bandeau3-bigbang


grandemagie

Du 7 octobre 2009 au 17 janvier 2010

Dan Jemmett, par une mise en scène des plus justes, toute en rires et en gravité, offre une entrée détonante de La Grande Magie au répertoire de la Comédie Française. Il semble que Dan Jemmett soit parvenu à ressentir et restaurer toutes les subtilités tragi-comiques de La Grande Magie d’Eduardo De Filippo, qu’il porte au sommet, et livre digne de son entrée au panthéon des œuvres théâtrales.



Alors que l’Illusion Comique, l’œuvre cornélienne qui questionne l’illusion pour réfléchir le théâtre, est encore à l’affiche à la Comédie Française, voici qu’une autre œuvre bien plus contemporaine, La Grande Magie, déboule avec son lot d’illusions et de désillusions pour partager l’affiche. Et l’on se réjouit qu’au nom de Corneille s’associe le nom d’Eduardo De Filippo, dramaturge longtemps négligé d’une France qui ne reçoit de l’Italie du XXème siècle que les œuvres de Luigi Pirandello, puis Dario Fo. Avec lui pourtant, c’est la fulgurance du théâtre populaire napolitain qui peut enfin prendre corps sur les planches du théâtre de la République! Cette pièce d’Eduardo De Fillipo, outre son accent très psychologique, amène non sans poésie la gravité de l’illusion. Il faut recevoir cette pièce à la lumière de l’après-guerre, période joyeuse et affairée mais mourante aussi. Il faut mesurer combien d'audace il a fallu pour une telle oeuvre au lendemain du fascisme, en 1948 : une pièce comme une gifle rappelant que quelque puisse être la force du désarroi éprouvé, tout homme a la faculté de choisir entre le réconfort de l’illusion et la réalité aiguë, mais vraie.

Le metteur en scène britannique Dan Jemmett, qui a brillé l’an passé dans sa lecture des Précieuses ridicules pour le théâtre du Vieux-Colombier, a su rendre une atmosphère, volontairement fausse mais encore féérique. Lui aussi a dû s’immerger dans l’après-guerre, optant pour un décor populaire et fantaisiste qui sait nous rappeler aux affects des néo-réalistes. Le théâtre est bien dans le théâtre et si cela nous ennuie parfois, que cela devienne une habitude dans les mises en scènes les plus contemporaines, cette mise en exergue des secrets d’illusions prend tout son sens dans La Grande Magie. Il aurait sans doute été moins pertinent de procéder autrement car le comique de la grande Magie se nourrit justement d’une grossièreté des artifices, qui se fonde notamment sur la grossièreté de ceux du prestidigitateur bonimenteur Otto Marvuglia. Et puis, ce n’est pas parce que beaucoup d’effets sont apparents que la mise en scène se prive de poésie, car Dan Jemmett recourt en même temps à des morceaux de décor qui jouent aux trompe-l’œil, à des costumes d’antan où l’après-guerre revit d’hommes en bretelles et de femmes en robes Marylin.

Denis Podalydès campe un Calogero Di Spelta tout en finesse, qui gagne en esprit à mesure qu’il gagne en folie. Il consent à se prêter à un jeu diabolique et à le prolonger indéfiniment, imposant un rôle en puissance de malin au magicien raté Otto Marvuglia. Hervé Pierre, haut en couleur, emprunt d’un humour caustique et détaché à la Fernandel, nous réjouit de bout en bout en incarnant la face sournoise d’un duo masculin des plus percutants. A ce duo, se mêlent à plaisir des portraits de petites gens dont les préoccupations, loin d’être surannées, viennent s’ajouter en mode majeur, et apportent en réalité comme pour contrebalancer la teneur presque merveilleuse d’une farce sur le cocufiage poussée à son paroxysme.

Si l’artifice scénique résidait pour Eduardo De Filippo, dans la « division nette entre farce et tragédie », La Grande Magie telle que nous l’offre ici Dan Jemett réside heureusement, dans la réunion de la farce et de la tragédie.

Une oeuvre d'une richesse inouïe, forte d'une complexité ludique. Bref, une comédie bien noire, et bien jouissive !

Christine Sanchez


La Grande Magie n’est pas une illusion  Du 8 octobre 2009 au 17 janvier 2009
En matinée à 14h et en soirée à 20h30

Tarifs : de 11 à 37 euros


Comédie Française - Salle Richelieu
Place Colette - 75001 Paris
M° Palais Royal Musée du Louvre ou Pyramide


[Visuel : © Cosimo Mirco Magliocca]

Agenda

Vernissages - Paris - Octobre 2017

Vernissages - Paris - Octobre 2017

Octobre 2017

Au mois de octobre, de nombreux lieux (galeries, musées, centres d'art...) organisent des vernissages accessibles à tous. De très belles découvertes en perspective !

Sorties ciné - Octobre 2017

Sorties ciné - Octobre 2017

Octobre 2017

Quels sont les films qui sortent en Octobre dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l'affiche ! Des films pour se faire plaisir, se...

