simples cailloux, des cailloux à l’image de ceux que les enfants se plaisent à ramasser. A ce moment là, on se dit même que l’on a failli capter petits et grands et l’on se demande pourquoi ce moment vient si tard. Pourquoi ne pas avoir fait vivre davantage la marionnette, ou encore les papiers et ciseaux sortis des boîtes précédentes ?

Avec La Trafiquante, on sent bien que l’on est passé à côté d’un très joli spectacle qui aurait pu éveiller nos enfants à l’art poétique. Reste que l’on est passé à côté. Tout va bien trop vite, et tout est trop trafiqué, trop joué pour sauver notre attention d’adulte. Imaginez ce qu’il en est de l’attention d’un enfant de six ans, et même fils d’enseignant !... Ce spectacle s’est leurré contre l’âge tendre et n’a pas eu la force de séduire au-delà ; N’y emmenez pas vos enfants pour une initiation à la poésie.

Christine Sanchez

 

N.B : en lien avec le spectacle, l’exposition « Papa, maman, j’ai rencontré un poète vivant ».

Jusqu'au 1er mars : Lundi, mercredi, jeudi à 14h30 (relâche exceptionnelle le 18 février), samedi et dimanche à 15h

Du 2 au 15 mars : Mercredi à 14h30, samedi et dimanche à 15h

Tarif : 5€ enfant, 10€ adulte

Réservations : 01 44 54 53 00 (du mardi au samedi de 14h à 18h)

Maison de la Poésie

Passage Molière

157, rue Saint Martin

75003 Paris

M° Rambuteau – RER Les Halles

 

 

Agenda

Vernissages - Paris - Juin 2017

Vernissages - Paris - Juin 2017

Juin 2017Au mois de juin, de nombreux lieux (galeries, musées, centres d'art...) organisent des vernissages accessibles à tous. De très belles découvertes en perspective !

Sorties ciné - Juin 2017

Sorties ciné - Juin 2017

Juin 2017

Quels sont les films qui sortent en Juin dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l'affiche ! Des films pour se faire plaisir, se...

 
Prev Next

Couple mode d'emploi - Théâtre la Boussole

Couple mode d'emploi - Théâtre la Boussole

Du 28 juin au 10 septembre 2017 Une nouvelle comédie se voulant être le reflet de la vie avec ces petits travers. Ils croquent avec délire toutes les scènes de la...

Roukiata, tombe le masque - Le Point Virgule

Roukiata, tombe le masque  - Le Point Virgule

À partir du 5 juillet 2017 Roukiata Ouedraogo revient avec son troisième seule en scène Roukiata tombe le masque.

Au boulot ! - Le Point Virgule

Au boulot ! - Le Point Virgule

Du 6 au 28 août 2017 Laissez‐vous emporter dans l'univers de Marie Desroles.

Le contraire de l'inverse - La comédie des 3 Bornes

Le contraire de l'inverse - La comédie des 3 Bornes

Du 15 juin au 27 juillet 2017 Cet été faites une pause humour rafraichissante avec Link à la Comédie des 3 Bornes. "Ce n'est pas un One Man Show pour les geeks...

Tristan Lopin - Théâtre du Marais

Tristan Lopin - Théâtre du Marais

À partir de 22 juin 2017 Tristan Lopin souffre sévèrement de dépendance affective. Fraichement largué par son boyfriend, il nous conte ses déboires émotionnels...

On n'est pas sorti de l'auberge - Apollo Théâtre

On n'est pas sorti de l'auberge - Apollo Théâtre

Du 23 juin au 29 juillet 2017 4 inconnus se retrouvent bloqués dans une auberge en pleine campagne…Bienvenue à "L'auberge des 4 bois", une auberge paisible située dans un cadre naturel...

35ème édition du Festival Mimos

35ème édition du Festival Mimos

Du 24 au 29 juillet 2017 Créé en 1983, le festival Mimos s’attache à refléter toute la diversité d’un art reposant sur le corps en mouvement : mime, théâtre gestuel...

Festival du conte 2017

Festival du conte 2017

Du 7 au 10 août 2017 Le Festival du conte de Capbreton embarque des artistes à l’âme bien trempée pour une édition aventureuse, non exempte de risques, comme il se doit.

Festival de Carcassonne 2017

Festival de Carcassonne 2017

Du 27 juin au 31 juillet 2017 Christophe Maé, Michel Sardou, Trust, Europe mais aussi les Pixies... Bref, du lourd il y aura cet été grâce à la nouvelle édition du...

Festival de Lacoste 2017

Festival de Lacoste 2017

Du 15 au 24 juillet 2017 Créé par Pierre Cardin il y a seize ans dans le lieu insolite, surprenant et inoubliable que sont les Carrières du château du Marquis de...

Festival d'Avignon 2017

Festival d'Avignon 2017

Du 6 au 26 juillet 2017 C’est parce que l’œuvre d’art n’est ni tangible, ni matérielle, ni vérifiable, ni réaliste, ni exacte, ni véridique, ni avérée, ni certifiée, ni rationnelle, qu’elle...

Les voyages immobiles au Tarmac

Les voyages immobiles au Tarmac

Le 17 juin 2017 Présentation du projet : "Lors de la rencontre au mois d’octobre, nous étions des inconnus, vingt-trois individus, embarqués tous les samedis après-midi. Tout d’abord nous nous sommes...

Les Diablogues de Roland Duvillard - Comédie des Champs - Élysées

Les Diablogues de Roland Duvillard - Comédie des Champs - Élysées

Du 20 septembre au 30 décembre 2017 Des dialogues parfois délirants, quelquefois absurdes, dont la seule prétention est de faire rire avec légèreté et sans bêtise.

Tania Dutel - Le Grand Point Virgule

Tania Dutel - Le Grand Point Virgule

Le samedie 24 juin 2017 Les femmes sont moins drôles que les hommes.Ca a été prouvé scientifiquement… par des hommes.

Ceci n'est pas une comédie romantique - Théâtre du Funambule

Ceci n'est pas une comédie romantique - Théâtre du Funambule

Du 5 juillet au 1 octobre 2017 Camille, pétillante, moderne et libérée, croque les hommes à pleines dents. Chris, lui, se fait piétiner par sa copine depuis des années et s'enlise...