0 Shares 404 Views

L’ Industrie Culturelle : Le Spectacle Vivant

3 février 2014
404 Vues
spectaclevivant

L’ Industrie Culturelle : Le Spectacle Vivant

Pour en savoir plus sur le secteur du Spectacle Vivant : Les chiffres Clé, les enjeux du secteur et les principaux acteurs.

Le spectacle vivant : La danse, le théâtre et les arts de la rue

La Danse

Le secteur de la danse en France représente 5000 danseurs professionnels se produisant dans les théâtres nationaux et les opéras. 9 millions de spectateurs assistent à des spectacles de danse chaque année, dont 291 700 pour les ballets de l’Opéra.

Le Centre National de la Danse (CND), situé à Pantin depuis 1998, les écoles privées, les conservatoires et opéras se chargent de la formation des danseurs. Au CND, les élèves reçoivent une formation en danse classique, contemporaine et jazz, tandis qu’à l’école de danse de l’Opéra National de Paris, des cours de danse folklorique des cours complémentaires de musique, de mime, de comédie, de droit du spectacle, d’histoire de la danse ou encore d’anatomie et de gymnastique sont dispensés.

La production des spectacles de danse est assurée par le CND, les opéras ou les compagnies.

Aujourd’hui, le secteur doit redéfinir de nouveaux enjeux. Par exemple, la création de nouveaux débouchés, tels les services aux entreprises, permettrait une diversification et un apport de revenus supplémentaire.

Le théâtre

Il y a en France 5 théâtres nationaux (La Comédie Française, Le Théâtre de Chaillot, le Théâtre de la Colline, le Théâtre National de Strasbourg et le Théâtre de l’Europe.), qui à eux seuls comptabilisent 1750 représentations et 603 000 spectateurs. Les Centres Dramatiques Nationaux, au nombre de 44 et proposant 8500 représentations par an pour 1,7 millions de spectateurs, ont un statut juridique lié à la notion de théâtre public. Il s’agit de troupes privées, financées par l’État et les collectivités territoriales, et ces théâtres jouent un rôle très important dans la diffusion des spectacles en régions auprès de tous les publics. Ils sont généralement situés dans les villes de banlieue parisienne (Nanterre, Sartrouville…etc) et les grandes villes de Province (Lille, Marseille, Bordeaux…etc). On dénombre également 64 Scènes Nationalesqui, comme les CDN, doivent participer au développement culturel dans leur ville et leur territoire. Leur objectif est d’être des lieux de production et de diffusion de la création contemporaine.

Les autres grands acteurs du secteur sont les 1500 compagnies dramatiques recensées, dont 618 sont aidées par le Ministère de la Culture pour leur fonctionnement, à hauteur de 21 millions d’euros, et les 50 théâtres privésrecensés à Paris qui proposent 11 300 représentations par an pour 2,8 millions de spectateurs.

Le Syndicat National des Directeurs et Tourneurs du Théâtre Privé regroupe les acteurs majeurs de la création et de la diffusion théâtrale du secteur privé. Il intègre tous les acteurs de la chaîne de création-production-diffusion de spectacles de Théâtre dans le Spectacle Vivant sur l’ensemble du territoire national. C’est un regroupement de théâtres-producteurs et créateurs initiaux, qui constituent le relais essentiel entre les auteurs et le public et qui sont des lieux privilégiés pour la création, la promotion et la diffusion d’œuvres originales d’auteurs contemporains. Exception française, le Directeur de théâtre privé est aussi son propre producteur. Il n’est pas uniquement un exploitant de salle, mais un producteur qui découvre, choisit, investit et emmène son spectacle jusqu’au bout du succès. Le Syndicat est également un pôle de rencontres de salles de toutes tailles et de programmations différentes et d’entrepreneurs de tournées qui diffusent l’essentiel de la production privée en région.

Le secteur du théâtre connaît aujourd’hui une période difficile. En effet, les théâtres institutionnels, soutenus par le ministère de la culture, auraient perdu 20% de leur fréquentation sur les dix dernières années, et la cession du droit de représentation ne suffit pas à amortir les coûts de création. C’est pourquoi le développement de nouveaux services marchands, comme l’encadrement d’ateliers, la formation professionnelle ou encore les interventions dans les entreprises, permettrait une rentabilité plus importante du secteur.

 
Les arts de la rue

800 compagnies françaises des arts de la rue sont recensées à ce jour par l’association Hors les Murs, centre national de ressources des arts de la rue et des arts de la piste, créée en 1993 par le ministère de la Culture. Les arts de la rue regroupent environ 4000 pratiquants, pour un CA de 6 millions d’euros. Ce secteur est caractérisé par un fort taux de renouvellement. Ainsi, seulement 17% des compagnies ont plus de 15 ans d’existence, alors que 61% d’entre elles ont moins de 10 ans.

Les 3 grands acteurs de ce secteur sont le Cirque du Soleil, compagnie de nouveau cirque fondée en 1984 par Guy Laliberté et Daniel Gauthier, les Arts Sauts, dont le travail s’inscrit dans une recherche permanente autour du vide et de l’espace et le Cirque de Monte-Carlo.

Comme pour les compagnies de danse ou de théâtre, l’équilibre entre coût de création et recette est aujourd’hui difficile à trouver.

Laurence Pauiliac

Articles liés

Yabon : « Créer, c’est comme le sport. Un défi à chaque fois. »
Musique
526 vues
Musique
526 vues

Yabon : « Créer, c’est comme le sport. Un défi à chaque fois. »

Nass2meetyou et Thibal de Médicis forment le groupe Yabon. Ils feront la première partie de Caballero et Jean Jass le 19 janvier 2018, à la Chapelle Argence de Troyes. Rencontre avec ces deux jeunes rappeurs qui nous ont livré leurs ressentis, à partir de leurs expériences dans un monde où il est compliqué de se faire un nom. Pourriez-vous […]

Mécénat Caisse d’Épargne Île de France X Comédie Française
Agenda
25 vues
Agenda
25 vues

Mécénat Caisse d’Épargne Île de France X Comédie Française

Grâce au mécénat de la Caisse d’Épargne Île-de-france, la Comédie-française étend le dispositif de gratuité à destination des jeunes de moins de 28 ans. À compter du 15 janvier 2018, la centaine de places du petit bureau est accessible gratuitement chaque lundi pour les moins de 28 ans. A l’occasion de son bicentenaire, la Caisse […]

Agnès Bouquet interview Madame – Global TV Saint-Tropez
Agenda
18 vues
Agenda
18 vues

Agnès Bouquet interview Madame – Global TV Saint-Tropez

Dans sa chronique “Les Rendez-vous du Hibou”, la journaliste Agnès Bouquet accueil Madame pour un interview pertinent et percutant. De ses débuts dans le monde du théâtre à son amour pour les mots en passant par ses tatouages et sa philosophie “rabelesque”, Madame se livre à Agnès Bouquet. Elle évoque aussi son travail dans la […]