 
Prev Next

Le fameux Mnozil Brass fait le cirque à la Seine Musicale

Le fameux Mnozil Brass fait le cirque à la Seine Musicale

Le vendredi 3 novembre à 20h30 Les sept musiciens iconoclastes du Mnozil Brass présentent pour la première fois à Paris leur spectacle, virtuose et décalé, créé en 2017 : « Cirque...

Nature morte dans un fossé - Théâtre du Gymnase

Nature morte dans un fossé - Théâtre du Gymnase

Du 18 octobre au 27 décembre 2017 Un patelin paumé entre Gènes et Milan. La nuit. Boy rentre de boite. Emboutit la voiture dans un arbre. Descend, fait quelques pas, et...

M.M.M.M. - Théâtre du Rond Point

M.M.M.M. - Théâtre du Rond Point

Les 20 et 21 octobre 2017 Marie et moi, mais pas ensemble.Jean-Philippe Toussaint évoque sa rencontre, ses amours avec Marie Madeleine Marguerite de Montalte. Créatrice de mode, artiste discrète et femme...

Princesse Pirate ! - Théâtre du Petit Gymnase

Princesse Pirate ! - Théâtre du Petit Gymnase

Du 21 octobre au 5 novembre 2017 Princesse Léa n’a qu’un seul rêve : devenir Pirate ! Mais pour cela elle va devoir échapper à sa vieille Tante poilue qui la...

Un Album - Théâtre du Rond Point

Un Album - Théâtre du Rond Point

Du 11 octobre au 5 novembre 2017 Je voudrais devenir Zouc.Lætitia Dosch, désopilante, incarne des gens, inconnus et normaux, tous extraordinaires, croisés lors de son tour de France. Pôle emploi, castings...

La révolte - Théâtre Les Déchargeurs

La révolte - Théâtre Les Déchargeurs

Du 31 octobre au 9 décembre 2017 Il y a des heures où tient toute la vie et qui sonnent tous les adieux !

Vincent C - Apollo Théâtre

Vincent C - Apollo Théâtre

Du 5 octobre 2017 au 30 décembre 2017 Arrivant du Québec et doté d’un style bien à lui, Vincent C nous amène une magie nouvelle. Ses diableries maltraitent les ficelles traditionnelles...

Le pavé dans la Marne - Théâtre Le Lucernaire

Le pavé dans la Marne - Théâtre Le Lucernaire

Du 18 octobre au 2 décembre 2017 « La guerre de 14, ça c’est du vrai feu d’artifice, pas comme ceux du 14 juillet ! Pourtant, elle a duré beaucoup moins...

Barbara, mes oiseaux pour escorte - Théâtre Les Déchargeurs

Barbara, mes oiseaux pour escorte - Théâtre Les Déchargeurs

Du 10 au 21 octobre 2017 Un voyage autour Barbara à travers ses textes, ses musiques et celles d’Astor Piazzolla. Seules ses chansons parlent d’elle et nous transportent dans son univers...

Fille de personne, hommage à Jeanne Moreau - Théâtre Les Déchargeurs

Fille de personne, hommage à Jeanne Moreau - Théâtre Les Déchargeurs

Du 9 octobre 2017 au 18 décembre 2017 " Elle avait des bagues à chaque doigt... " Deux voix, une guitare... Bonjour Jeanne !

Robin des bois - Théâtre de Ménilmontant

Robin des bois - Théâtre de Ménilmontant

Du 15 octobre au 7 janvier 2018 Plus rien ne va dans le royaume… Le Prince John a profité de l'absence de son frère le Roi pour s'emparer du trône, et, avec...

Les Divalala présentent Femme, femme, femme - Théâtre de Ménilmontant

Les Divalala présentent Femme, femme, femme - Théâtre de Ménilmontant

Du 13 octobre 2017 au 31 décembre 2017 Plus femmes que jamais, les Divalala offrent une redécouverte originale et décoiffante de 50 tubes de la Variété française et internationale.

Chambre 113 - Théâtre de Ménilmontant

Chambre 113 - Théâtre de Ménilmontant

Du 13 octobre 2017 au 30 décembre 2017 Chambre 113, une co-médico musicale romantique, drôle et émouvante, qui va vous faire porter un autre regard sur le monde de l'hôpital.

Un village en trois dés - Fred Pellerin - Théâtre de l'Atelier

Un village en trois dés - Fred Pellerin - Théâtre de l'Atelier

Du 4 octobre au 5 novembre 2017 Fred Pellerin revient à Paris en octobre 2017. Comme dans ses cinq spectacles précédents, il nous entraîne à la découverte des figures hautes en...

L'Inversion de la courbe - Théâtre de Belleville

L'Inversion de la courbe - Théâtre de Belleville

Jusqu'au 3 octobre 2017 Partout où il passe, les chiffres le disent, Paul-Eloi est au sommet. Lorsqu’il se fixe des objectifs, c’est pour les atteindre et les dépasser.