olgaOK.png

Lorenzo_et_le_Duc_RRRRR

Fêtes Nocturnes de Grignan 2017 : un assemblage des genres exceptionnel !

Lorenzo_et_le_Duc_RRRRRJusqu’au 19 août 2017

Dans Lorenzaccio, Alfred de Musset présente un héros romantique italien dans la Florence du XVIe siècle. 
L’œuvre impose son rythme haletant au Château de Grignan en pleine soirée estivale du festival annuel, les Fêtes Nocturnes. 

Discours

Avignon OFF 2017 : à découvrir aussi...

DiscoursDu 7 au 30 juillet 2017

 Le Discours à la nation d'Ascanio Celestini et Contrepoint de Yan Raballand : deux pièces passionnantes à découvrir aussi à Avignon OFF.

Ibsen Huis Christophe Raynaud De Lage

Avignon 17, troisième épisode : Simon Stone embrase le Festival In avec  « Ibsen Huis » et Denis Lavant le Off avec Beckett

Ibsen Huis Christophe Raynaud De Lage

Le jeune metteur en scène australien Simon Stone se produit pour la première fois au Festival d’Avignon avec les acteurs du Toneelgroep Amsterdam autour des oeuvres d’Ibsen revisitées à l’époque contemporaine. Le résultat est éblouissant de puissance et d’émotion. Dans une scénographie transparente, une maison de vacances ouverte aux regards, des membres d’une même famille s’épuisent à vaincre l’infernale spirale des perversités et des névroses. Au Théâtre des Halles, Denis Lavant, dirigé par Jacques Osinski, nous offre la prose singulière et énigmatique de Samuel Beckett. 

Athènes Birgit photo principale copie copie copie copie

Avignon 17, deuxième épisode : nos coups de coeur du In et du Off

Athènes Birgit photo principale copie copie copie copie

Le souffle magique de « Sopro » signé Tiago Rodrigues au Cloître des Carmes, le forum politique du tout jeune Birgit Ensemble « Dans les ruines d’Athènes », ainsi que nos premiers coups de coeur du Off : « Juliette » au Théâtre des Halles, « Le voyage de Dranreb Cholb » au Cabestan et « Ma Comédie Française » au Petit Louvre. Le In et le Off sont au coude à coude pour interroger le monde sous tous ses aspects. 

Antigone Christophe Raynaud De Lage

Avignon 17, premier épisode : destins croisés entre Shizuaoka, Paris et Saïgon

 

Antigone Christophe Raynaud De LageDe l’« Antigone » japonaise de Satoshi Miyagi qui marche sur l’eau aux « Parisiens » débridés d’Olivier Py, en passant par le « Saïgon » superbement mélodramatique de Caroline Guiela Nguyen, nouvelle artiste associée de l’Odéon, la 71e édition du Festival d’Avignon croise les chemins du Bien et du Mal par la transgression totale à Paris, la tempérance bouddhiste en Grèce ou les déchirures des exilés vietnamiens. Une manière de raconter des histoires à un public qui en redemande, curieux de formes nouvelles et de destins mystérieux. 

ohmygod

Oh my god, une comédie endiablée au Tristan Bernard

ohmygod

Dans une salle paroissiale où les mines dévotes sont de mise, se déroulent prières enthousiastes, exploits quasi-pornographiques, sorcelleries de marionnettes et défoulements en tous genres aussi déjantés les uns que les autres.

le-dindon copie

Le dindon, une version juvénile au Lucernaire

le-dindon copie

Joué par la toute jeune troupe sortie de l'Ecole du Lucernaire, Le dindon adapté et raccourci adopte un ton modernisé. Au diable quelques maladresses de débutants, la détente et le rire sont assurés.

monsieur-de-pourceaugnac-eventail-3-josephine-lointaine_PNG

Monsieur de Pourceaugnac : une comédie musicale irrésistible

monsieur-de-pourceaugnac-eventail-3-josephine-lointaine_PNGJusqu’au 2 juillet 2017

Molière a écrit Monsieur de Pourceaugnac. Cette huitième comédie fut créée en octobre 1669 au Château de Chambord. Les parties musicales étaient alors composées et données en intermèdes par Jean-Baptiste Lully faisant de l’œuvre un ballet. En 2016, le Théâtre de l’Éventail (11 années d’existence) a souhaité explorer la tradition de la comédie-ballet, en reprenant à Chambord même un burlesque Monsieur de Pourceaugnac. Pour cette création, le Théâtre de l’Éventail s’est associé à l’Ensemble de musique baroque La Rêveuse. Adieu, les intermèdes !

richard_3carno_declair

Richard III, une fureur royale

richard_3carno_declairJusqu'au 29 juin 2017

En deux heures trente et surtitré, le spectacle intense de Thomas Ostermeier enflamme la  salle. Richard III, monstre virtuose, génie du mal, fascine sous les traits de l'interprète prodigieux qu'est Lars Eidinger.

radeau jean-louis fernandez 2

Le radeau de la Méduse, naufrage de l'humanité

radeau jean-louis fernandez 2Jusqu'au 30 juin 2017

Treize enfants sont sur une chaloupe à la dérive : le drame, qui rappelle celui du  Radeau de la Méduse au 19e siècle, est inspiré d'un fait réel de la seconde guerre  mondiale, celui du torpillage d'un navire anglais qui éloignait les enfants du  largage des bombes.

al 24

Massacre familial dans le Jardin d’Alphonse

 

al 24Chez les Lemarchand réunis durant cet improbable déjeuner, les mauvais esprits se sont réunis pour charger le ciel de révélations historiques. Ces nuages existentiels ressemblent à des cumulus qui dérangent beaucoup, mais qui nous réjouissent et laissent aux acteurs le délicieux plaisir d’exprimer leurs personnalités hautes en couleurs.


