0 Shares 34 Views

Grease

19 décembre 2008
34 Vues
grease1

Du mardi au vendredi à 20h30 Samedi à 17h30 et 21h Dimanche à 17h30

Le spectacle joue les prolongations jusqu’à la fin du mois de janvier 2009!

 

Durant l’été 1958, Sandy rencontre Danny, le chef de la bande des T-Birds. Leur amour est cependant interrompu par la fin des vacances où Sandy doit retourner en Australie. Toutefois, le hasard veut que Sandy reste en Amérique et qu’elle fréquente le lycée R où étudie Danny et sa bande, les T-Birds…La rentrée des classes va prendre une tournure inattendue.

De Jim JACOBS et Warren CASEY – Avec Cécilia Cara et Djamel Mehnane

Prix des places: de 18 euros à 62 euros (hors frais de location). Réservation impérative par téléphone au théâtre au 01 42 38 22 22 du lundi au samedi de 11h à 18h ou en ligne sur le site du théâtre!

Théâtre Comédia

4 Boulevard de Strasbourg

75010 Paris

Métro Strasbourg-Saint Denis

Notre avis:

D’emblée l’orchestre dans son alcôve au-dessus de la scène, joue un medley des airs si populaires de Grease. À cet instant l’assemblée frappe des mains et réécoute ces morceaux avec une nostalgie jouissive. Un entrain général s’empare du théâtre Comedia.

Les mecs des T-Birds roulent toujours des mécaniques avec leurs Perfectos et leurs bananes ultra-gominées, les filles des Pink Ladies affichent plus que jamais le look girly US des années 50, lunettes papillonnantes, brushing collé monté. Le lycée Rydell reprend vie, les amourettes de ses élèves, les Pom-pom girls, le driving, le Bal, l’American dinners avec la serveuse en patins à roulettes, etc. Nous y sommes !

Sandy et Danny se sont aimés pendant l’été et se retrouvent par hasard dans le même lycée. Mais les retrouvailles sont décevantes pour la jolie blonde candide. Elle fait la rencontre des Pink Ladies et peine à s’intégrer au groupe de ces filles délurées, menées par la très respectée Betty Rizzo. Danny assume difficilement ses sentiments pour son idylle de vacances, face à sa bande de gros durs. C’est une année forte en rebondissement pour le lycée Rydell…

On replonge dans la comédie musicale de Jim Jacobs et Warren Casey avec un plaisir non dissimulé, heureux d’entendre ces morceaux sur lesquels toutes les générations ont dansé. Danser. Voilà bien la seule frustration qui nous habite. Grease swingue et le rock n’roll et le boogie woogie nous démangent sur nos fauteuils. On s’émerveille devant des chorégraphies électrisantes, devant la voix puissante de celle qui interprète Betty Rizzo, on rit aux dialogues caustiques. Pep’s et générosité définissent le musical. Ce n’est pas ringard, c’est rétro, ce n’est pas niais c’est rieur, fringant, et cela parce que tout est assumé ! La version de Grease adaptée par Stéphane Laporte et mise en scène par Jeanne Deschaux et Olivier Benezech, est efficace.

Passez « You’re the One That I Want » sur vos tourne-disques et vous prendra l’envie de revoir Grease en plus vrai que nature !

Hélène Martinez

 


 

 

 

Articles liés

6e Dimension : Humour, contes et hip hop
Spectacle
111 vues
Spectacle
111 vues

6e Dimension : Humour, contes et hip hop

La Villette présente, pour une série conséquente, la nouvelle création de Séverine Bidaud : « Dis à quoi tu danses ? » La Petite fille aux allumettes, Le Petit chaperon rouge et Le Vilain Petit Canard sont les invités surprise d’un spectacle plein d’humour et de finesse. Voilà la question de la saison des fêtes : On joue ? On conte ? […]

UMA, le musée universel en ligne
Art
181 vues
Art
181 vues

UMA, le musée universel en ligne

Le projet unique que représente UMA (Universal Museum of Art) vient de voir le jour sous l’œil attentionné de ses fondateurs. Cette réalisation en réalité virtuelle a pour but le partage et la transmission de l’art au plus grand nombre. Une nouvelle révolution. Un projet monumental  UMA, qui signifie « ce qui nous lie », en arabe, […]

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin
Spectacle
150 vues
Spectacle
150 vues

« Actrice » de Rambert, la vie sans fin

La dernière pièce de Pascal Rambert se déroule autour du lit où se meurt une actrice au sommet de la gloire. Dans cette zone ultime, l’auteur laisse s’engouffrer poétiquement la famille, les amis, l’art, la cruauté, la beauté et la foi en la vie. Alors qu’initialement la pièce a été écrite pour le Théâtre d’Art […]