bandeau3-bigbang


François d'Assise - Theatre Artistic AthevainsJusqu'au 11 juillet 2010

Théatre Artistic Athévains

Est-ce idéaliste de vouloir recouvrer l’état « françoisier » dans une époque mercantile, consumériste, avide de production au détriment de la nature, bruyante, polluée, enivrée d’artifices fruits des nouvelles technologies vomissant du nucléaire, de l’amiante, des contrées métallurgiques sans horizon ? Delteil adorant la nature fait passer le message de l’indispensable pour les choses simples, le retour à la vraie vie que le personnage de François d’Assise exprime comme un porte-parole d’exception.

 

Delteil sort François d’Assise de sa célébrité catholique pour en faire non plus un saint mais un exemple à suivre pour le croyant comme pour l’athée. Rien d'étonnant, il est entre les mains d'un écrivain iconoclaste, un « paysan-écrivain » ayant fuit la vie parisienne après avoir été salué par Breton et Aragon comme un créancier de « tant de Diables au corps » (cf le rejet des surréalistes pour l'œuvre de Raymond Radiguet) en publiant en 1922 son premier roman « Sur le fleuve Amour ». Pour faire bref on aime un temps puis on déteste ! Delteil se voit ainsi conspué par Breton après la publication en 1925 de « Jeanne d'Arc » qualifiée de « vaste saloperie » par ce dernier. Las de la vie parisienne et suite à une grave maladie il quitte la littérature et Paris pour goûter les saveurs d'une vie rurale à la tuilerie de Massane avec sa femme Caroline Dudley qui fut la créatrice de la revue nègre. Atypique parcours de cet écrivain liant des amitiés « ad mortem » avec certains (l'écrivain Henri Miller, le poète Frédéric Jacques Temple, les chanteurs Charles Trenet et Georges Brassens, le peintre Pierre Soulages, le comédien Jean-Claude Drouot, le journaliste Jacques Chancel, l'écrivain Jean Louis Bory ou bien encore le documentariste Jean-Marie Drot ) venant confirmer autant son génie créateur que sa soif de provocation comme un désir de construction et de sauvegarde de l'authentique, du grégaire même en réinventant sa propre cuisine paléolithique.

Rien d'étonnant donc à ce que Joseph Delteil donne comme titre à son texte « François d’Assise » plutôt que « Saint François d’Assise ». C’est selon lui à la portée de quiconque parce que dit-il « chacun d’entre nous peut devenir ce personnage sans pour autant être un saint ! » De prime abord , on comprend que ce spectacle singulier n’est pas un hommage rendu à un saint d'éphéméride, même s’il s’agit bien de lui ! Effectivement, avant que l’Eglise de Rome ne le canonise, François, les pieds sur terre, la tête dans les étoiles et le cœur attentif à autrui, est mis face à l’évidence de la richesse dans la famille dans laquelle il naît. C’est un motif originel au détachement dont il fera son « credo » par la suite. Au figuré comme au propre… il va se mettre dans son plus simple apparat. Le François d’Assise de Delteil est un contemporain laïque face aux grattes ciels aux paysages urbains ne cherchant que la reconquête de la nature, du bruit de l’eau, de l’odeur du foin coupé, du chant des oiseaux.

On ne demeure pas « Gros-Jean comme devant » et loin s'en faut face à la mise en scène d’Adel Akim qui dans un lieu clos sur une scène de théâtre ressuscite ou plutôt donne vie au héros Deltheillein avec des épis de blés en tapis mécanique, une pleine lune sous 500 watts et une lumière maîtrisée capable d’habiller la nudité du comédien, le livrer à nous avide d’espace, de grand air, de fleurs pour exister, exulter et communier dans l'osmose du publique imprégné autant que dans celle de l'écriture théâtrale.