Kunst 05 - Sanne Peper

Du grand Art - par TgStan et Dood Paard à la Bastille

Kunst 05 - Sanne PeperJusqu'au 30 juin 2017

« Art » de Yasmina Reza est montée par deux collectifs qui font parler d’eux, les Belges TgStan et les Néerlandais Dood Paard. La  comédie réjouissante sur l’art et l’amitié prend dans la bouche des comédiens flamands une couleur rugueuse, tonique et délestée de l’intelligentsia parisienne. En phase totale avec le public qui participe, le spectacle est un régal d’intelligence et de joyeuse vitalité qui fait du bien.


une vie4

Une vie de Pascal Rambert : un théâtre vital

une vie4Jusqu'au 2 juillet 2017

Ecrite spécialement pour six acteurs de la Comédie Française, Une vie de Pascal Rambert renoue avec les fondements de l’art du théâtre, brassant haut le verbe, les corps et les voix. Extraordinaires, les interprètes sont coulés dans les mots ou réciproquement.

002

Ceux qui avaient choisi : un spectacle brûlant à la Contrescarpe

002Jusqu'au 14 juin 2017

Charlotte Delbo, qui n’avait pas choisi sa captivité dans les camps de la mort en 1943, avait choisi de résister, de se battre contre l’occupant nazi, tout en restant follement amoureuse de son mari Georges Dudach, condamné à mort en 1942 alors qu’ils étaient tous deux en prison. Plus tard, celle qui fut la secrétaire de Louis Jouvet n’a cessé d’écrire. Sa pièce « Ceux qui avaient choisi », composée en 1967, n’a été publiée que récemment. C’est un chef-d’oeuvre remarquablement porté à la scène par Boris Herszbojn et ses comédiens.

20162017 LeFroidAugmentAvecLaClarteFERNANDEZJeanLouis 086

Claude Duparfait fait revenir le jeune Thomas Bernhard à la Colline

20162017 LeFroidAugmentAvecLaClarteFERNANDEZJeanLouis 086Jusqu'au 18 juin 2017

Thomas Bernhard revient au Théâtre de la Colline à 13 ans, par le biais d’un spectacle conçu par Claude Duparfait à partir de cinq romans autobiographiques de l’auteur. Son passage traumatique dans un institut dirigé par un nazi en 1944, sa rébellion contre les études classiques, son amour pour un grand père écrivain et philosophe, c’est toute la jeunesse et la genèse de cette oeuvre unique qui se trouve explorée dans cette production polyphonique, jaillissante et généreuse portée par cinq merveilleux comédiens.

l hotel 140

L’Hôtel du Libre-Échange : une bulle de fantaisie et de folie au Français

l hotel 140Jusqu'au 25 juillet 2017

Isabelle Nanty signe sa première mise en scène à la Comédie Française. Dans des décors et des costumes de Christian Lacroix, le burlesque noir de Feydeau se patine de mélancolie et Christian Hecq est absolument irrésistible.

L-OMBRE-DE-STELLA GiovanniCittadiniCesi 008

Eclat d'un monologue au Rond-Point

L-OMBRE-DE-STELLA GiovanniCittadiniCesi 008

Mylène est la secrétaire particulière de Stella, une célébrité du monde du théâtre et du cinéma. Ayant touché une grosse somme d'argent pour écrire ses Mémoires, elle narre leur relation entre humiliation et adoration. Seule en scène, elle est interprétée par Denis d'Arcangelo qui impose avec brio l'art de l'ambiguïté.

photo Ruth Walz

A l’Odéon, Dominique Blanc démystifie la Vierge Marie

photo Ruth WalzJusqu'au 3 juin 2017

Dans une scénographie somptueuse, la comédienne donne vie à la mère de Jésus, dans un monologue écrit par l’Irlandais Colm Tóibín mis en scène par la britannique Deborah Warner, qui avait déjà créé le texte avec Fiona Shaw à Broadway. Le récit d’une incompréhension entre une mère perdue et un fils désaxé, entraînant une bande d’illuminés vers la mort et la naissance d’un nouveau monde. Une coproduction Odéon et Comédie-Française.


votre-maman

Votre maman, tout en finesse - Théâtre de l'Atelier

votre-maman

Un fils rend régulièrement visite à sa vieille mère en maison de retraite et le directeur de 
l'établissement accentue entre eux des malentendus cocasses. Une pièce toute en finesse qui parcourt le labyrinthe de la mémoire.
baal2

Baal ou la fureur du poète

baal2Du 20 avril au 20 mai 2017

Baal est l'archétype du poète désespéré qui se heurte au monde. Comment créer et garder sa
ferveur quand tout autour de soi est barbarie ?

Agenda

Sorties ciné - Août 2017

Sorties ciné - Août 2017

Août 2017

Quels sont les films qui sortent en Août dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l'affiche ! Des films pour se faire plaisir, se...