0 Shares 22 Views

Federico García Lorca, toujours d’actualité !

8 novembre 2015
22 Vues
Amour_de_Don_Perlimplin_avec_Bélise_en_son_jardin_Visuel_borrachitos

Un Poète à New York – Federico García Lorca

Texte de Federico Garcia Lorca

Mise en scène de Dolores Lago Azqueta

Avec Mario Tomàs López

Jusqu’au 18 décembre 2015
Tous les vendredis à 19h15
Relâche le 9 octobre

Durée : 1h

Théâtre Darius Milhaud
80, allée Darius Milhaud
75019 Paris

M° Porte de Pantin
(ligne 5)

www.theatredariusmilhaud.fr

Jusqu’au 18 décembre 2015

Un Poète à New York a été écrit par Lorca à un moment clé de sa vie, lorsqu’il traversait une profonde crise personnelle et artistique. Il cherchait alors à rapprocher son écriture des mouvements d’avant-garde, en posant un regard humain sur ce délire de la modernité. D’une implacable clarté d’esprit, les mots de Lorca prennent un relief particulier de nos jours.

Dans le cadre du Cycle Federico García Lorca, la Compagnie des Oiseaux Migrants présente au Théâtre Darius Milhaud, jusqu’au 18 décembre 2015, une sélection des poèmes écrits par l’auteur espagnol durant son séjour à New York au début du XXe siècle.

“Aujourd’hui, je ne viens pas pour vous amuser. Je n’en ai ni l’envie, ni le goût, ni le désir. Je suis plutôt venu me battre. Me battre au corps à corps contre une masse tranquille, car ce n’est pas une conférence que je vais vous donner, c’est une lecture de poésies, de ces poésies qui sont ma chair, ma joie et ma peine…”

Seul sur scène, le comédien incarne Lorca. Le public participe alors à un voyage bouleversant et poétique au cœur du New York de 1929. Alternant lecture de poèmes et récit de son voyage, la Compagnie des Oiseaux Migrants invite l’auditoire à découvrir l’univers que décrit Lorca : “Ce monde frénétique de géométrie et d’angoisse, monde où cohabitent les riches Blancs de Manhattan, des suicidés aux mains pleines de bagues, et les Noirs de Harlem qui représentent, n’en déplaise à certains, l’élément le plus spirituel et le plus délicat de ce monde.”

L’imaginaire de Lorca s’exprime par des métaphores dans lesquelles s’opposent la nature et la ville, à travers l’expression passionnée d’un univers empli de paysages et de personnages baignés de symbolisme. Ce désarroi se transforme en cri de colère devant cette civilisation sans racines, où la technique, la machine, la finance étranglent la vie.

Un Poète à New York, créé en décembre 2014 par José Luis Roig, précède un autre spectacle consacré à Federico Garcia Lorca : Les Amours de Don Perlimplin avec Bélise en leur jardin. Ce spectacle sera présenté à la Manufacture des Abbesses du 20 janvier au 27 février 2016, du mercredi au samedi à 19h. Artistikrezo en reparlera avec plaisir. 

Patrick DuCome

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
138 vues
Spectacle
138 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
229 vues
Art
229 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
194 vues
Spectacle
194 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]