 

Robert Bouvier comédien et directeur du théâtre de Neufchâtel (Suisse) qui joue là François d’Assise au Théâtre Artistic Athévains après en avoir adapté le texte original avec Adel Hakim apparaît autant pétri d'émotion que réactif de toutes ses acuités sensorielles, il fusionne littéralement avec la main angélique de Joseph Delteil fourmillante et abreuvante, de ses brossages lumineux, transpirant d'autant de pigments adjectivaux percutants de gourmandise. Le comédien d’origine suisse s'offre et se donne tout entier, se prostitue au meilleur sens du terme pour servir le chemin d'esprit et d'humanité de François d’Assise (et de sainte Claire !) comme candide seconde après seconde du rayonnement de leur vie. Depuis plus de quinze ans comme un pèlerin , un colporteur d'amour infatigable, Robert Bouvier fait voyager cette œuvre, la trempe aux atmosphères des voyages et des scènes comme pour se persuader tel un cartésien qu 'elle n'est pas magique, sans pouvoir s'expliquer pour autant l'étrange conséquence du bonheur qu'elle fait naitre toujours et partout. Souvent il vient à l'issue du spectacle avec des allures de jeune homme, un sourire nourri augmenté d'un regard véhiculé vers les astres pour nous révéler comment ce « François » Deltheillein parle si bien d'amour. L'ordre Franciscain, dans cette messe du comédien après le spectacle, entendra ainsi son message renouvelé tel qu'en l'amour de la nature et le regard tourné vers les plus pauvres, des devoirs humains indémodables transcendant l'idée même de foi.


Francois d'Assise nous emmène aux confins de l'indicible étouffé par l'orgueil en ouvrant nos cœurs à l'amour, nos yeux à l'adoration, nos corps à l'extase comme la philosophie d'une vie, la meilleure que l'on puisse vivre comme voulue par Joseph Delteil.


Yves-Alexandre Julien



François d’Assise

Adaptation théâtrale du roman de Joseph Delteil.

Version scénique : Adel Hakim et Robert Bouvier

Mise en scène : Adel Hakim

Assistante à la mise en scène : Nathalie Jeannet

Jeu : Robert Bouvier

Scénographie : Yves Collet (en collaboration avec Michel Bruguière)

Lumières : Ludovic Buter

Son : Christophe Bollmann


Jusqu'au 11 juillet 2010

Le mardi à 20 h, mercredi et jeudi à 19 h, vendredi et samedi à 20 h 30 ; samedi et dimanche à 16 h.

Location : 01 43 56 38 32.


Théâtre Artistic Athévains

45 rue Richard Lenoir

75011 Paris


www.artistic-athevains.com

 

Agenda

Vernissages - Paris - Octobre 2017

Vernissages - Paris - Octobre 2017

Octobre 2017

Au mois de octobre, de nombreux lieux (galeries, musées, centres d'art...) organisent des vernissages accessibles à tous. De très belles découvertes en perspective !

Sorties ciné - Octobre 2017

Sorties ciné - Octobre 2017

Octobre 2017

Quels sont les films qui sortent en Octobre dans les salles obscures ? De nombreuses bonnes surprises sont à l'affiche ! Des films pour se faire plaisir, se...

 
Prev Next

Le fameux Mnozil Brass fait le cirque à la Seine Musicale

Le fameux Mnozil Brass fait le cirque à la Seine Musicale

Le vendredi 3 novembre à 20h30 Les sept musiciens iconoclastes du Mnozil Brass présentent pour la première fois à Paris leur spectacle, virtuose et décalé, créé en 2017 : « Cirque...

Nature morte dans un fossé - Théâtre du Gymnase

Nature morte dans un fossé - Théâtre du Gymnase

Du 18 octobre au 27 décembre 2017 Un patelin paumé entre Gènes et Milan. La nuit. Boy rentre de boite. Emboutit la voiture dans un arbre. Descend, fait quelques pas, et...

M.M.M.M. - Théâtre du Rond Point

M.M.M.M. - Théâtre du Rond Point

Les 20 et 21 octobre 2017 Marie et moi, mais pas ensemble.Jean-Philippe Toussaint évoque sa rencontre, ses amours avec Marie Madeleine Marguerite de Montalte. Créatrice de mode, artiste discrète et femme...

