0 Shares 80 Views

La perruche, une comédie colorée

15 octobre 2017
80 Vues
laperruche

La perruche

De et mise en scène par 
Audrey Schebat

Avec Arié Elmaleh, Barbara Schulz

Jusqu’au 23 décembre 2017

Du lundi au samedi à 19h
Le dimanche à 17h

Tarifs : 23 à 33 euros

Réservation en ligne ou par tél. au 01 48 74 25 37 

Durée : 1h25

Théâtre de Paris
salle Réjane
15 rue Blanche
75009 Paris
M° Trinité ou Blanche

www.theatredeparis.com

LA PERRUCHE copyright Celine Nieszawer 4 copieJusqu’au 23 décembre 2017

Un couple attend des amis à diner, mais ceux-ci ne venant pas, les  interrogations vont bon train, tant et si bien qu’elles finissent par se  retourner contre ceux qui les posent. Pièce mordante comme un bavardage de perroquet finaud.

Ils forment un couple à la quarantaine élégante, au train de vie aisé et au mode de vie classique. La femme, interprétée par Barbara Schulz, petit chignon serré, escarpins vert amande, ne travaille pas et tient soigneusement son intérieur, qui n’est hélas plus tout à fait un nid d’amour. Le mari, interprété par Arié Elmaleh, est un avocat dont le cabinet tourne suffisamment pour payer trop d’impôts à son goût et son associé est précisément l’ami qu’ils attendent, David. Mais celui-ci leur téléphone,  affolé, pour leur annoncer que non seulement son appartement a été cambriolé, mais en plus il ne sait pas où est Catherine, sa femme. Nous ne verrons jamais ni David ni Catherine, mais ceux-ci suscitent maintes questions autour desquelles toute la pièce se déroule savoureusement.

LA PERRUCHE copyright Celine Nieszawer 1Et si c’était un coup monté par Catherine elle-même ? Après tout, elle  aurait toutes les raisons de décamper, puisque son mari la trompe avec  Ludivine, la secrétaire. A cette annonce, notre avocat présent tout à coup  vacille comme s’il était lui-même concerné et sort de ses gonds, quitte à  subitement se fâcher contre son ami. Les thématiques classiques des comédies  sur le couple sont déclinées, tels l’ennui qui s’installe avec les années,  les infidélités considérées comme normales par le mari dès lors qu’il est constitué en homme et la patience de l’épouse qui se voit délaissée,  reléguée à une place de gardienne du foyer. Mais si les inévitables clichés  sont présents, cette comédie parvient à les faire évoluer de façon à  surprendre les spectateurs. Ce jusqu’à la fin qu’il ne faut pas dévoiler  tant elle ajoute un piment joliment à l’honneur des femmes.

LA PERRUCHE copyright Celine Nieszawer 9Barbara Schulz est impeccable dans son rôle de femme fort jolie et très futée. D’une vivacité qui conquiert le public, elle incarne à merveille l’épouse qui multiplie les qualités en vain, son benêt de mari étant inattentionné. Ce dernier est campé avec un charme certain, teinté d’un flegme séduisant qu’on reconnait chez les maris sûrs d’eux. Ariel Elmaleh amuse beaucoup le public et le couple quoique bien mal en point, fonctionne agréablement dans ces dialogues lestes et malins.

Emilie Darlier-Bournat

[Crédits Photo 1-2-3 : © Céline Nieszawer ]

Articles liés

Magnum Photos au Bon Marché Rive Gauche
Agenda
Agenda

Magnum Photos au Bon Marché Rive Gauche

A l’occasion de son 70ème anniversaire, Magnum Photos installe un espace éphémère au Bon Marché Rive Gauche en collaboration avec Actes-Sud (éditeur) et Plinth (producteur d’objets d’artistes). Magnum Photos rejoint ainsi le « Gang de Noël » dans sa volonté de proposer des cadeaux surprenants et inédits autour des photographies de ce collectif mythique. Venez […]

« Bestiaire Moderne » de Mosko – Gca Gallery de Nice
Agenda
7 vues
Agenda
7 vues

« Bestiaire Moderne » de Mosko – Gca Gallery de Nice

Quand l’exotisme estampe le monde urbain. Comment rendre vivant ce qui ne l’était plus ? Gérard Laux (né en 1953), de son nom d’artiste Mosko, tente de résoudre cette problématique depuis la fin des années 80 en posant ses pochoirs bestiaires sur les murs de la ville. Ainsi, l’ambition de Mosko est de rendre les […]

Festival des Photaumnales aux couleurs de la Caraïbe
Art
203 vues
Art
203 vues

Festival des Photaumnales aux couleurs de la Caraïbe

Pour sa 14e édition, le Festival des Photaumnales de Beauvais ouvre ses portes jusqu’au 31 décembre 2017. À partir d’archives et de collections privées, des photographes contemporains mettent en avant les territoires de la Martinique et de la Guadeloupe. Avec leur regard attentionné, les 36 photographes invités nous plongent d’emblée dans diverses époques et milieux. Issus […]