Princesse Pirate ! - Théâtre du Petit Gymnase

Princesse Pirate ! - Théâtre du Petit Gymnase

Du 21 octobre au 5 novembre 2017 Princesse Léa n’a qu’un seul rêve : devenir Pirate ! Mais pour cela elle va devoir échapper à sa vieille Tante poilue qui la...

Un Album - Théâtre du Rond Point

Un Album - Théâtre du Rond Point

Du 11 octobre au 5 novembre 2017 Je voudrais devenir Zouc.Lætitia Dosch, désopilante, incarne des gens, inconnus et normaux, tous extraordinaires, croisés lors de son tour de France. Pôle emploi, castings...

La révolte - Théâtre Les Déchargeurs

La révolte - Théâtre Les Déchargeurs

Du 31 octobre au 9 décembre 2017 Il y a des heures où tient toute la vie et qui sonnent tous les adieux !

Vincent C - Apollo Théâtre

Vincent C - Apollo Théâtre

Du 5 octobre 2017 au 30 décembre 2017 Arrivant du Québec et doté d’un style bien à lui, Vincent C nous amène une magie nouvelle. Ses diableries maltraitent les ficelles traditionnelles...

Le pavé dans la Marne - Théâtre Le Lucernaire

Le pavé dans la Marne - Théâtre Le Lucernaire

Du 18 octobre au 2 décembre 2017 « La guerre de 14, ça c’est du vrai feu d’artifice, pas comme ceux du 14 juillet ! Pourtant, elle a duré beaucoup moins...

Barbara, mes oiseaux pour escorte - Théâtre Les Déchargeurs

Barbara, mes oiseaux pour escorte - Théâtre Les Déchargeurs

Du 10 au 21 octobre 2017 Un voyage autour Barbara à travers ses textes, ses musiques et celles d’Astor Piazzolla. Seules ses chansons parlent d’elle et nous transportent dans son univers...

Fille de personne, hommage à Jeanne Moreau - Théâtre Les Déchargeurs

Fille de personne, hommage à Jeanne Moreau - Théâtre Les Déchargeurs

Du 9 octobre 2017 au 18 décembre 2017 " Elle avait des bagues à chaque doigt... " Deux voix, une guitare... Bonjour Jeanne !

Robin des bois - Théâtre de Ménilmontant

Robin des bois - Théâtre de Ménilmontant

Du 15 octobre au 7 janvier 2018 Plus rien ne va dans le royaume… Le Prince John a profité de l'absence de son frère le Roi pour s'emparer du trône, et, avec...

Les Divalala présentent Femme, femme, femme - Théâtre de Ménilmontant

Les Divalala présentent Femme, femme, femme - Théâtre de Ménilmontant

Du 13 octobre 2017 au 31 décembre 2017 Plus femmes que jamais, les Divalala offrent une redécouverte originale et décoiffante de 50 tubes de la Variété française et internationale.

Chambre 113 - Théâtre de Ménilmontant

Chambre 113 - Théâtre de Ménilmontant

Du 13 octobre 2017 au 30 décembre 2017 Chambre 113, une co-médico musicale romantique, drôle et émouvante, qui va vous faire porter un autre regard sur le monde de l'hôpital.

Un village en trois dés - Fred Pellerin - Théâtre de l'Atelier

Un village en trois dés - Fred Pellerin - Théâtre de l'Atelier

Du 4 octobre au 5 novembre 2017 Fred Pellerin revient à Paris en octobre 2017. Comme dans ses cinq spectacles précédents, il nous entraîne à la découverte des figures hautes en...

L'Inversion de la courbe - Théâtre de Belleville

L'Inversion de la courbe - Théâtre de Belleville

Jusqu'au 3 octobre 2017 Partout où il passe, les chiffres le disent, Paul-Eloi est au sommet. Lorsqu’il se fixe des objectifs, c’est pour les atteindre et les dépasser.